L'Istiqlal se déclare prêt à participer à la future coalition    Algérie : Bouteflika sera inhumé à l'est d'Alger    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Adolescents & Applications mobiles : Qu'en est-il de la sécurité ?    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Magazine : Johnny Hallyday, les dommages d'un hommage    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Tanger Med: Saisie de 75.240 euros et 13.800 dirhams    Guillaume Scheurer : « La démocratie au Maroc est en marche »    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Mohamed Sefiani du PI, réélu président du conseil communal de Chefchaouen    Abdellatif Ouahbi du PAM élu président du Conseil communal de Taroudant    Participation au gouvernement : le Conseil National de l'Istiqlal dit oui !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    Attaque des camionneurs marocains au Mali : certitudes et interrogations    Les obsèques de l'un des deux camionneurs marocains tués au Mali (VIDEO)    Bourse de Casablanca: L'essentiel du résumé hebdomadaire    Immobilier: le secteur est prédestiné à un nouveau cycle d'évolution    Accord entre l'Ethiopie et le Maroc sur la production d'engrais    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Marché de change: Adjudications d'achat de devises à partir du 20 septembre (BAM)    Un premier semestre dans le vert pour CIH Bank    Exposition: horticulteur attentionné    Samir Goudar élu président de la région Marrakech Safi    Derrière l'arrêt du « Doing Business », un rapport gonflé en faveur de la Chine    Prévisions météorologiques pour ce samedi    Washington : 6 lions et 3 tigres du zoo ont été testés positifs au Covid-19    Assouplissement des mesures restrictives au Maroc: ce qu'en pense un expert    Université Abdelmalek Essaâdi: Création de 10 nouvelles filières du Bachelor    Production des vaccins au Maroc: la fabrication des substances actives démarre dès le début 2022    Archives du Maroc signe un mémorandum de coopération    Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    Les ministres israéliens de la défense et de l'économie bientôt au Maroc    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Championnat arabe de judo : La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Coupe du monde de futsal : le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    Exposition : l'art à travers trois générations    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    CIH Bank: l'activité repart de plus belle au premier semestre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc-Algérie : "Notre conviction intime est que les frontières soient et demeurent ouvertes"
Publié dans Les ECO le 02 - 08 - 2021

Le discours du roi Mohammed V prononcé à l'occasion du 22e anniversaire de la Fête du Trône est de dimension historique. Le souverain a, de nouveau, appelé le gouvernement algérien à accorder à la question de l'ouverture des frontières l'importance requise, à l'instar du Maroc. «Aucune logique ne saurait expliquer la situation présente, d'autant que les raisons ayant conduit à la fermeture des frontières sont totalement dépassées, et n'ont plus de raison d'être aujourd'hui», a déclaré le roi. Par ailleurs le souverain a rappelé que la guerre contre la Covid-19 n'était pas encore gagnée, et qu'il fallait continuer les efforts et accélérer la campagne de vaccination.
«La pandémie persiste, et la crise n'est pas encore achevée». C'est ainsi que le roi Mohammed VI a signifié la nécessité de rester tous mobilisés et de maintenir un seuil de vigilance élevé durant cette phase où la hausse des contaminations menace de manière directe le plan de relance économique. Lors de son discours, prononcé à l'occasion du 22e anniversaire de la Fête du Trône, le souverain a insisté sur l'esprit de solidarité qui doit prévaloir durant cette période cruciale. «Pour tous, la période est difficile. Et elle l'est également pour Moi, personnellement, à l'égal de tout citoyen. Elle l'est aussi pour Ma famille. Et soyez assurés que Je connais la détresse des Marocains, et que J'en souffre comme eux, partageant totalement leur ressenti en pareilles circonstances», a déclaré le souverain. Pour atténuer l'impact économique sur les catégories sociales dont les revenus ont été particulièrement impactés par la crise, le roi a évoqué les mesures prises pour protéger le pouvoir d'achat des ménages, et soutenir les PME, fortement ébranlées par la crise. Il a rappelé qu'un plan de relance économique avait été initié, avec, pour objectif premier, de préserver les emplois, sans oublier la création du Fonds Mohammed VI pour l'investissement qui vise à faire redémarrer les activités productives, tout en accompagnant et finançant les différents projets d'investissement.
«Ainsi, depuis l'apparition de la pandémie, et afin d'en amortir le choc, Nous avons pris l'initiative de créer un Fonds spécial qui a eu l'adhésion spontanée des citoyens», a indiqué le souverain à propos de ces piliers de la stratégie de résistance à la Covid-19, qui iront en se renforçant, via le Plan national de vaccination.
«Aujourd'hui, nous pouvons être fiers, à plus d'un titre, le Maroc ayant relevé un défi de taille, en remportant la bataille pour l'accès aux vaccins. La campagne nationale de vaccination, à laquelle les citoyens répondent massivement, se déroule de manière efficace et remarquable», a indiqué le roi, à propos du bon déroulement de cette opération qui englobe, actuellement, les jeunes de plus de 25 ans. Ce chantier, composante essentielle de la sécurité stratégique du pays, demeure d'une portée stratégique pour la souveraineté sanitaire du Maroc, selon le souverain qui a insisté, par ailleurs, sur le lancement du projet de fabrication de vaccins, de médicaments et de matériel médical. Quoi qu'il en soit, la principale exigence demeure la hausse du seuil de vigilance ainsi que le respect des mesures édictées par les autorités.
La normalisation avec l'Algérie, un enjeu stratégique pour la région
Après plusieurs appels antérieurs, destinés à exhorter les dirigeants algériens à s'inscrire dans la même logique constructive que celle de la diplomatie marocaine, le roi a de nouveau appelé le gouvernement de ce pays frère à accorder à la question de l'ouverture des frontières l'importance requise, à l'instar du Maroc. Il s'agit d'une vision qui s'intègre dans le cadre des «efforts sincères du Maroc pour consolider la sécurité et la stabilité dans son environnement africain et euro-méditerranéen, et plus particulièrement dans son voisinage maghrébin», a indiqué le souverain dans son discours. Le Maroc entend, en effet, à ce que les deux pays puissent enfin établir des relations basées sur les principes du bon voisinage, en tenant compte des opportunités qui pourraient ainsi se créer pour les peuples des deux pays. «Entre deux pays voisins et deux peuples frères, l'état normal des choses, c'est Notre conviction intime, est que les frontières soient et demeurent ouvertes», a indiqué le monarque, à propos de la nécessité de trouver un terrain de dialogue entre les deux pays. «Aucune logique ne saurait expliquer la situation présente, d'autant que les raisons ayant conduit à la fermeture des frontières sont totalement dépassées, et n'ont plus de raison d'être aujourd'hui», a-t-il expliqué, à propos de cette situation devenue inacceptable. La diplomatie marocaine reste, en conséquence, ouverte à toutes propositions susceptibles de donner une lueur d'espoir aux peuples des deux pays, en vue de tourner la page de la fermeture des frontières qui ne fait qu'aggraver les préjugés infondés de chaque côté. «La fermeture des frontières ne rompt pas la communication profonde entre les deux peuples. Mais elle nourrit plutôt une fermeture d'esprit, amplifiée par l'influence néfaste des contrevérités, relayées par certains médias», a estimé le roi, au sujet des effets directs produits par la politique de la fermeture qui est «jugée inacceptable par bon nombre de pays».
Nouveau modèle de développement : une feuille de route des prochaines années
Dans son discours à la nation, le roi a mis en relief l'apport du Nouveau modèle de développement, en matière d'orientation des politiques publiques pour les prochaines années. Il s'agit d'un document qui ouvrira la voie à une nouvelle étape en matière de politique économique et de renforcement du projet de société national, selon les constats dressés par le souverain, à propos des conclusions de la commission spéciale. «La Commission a réalisé un travail louable, et mené un processus national auquel se sont associées les forces vives du pays. À l'instar de la phase de conception de ce modèle, Nous estimons que celle de sa mise en œuvre relève d'une responsabilité nationale, nécessitant la mobilisation de toutes les potentialités de la Nation et l'implication de l'ensemble de ses compétences, notamment celles qui, au cours des prochaines années, seront appelées à exercer des responsabilités gouvernementales et des mandats publics», a affirmé le souverain.L'objectif majeur est d'élaborer le pacte national pour le développement qui devra définir, de manière précise, les priorités du pays en matière de développement, et qui puisse constituer «le socle d'un pacte économique et social, propre à impulser une nouvelle Révolution du Roi et du Peuple».
Younes Bennajah / Les Inspirations ÉCO


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.