Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rabat: le Conseil de gouvernement adopte le PLF-2021
Publié dans Le Site Info le 16 - 10 - 2020

Le Conseil de gouvernement, réuni ce vendredi sous la présidence du chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani, a approuvé le projet de loi de finances (PLF) pour l'année budgétaire 2021 et trois projets de décret l'accompagnant.
Lors dudit Conseil, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration a présenté les évolutions qui ont marqué le contexte national et international, notamment suite à la propagation de la pandémie du Covid-19, et les mesures prises pour y faire face, traduisant ainsi l'opérationnalisation des Hautes Directives Royales contenues dans les Discours du roi Mohammed VI et dans le cadre desquelles s'inscrit le PLF-2021, a indiqué le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d'un point de presse à l'issue de ce Conseil.
Il a, à cet égard, souligné que les principales orientations retenues pour le PLF 2021, ont pour priorité la création de l'emploi, le soutien de l'entreprise nationale, la généralisation de la couverture sociale et la réforme des Etablissements et Entreprises Publics (EEP), traduisant ainsi un engagement fort pour une relance prometteuse et inclusive pour la période post-crise du Covid-19, notant que ces orientations reposent sur trois axes.
Ainsi, le premier axe porte sur l'accélération du lancement d'un plan de relance de l'économie nationale qui se traduira par un effort financier exceptionnel, mettant l'accent sur la protection des emplois, le soutien de la trésorerie des entreprises à travers des mécanismes de garantie en faveur, notamment, des très petites et moyennes entreprises (TPME) et des PME, a t-il précisé.
Dans ce cadre, un « pacte pour la relance économique et l'emploi » a été conclu entre l'Etat et le secteur privé pour mettre en œuvre un plan global et intégré pour la reprise économique, a indiqué le ministre, ajoutant que des contrats-programmes ont été également signés pour la relance des secteurs du tourisme, de l'évènementiel et des traiteurs ainsi que des entreprises opérant dans les parcs d'attraction et de jeux, dans l'objectif d'insuffler une nouvelle dynamique à ces secteurs et de préserver les emplois.
Et de mettre en avant la création d'un Compte d'Affectation Spéciale, auquel le Souverain a attribué le nom de « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement », qui sera doté de la personnalité morale, et dont la mission sera centrée autour de l'appui aux activités de production, d'accompagnement et le financement des grands projets d'investissement publics et privés.
Le ministre a, en outre, souligné que l'investissement public a été également renforcé, pour atteindre un montant global de 230 milliards de dirhams (MMDH), dont 45 MMDH seront mobilisés au titre du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement.
Le deuxième axe porte, quant à lui, sur le lancement de la généralisation de la Couverture Médicale de Base sur une période de deux années (2021-2022), comme étant une première étape de cette réforme sociétale de grande envergure relative à la généralisation de la couverture sociale, a indiqué le ministre, relevant que ce chantier sera accompagné par la révision du cadre légal et réglementaire qui régit l'Assurance Maladie Obligatoire, à savoir la loi 65-00 portant code de la couverture médicale de base et la loi n° 98-15 relative au régime de l'assurance maladie obligatoire de base pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non-salariées exerçant une activité libérale.
Il s'agit également de la réhabilitation et la mise à niveau des structures hospitalières, de la simplification du système fiscal pour les professionnels à revenu limité, en instaurant une « Contribution Professionnelle Unifiée », ainsi que l'institution d'une contribution sociale de solidarité, qui permettra de générer des recettes d'environ 5 MMDH, qui seront affectées au « Fonds d'Appui à la Protection sociale et à la Cohésion Sociale », a fait savoir le ministre.
S'agissant du troisième axe, il concerne, selon le ministre, le renforcement des bases de l'exemplarité de l'Etat et l'optimisation de son fonctionnement à travers l'amorçage d'une réforme des EEP qui vise la mise en cohérence de leurs missions et le rehaussement de leur efficience économique et sociale.
Ceci passera, notamment, par la suppression de certaines entreprises ou de leurs filiales dont l'existence ne cadre plus avec les objectifs de leur création ainsi que le regroupement, dans de grands pôles, des établissements et des entreprises œuvrant dans des secteurs similaires, a t-il fait observer, ajoutant qu'un projet de loi concernant la réforme des EEP a été préparé et sera soumis à l'adoption prochainement.
A la fin de sa présentation, le ministre a précisé qu'à travers la concrétisation du PLF-2021, et en se basant sur un ensemble d'hypothèses portant sur l'environnement national international, la croissance économique devrait se situer à 4,8% en 2021.
Par ailleurs, compte tenu des efforts à déployer en matière de la rationalisation des dépenses et des mesures engagées pour disposer de ressources additionnelles, dans le cadre de la poursuite du processus de privatisation, des mécanismes innovants et de la gestion dynamique du patrimoine de l'Etat, le déficit du Trésor sera ramené à 6,5% du PIB contre 7,5% en 2020, a t-il souligné.
Le ministre a, également, indiqué que ce projet comprend des mesures économiques et sociales à même de renforcer la confiance et l'optimisme des acteurs économiques et sociaux ainsi que de l'ensemble des citoyens, et met l'accent sur la nécessité d'une vigilance accrue pour faire face efficacement aux répercussions de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.
Dans le même cadre, Amzazi a souligné que le Conseil de gouvernement a examiné et approuvé trois projets de décret accompagnant le PLF-2021, portant sur la délégation du pouvoir au ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration en ce qui concerne les emprunts internes et le recours aux autres instruments financiers, en vertu du projet de décret n° 2.20.723, les financements étrangers (projet de décret n° 2.20.724), et la conclusion de contrats d'emprunts pour le remboursement de la dette extérieure et des accords de garantie des risques des taux d'intérêt et de change (projet de décret n° 2.20.725).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.