Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Turkish Airlines met en place des vols spéciaux vers le Maroc    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    Ramadan: Un mois à oublier pour les cafetiers ?    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Raja: Chebbi dévoile ses ambitions (VIDEO)    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir: le roi Mohammed VI lance les travaux d'un important projet à Drarga
Publié dans Le Site Info le 06 - 02 - 2020

Le roi Mohammed VI a présidé, ce jeudi, à la commune Drarga à Agadir, la cérémonie de signature de la convention relative au financement des Cités des Métiers et des Compétences (CMC), avant de procéder au lancement des travaux de construction de la Cité de la région de Souss-Massa.
Au début de cette cérémonie, la directrice générale de l'Office de la Formation Professionnelle et le Promotion du Travail (OFPPT), Loubna Tricha, a présenté, dans une allocution devant le Souverain, un aperçu des chantiers de réforme et de développement engagés par l'Office, en exécution des Hautes Orientations Royales, et conformément à la nouvelle feuille de route relative au développement de la formation professionnelle.
«Ces chantiers ambitionnent d'assurer une formation de qualité, selon de nouveaux critères matériels et pédagogiques qui garantissent une certaine convergence entre les formations dispensées et les besoins réels du marché du travail et contribuent à la promotion de l'image de la formation professionnelle en tant que levier de développement, d'emploi et d'inclusion sociale», a-t-elle assuré.
Dans ce cadre, l'Office oeuvre, en collaboration avec les professionnels, en faveur d'une restructuration de son offre de formation, a ajouté Tricha, notant que l'année 2019 a été marquée par le lancement par l'Office d'un projet de mise à jour de l'ingénierie de formation qui concerne tous les secteurs et permettra, à l'horizon de l'entrée de la Formation professionnelle 2021, la mise en place, au niveau des différents instituts relevant de l'Office et des Cités des métiers et des Compétences, de nouvelles filières de formations et des programmes modernes qui répondent aux attentes des éco-systèmes sectoriels et régionaux.
Elle a, en outre, indiqué que parallèlement au programme de réforme et de mise à niveau des espaces de formation, l'Office s'emploie à l'élargissement de l'offre existante à travers la réalisation de plusieurs projets, prévus par des conventions signées sous la présidence du Souverain et qui concernent la création de 28 établissements à travers les différentes régions du Royaume.
De même, conformément aux Hautes Instructions Royales relatives à la consolidation de l'enseignement des langues étrangères et à l'intégration des nouvelles technologies dans les cursus de formation, l'OFPPT a acquis, à la fin de l'année 2019, une plateforme d'enseignement des langues comportant des unités d'apprentissage présentiel et d'autres à distance, a fait savoir Mme Tricha, précisant que cette plateforme sera fonctionnelle à partir de la prochaine rentrée de la formation professionnelle.
Mme Tricha a également souligné qu'une médiathèque numérique d'un fonds documentaire de près de 40.000 ouvrages, toutes spécialités confondues, a été mis à la disposition des stagiaires, des formateurs et des cadres administratifs, notant qu'en vue d'accompagner les stagiaires et les aider dans leur choix de spécialisation, l'Office œuvre à la conception d'une plateforme électronique et d'un programme d'orientation, destinés à sensibiliser les candidats quant à l'importance de leur futur projet professionnel.
De même, dans le cadre de l'engagement de l'OFPPT en faveur de la mise en oeuvre du Programme intégré d'appui et de financement des entreprises, lancé par le Souverain, l'Office s'emploie, selon Tricha, à l'élaboration d'un nouveau programme qui vise la sensibilisation des stagiaires quant à l'importance de l'entreprenariat et de l'auto-emploi, outre la modernisation des programmes dédiés aux porteurs de projets et la participation aux programmes de qualification visant l'intégration du secteur informel.
La Directrice générale de l'OFPPT, n'a pas manqué, à cette occasion, de souligner que l'office veille à la valorisation des ressources humaines via notamment l'adoption d'une politique de recrutement qui vise davantage d'efficience dans l'encadrement et la gestion, ainsi que de programmes adaptés de formation continue, à même de participer au renforcement des compétences techniques et pédagogiques des différents intervenants dans le processus de formation.
Par la suite, le Souverain a présidé la cérémonie de signature de la convention relative au financement des Cités des Métiers et des Compétences.
Cette Convention a été signée par Mohamed Benchaaboun, ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Saaid Amzazi, ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dounia Ben Abbas Taârji, présidente du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, et Loubna Tricha.
Le Souverain a, ensuite, donné le coup d'envoi des travaux de construction de la Cité des Métiers et des Compétences Souss – Massa, qui sera réalisée sur un terrain de 15 hectares, dont 5 hectares réservés pour une extension future, avec une enveloppe budgétaire globale de 430 MDH.
La future Cité a été conçue pour accueillir 3.000 stagiaires en formation chaque année, avec une maison des stagiaires d'une capacité de 400 lits et couverts. L'offre de formation qui sera dispensée par la Cité des Métiers et des Compétences Souss – Massa concernera 10 secteurs de métiers et se déclinera en 88 filières de formation, dont 80% diplômantes (Ouvrier qualifié, Technicien et Technicien Spécialisé) et 20% qualifiantes, de courte durée, permettant l'obtention d'un certificat de formation.
Il s'agit d'une offre diversifiée, tournée vers les nouveaux métiers, qui comporte 60% de filières nouvelles et 40% de filières restructurées. Les principales familles de métiers retenues concernent les secteurs de l'Industrie (21 filières/760 stagiaires par an), du digital & offshoring (12 filières/520 stagiaires par an), de la gestion & commerce (5 filières/240 stagiaires par an), du tourisme et hôtellerie (10 filières/515 stagiaires par an), et du BTP (5 filières/180 stagiaires par an).
Il est également question des secteurs de la santé (7 filières/260 stagiaires), de l'agriculture (7 filières/145 stagiaires par an), de la pêche (7 filières/220 stagiaires par an) de l'agro-industrie (10 filières/420 stagiaires par an) et de l'artisanat (4 filières/160 stagiaires par an).
La CMC – Souss-Massa est la première concrétisation du programme des Cités des Métiers et des Compétences, qui mobilise un budget global de 3,6 Milliards de dirhams et prévoit la réalisation de 12 CMC au niveau des différentes régions du Royaume qui seront des plateformes de formation professionnelle multisectorielles et accueilleront, chaque année, un effectif de 34.000 stagiaires en formation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.