Quand Ben Bella reconnaissait la souveraineté du Maroc sur le Sahara oriental    Météo au Maroc: les prévisions du vendredi 19 août    Houcine Ammouta de retour sur le banc du WAC de Casablanca    CAN U23 – Maroc 2023 : Résultats du tirage au sort    Benkirane : «Les déclarations de Raisouni ne reflètent pas les positions du PJD»    Incendie de forêt près de M'diq: l'OCI soutient le Maroc    Rabat: terrible accident près du complexe Moulay Abdellah    Météo: températures en hausse ce vendredi au Maroc    Rentrée scolaire 2022/23: Les prix des manuels scolaires inchangés    فيروس كورونا : 79 إصابة جديدة ولا وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Le nouveau nez de l'actrice marocaine Hasnae Moumni divise la Toile (PHOTO)    De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Sahara : Le Pérou décide de retirer sa reconnaissance au Polisario    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    Orages en France: trois morts en Corse    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    Frais de scolarité : l'angoisse de fin de vacances    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Le kickboxing et le judo marocains décrochent cinq médailles de bronze    Ukraine / Zaporijia : L'OTAN réclame une "inspection" urgente de l'AIEA    Tournoi international d'Autriche maintenu : L'équipe nationale A' s'est envolée pour Vienne    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Walid Regragui prépare sa liste élargie. Ziyech, Adli et autres Lions pressentis    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Digital Brunch. Quelles tendances digitales en 2021 ? Les experts répondent (VIDEO)
Publié dans Le Site Info le 25 - 11 - 2020

La 4ème édition des Digital Brunch a débuté ce mardi 24 novembre sous le thème « Tendances digitales 2021 ». Elle se poursuivra jusqu'au 26 novembre prochain et les différents intervenants invités tenteront de répondre à un certain nombre de questions portant notamment sur l'évolution du marketing digital, l'impact de la crise de la covid-19 sur le marketing digital et les tendances de ce secteur en 2021.
TNC – thenext.click, Mediamatic, et Gear9 organisent la 4ème édition des « Digital Brunch » et cette année, les tendances digitales de 2021 sont au centre des débats. Covid-19 oblige, cette 4ème édition se tient entièrement en ligne et les échanges se font donc à travers des webinaires du 24 au 26 novembre prochain.
Prenant part au 1er panel à l'occasion de cette édition, Youssef Cheikhi, président du Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) estime qu'aujourd'hui, les médias doivent réinventer leur business model et les annonceurs adopter des méthodes agiles dans leurs procédés. Néanmoins, il est d'avis que seuls les PME et les startups ont les moyens de cette agilité. « Les grandes entreprises ont plus de difficultés parce que cela nécessite des investissements énormes et ils sont, en plus de cela, confrontés au défi du ‘'change management'' ».
Pour sa part, Maria Ait M'hammed, présidente de l'Union des agences de conseil en communication (UACC) abondent dans le même sens que Youssef Cheikhi et aborde la question des investissements qui, pense-t-elle, ne sera pas à la portée de tous les annonceurs. Et d'espérer que la crise de la covid-19 soit une sorte de déclencheur pour obliger tout l'écosystème à travailler ensemble.
« 2020 est une année particulière », souligne d'emblée Youssef Barradi, Directeur marketing de Lesieur Cristal lors de son intervention dans le 2ème panel de cette journée. Il dira : « le digital est entrain de progresser au niveau mondial et le Maroc n'échappe pas à cette règle ». Cependant, il s'est montré prudent quant aux estimations selon lesquelles les investissements dans le digital pourraient peser à hauteur de 45% à l'horizon 2021, tablant plutôt sur les 15% à cette date.
Dans un autre registre, Youssef Barradi a indiqué que le développement du e-commerce est resté très timide au Maroc jusqu'à l'arrivée de la crise du coronavirus qui est entrain d'inverser les tendances, selon lui. Il poursuit : « le social e-commerce a de l'avenir au Maroc. Nous avons les infrastructures et les outils nécessaires et la BAM fait d'énormes efforts pour favoriser des transactions dématérialisées ». Pour lui, le principal frein reste une certaine méfiance du consommateur marocain envers ces canaux digitaux même si la crise est entrain de changer ces habitudes.
De son côté, Mehdi Allabouch, DGD du groupe Horizon Press a souligné que les investissements sont passés du print au digital avant de noter que la reprise se fera dans la presse digitale dès 2021, ce qui ne sera pas forcément le cas pour le print. Il a également indiqué que la presse papier souffrait déjà avant covid et souffre encore plus aujourd'hui et ce même si le gouvernement marocain a autorisé la reprise de l'impression depuis juin dernier. Pour preuve, il avance que la presse papier a réduit de près de 50% son volume d'impression à cause des contraintes financières. Interrogé sur les tendances importantes qui se dégagent en 2021, Mehdi Allabouch a déclaré espérer, pour sa part, une digitalisation de la presse papier. « La presse doit profiter du digital à travers des liseuses et de la création de contenu, par exemples », considère-t-il.
Pour finir, Mehdi Allabouch est revenu sur la tendance vers les réseaux sociaux qui a surtout évolué durant le confinement soulignant qu'avec la pandémie, beaucoup d'informations ont circulé à travers les réseaux sociaux qui étaient devenus l'une des sources de trafics les plus importantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.