Guerre mondiale économique. Les Etats adoptent de nouvelles postures [Par Mehdi Hijaouy]    L'OCP se démarque à l'échelle mondiale pour ses « performances en matière d'alimentation et d'agriculture »    Industrie pharmaceutique. Le binôme Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi prend les commandes de la FMIIP    Message de condoléances de SM le Roi à Tebboune suite au décès de l'ex-président Abdelkader Bensalah    Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération    Union Cycliste Internationale : Mohammed Belmahi élu membre du bureau exécutif    RCA-JSS (3-0) : Le Raja plus fort !    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Compteur coronavirus : 1.620 nouveaux cas, 26 décès en 24H    Semaine de la Francophonie Scientifique: le Maroc participe à la 1ère édition    Evolution du coronavirus au Maroc. 1620 nouveaux cas, 927.127 au total, vendredi 24 septembre 2021 à 16 heures    Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE    En Algérie, les ravages du "système-corruption"    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Abdelouafi Laftit appelle au contrôle du compte administratif des collectivités territoriales avant la passation des pouvoirs    Sécurité alimentaire: défi majeur pour les dirigeants des entreprises agroalimentaires    Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois    Expérience mobile : Maroc Telecom récompensé par Opensignal    Festival : Ciné-Université fait son grand retour !    Sinopharm : Quatre millions de doses reçues ce vendredi    Investissements en Afrique : Le Maroc est le 2ème pays le plus attractif    Saisie de plus de 13 tonnes de dattes impropres à la consommation à Marrakech    Soutenir les pme pour créer plus d'emplois    Le département d'etat Américain reçoit à Washington une délégation Marocaine de haut niveau    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Foot italien : Le coach de la Lazio décide de poursuivre un arbitre en justice !    Usage légal du cannabis : l'Agence nationale sur les rails    Fès-Meknès : sans surprise, El Ansari élu président de la région    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    Rabat. Asmae Rhlalou élue à la tête du Conseil de la ville    L'OMS recommande officiellement un troisième traitement contre le Covid-19    Auto Hall. Un résultat net consolidé en forte hausse au premier semestre    Tramway Rabat-Salé: partenariat pour la mise en œuvre de solutions de performance énergétique    Agadir. Aziz Akhannouch élu président du conseil communal    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Internet fixe : Orange, le plus "speed" au Maroc !    Projet d'attentat d'un groupe néonazi en France : cinq personnes en garde à vue    Nigeria : trois auteurs présumés du rapt de plus d'une centaine d'élèves arrêtés    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'AG de l'ONU adopte une résolution marocaine proclamant une journée internationale contre le discours de haine
Publié dans Les ECO le 22 - 07 - 2021

L'Assemblée Générale de l'ONU a adopté, mercredi, à l'unanimité de ses 193 Etats membres, une résolution présentée par le Maroc sur la lutte contre le discours de haine, qui proclame, pour la première fois dans les annales des Nations-Unies, le 18 juin de chaque année comme ' »Journée internationale de la lutte contre le discours de haine' ».
L'adoption par consensus de cette résolution historique et extrêmement importante, intervient dans un contexte mondial marqué par l'exacerbation et la multiplication du discours haine. Elle a été coparrainée par plus de 75 pays, émanant de tous les groupes régionaux et de divers background culturels et cultuels. Ce qui témoigne du respect et de l'estime du rôle du Royaume en tant que leader régional et mondial pour la promotion des valeurs de paix, de tolérance et de dialogue interreligieux et interculturel, conformément aux Hautes Orientations et à la Vision éclairée et humaniste du Roi Mohammed VI.
Lors de la présentation de cette résolution devant l'Assemblée Générale, l'ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies, Omar Hilale, a souligné que l'exacerbation des discours de haine va à l'encontre des valeurs de paix, de tolérance, de cohabitation et de vivre ensemble, consacrées par la Charte des Nations-Unies et le Pacte international des droits civils et politiques.
Il a ajouté que « Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, a pris conscience, précocement, des dangers posés par des discours haineux véhiculés par l'extrémisme violent, l'obscurantisme, le populisme, ainsi que le racisme de tous genre ». Et de noter qu'afin de faire face à ces dangers, le Souverain n'a cessé de plaider en faveur d'une vision solidaire du monde, et ce bien avant la crise du Covid-19. En effet, dans le Message Royal à la deuxième Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions, tenue à Fès en 2018, Le Roi a déclaré que : « 'Le nouvel ordre de paix mondiale est celui que nous souhaitons mettre en place ensemble en le structurant autour des principes de coexistence, d'acceptation de la pluralité et de l'altérité. C'est à cette condition qu'il sera possible de continuer à construire, à évoluer, à consolider sécurité, croissance et prospérité ».
L'ambassadeur du Maroc a déclaré que l'objectif de cette résolution procède de cette vision humaniste des relations tant humaines qu'interétatiques, basées sur la coexistence confessionnelle, l'harmonie interculturelle et la consubstantialité civilisationnelle. Le principe fondateur de toutes ces valeurs universelles étant l'acceptation de l'humain et de l'autre dans sa diversité plurielle, a-t-il dit.
Par ailleurs, Hilale a précisé que la résolution réaffirme l'arsenal doctrinaire onusien destiné à promouvoir le dialogue interreligieux et interculturel, notamment le ' »Plan d'action de Rabat sur l'interdiction de l'appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence' », et le ' »Plan d'action de Fès sur le rôle des responsables et des acteurs religieux de prévenir l'incitation à la violence pouvant conduire à des atrocités criminelles' ».
La résolution marocaine décline trois actions concrètes de l'engagement multilatéral, dont l'ONU sera le catalyseur, afin de renforcer la lutte contre le discours de haine, le racisme et la discrimination, à savoir :
la proclamation du 18 juin de chaque année en tant que « Journée internationale de la lutte contre les discours de haine »;
la convocation d'une réunion de haut niveau de l'Assemblée générale, le 18 juin 2022, pour commémorer la première Journée internationale de lutte contre les discours de haine;
l'appel adressé aux Etats Membres à appuyer des systèmes transparents et accessibles afin de procéder au repérage, au suivi, la collecte de données et à l'analyse des tendances en matière de discours de haine, en vue de soutenir des réponses efficaces contre le discours de haine.
Enfin, par cette résolution, les Etats membres sont invités à sensibiliser l'opinion publique et à promouvoir le dialogue interreligieux et interculturel, le respect de la diversité et l'élimination de la discrimination fondée sur la religion ou la conviction, en insistant sur l'importance de l'éducation, de la culture, de la paix, de la tolérance, de la compréhension mutuelle et des droits de l'Homme. Elle met un accent particulier sur l'importance de la réconciliation comme vecteur de paix et de développement durable, et sur le rôle central des leaders religieux pour lutter contre toutes les formes de violence et de haine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.