Le japonais Nippon Express se renforce au Maroc avec l'ouverture d'une filiale    Météo: les prévisions du mercredi 28 septembre    Les prévisions météorologiques pour ce mercredi 28 septembre    "Les Impériales 2022" célèbre les marques, les agences et les campagnes qui ont brillé en 2020 et 2021    Sécurité : Hammouchi reçoit le chef de la police en Mauritanie    Maroc-UE : Entretien téléphonique entre Ursula von der Leyen et Aziz Akhannouch    Sécheresse : Le Maroc suspend la subvention des cultures de pastèque et d'avocats    Le Chef du gouvernement s'entretient au téléphone avec la présidente de la Commission européenne    "Le bleu du caftan" représentera le Maroc dans la présélection des Oscars 2023    Sortie du Trésor à l'international : Les conditions "de plus en plus difficiles" (Jouahri)    Botola Pro D1 et D2 : Le programme    Maroc – Paraguay : Les Lions de l'Atlas et l'Albirroja se neutralisent (vidéo)    le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Questions à Yasmean, DJ marocaine: «Je joue des genres électroniques différents et «pointus»»    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Affaire Aïcha Mokhtari Début du procès à Paris
Publié dans Le Soir Echos le 27 - 07 - 2010

Le procès de Aïcha Mokhtari a démarré le lundi 27 juillet au tribunal administratif à Paris. Son frère Abdelaziz réclame au gouvernement français de reconnaître officiellement son erreur.
L'affaire Aicha Mokhtari revient aux devants de la scène. Le procès de la défunte, décédée le 15 août 2009 des suites d'un cancer, a démarré hier lundi 27 juillet au tribunal administratif à Paris. Pour rappel, la concernée s'était vue refuser un visa au consulat de France à Fès pour accéder aux soins dans l'Hexagone. Son frère Abdelaziz à travers son avocat au Maroc et en France a déposé une plainte à Paris et accuse l'Etat Français de non-assistance à personne en danger. Mais ce n'est pas tout. Le plaignant souhaite que le gouvernement reconnaisse son erreur. «Depuis le dépôt du dossier de demande de visa, nous avons eu droit à une série d'allégations mensongères de la part des services consulaires, tantôt on nous dit qu'il n'y a pas de prise en charge, tantôt on nous dit que vous avez dépassé le délai de recours après le refus du visa, c'est aberrant» regrette Abdelaziz Mokhtari. Un an presque après le décès de sa soeur, il ne baisse toujours pas les bras. «Je continuerais à me battre jusqu'à ce que'ils reconnaissent leur erreur» a t-il témoigné dans des propos au Soir échos. Dans la tête de Adelaziz Mokhtari, il y a plusieurs interrogations. Il ne comprend toujours pas pourquoi le visa a été refusé à sa sœur par les services consulaires à Fès, alors qu'elle était dans une situation critique et qu'elle necessitait des soins d'urgence. Des soins que les services sanitaires au Maroc ne pouvaient pas lui prodiguer. «Il y avait dans le dossier toutes les pièces nécessaires qui justifiaient ce déplacement en France. Mais ils n'ont pas trouvé d'autres choses à faire que de laisser ma soeur mourrir» proteste Abdelaziz Mokhtari.
A Paris, la défense du dossier Mokhtari est assurée par William Bourdon, ex-secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) et Léa Leforestier. Du côté de l'Ambassade de France à Rabat, une source contactée par le Soir échos persiste à dire que ce visa a été refusé parcequ'il n'y avait aucun justificatif de la prise en charge. «Le gouvernement français ne prend pas en charge les frais des soins médicaux», ajoute la même source. Et Abdelaziz Mokhtari de répondre : «L'attestation de Mondial assistance de 30.000 euros, c'est quoi si ce n'est une prise en charge ? Qu'on arrête de nous raconter n'importe quoi !». qods chabâa


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.