Hervé Renard démissionne    Le message d'Hervé Renard au Roi Mohammed VI    Hervé Renard «clos» son parcours avec les Lions de l'Atlas    Prison à perpétuité pour «El Chapo»    L'exemple d'une région modèle!    Fouzi Lekjaa désigné 2ème vice-président de la CAF    CAN 2021: Le Maroc face à la Mauritanie, Centrafrique et Burundi    Hamzaoui Abdelmalek sort les maîtres de l'art de l'oubli    Samir Belhaouss expose ses inspirations marocaines à l'Espace Rivages    Lectures d'été 2019    El Jadida : 5 ans de prison pour un cambrioleur de commerces    Tanger : Un jeune de 19 ans tue son rival à coup de couteau    Laâyoune : La célébration de la victoire algérienne vire au drame    Maroc-Jordanie : Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Communiqué du Bureau politique du PPS    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tanja Latina, acte IV
Publié dans Le Soir Echos le 04 - 11 - 2011

Tanger retrouve les rythmes latino du 17 au 19 novembre. Tanja Latina, pour sa quatrième édition, présentera des formations regroupant quelque 60 artistes en tout.
La ville de Tanger accueille la 4e édition du festival Tanja Latina du 17 au 19 novembre. Petit cousin latino de Tanjazz, s'appuyant sur les trois jours fériés, offerts par la Fête de l'Indépendance qui tombe un vendredi, les aficionados des rythmes cubains, caraïbes et sud-américains vont se retrouver à Tanger pour un long week-end de musique et de danse au sein du superbe palais des Institutions italiennes. Pour les amateurs de salsa, de tango et de samba, trois nuits de fiesta latina sont proposées avec, chaque jour, deux grands concerts à 21h30 et à minuit, sur la scène de la Grande-cour. Entre les deux sets, place aux rythmes en folie avec la batucada dans le Jardin. En début de soirée, à partir de 20 h, cours de danse : classe de salsa avec Kiko dans le Grand-salon, classe de tango avec Benoît et Tamara dans le Petit-salon, de façon à se mettre en jambes et d'affûter ses pas pour passer ensuite à la pratique dans les deux bals salsero et milonga, animés par des DJ qui prolongeront l'ambiance jusqu'au bout de la nuit.
Quatre formations principales
Quatre formations principales, regroupant quelque 60 artistes en tout, formeront les piliers de cette édition : Salsafon, gardiens du répertoire NuYorican, l'authentique sauce piquante née dans les 70's au cœur des quartiers populaires de New York ; Sabor y Son, venus de Barcelone et mixant dans leur salsa brava leurs origines multiples : Venezuela, Cuba, Colombie, Mexique, Espagne ; Grupo K-Fé, producteurs d'un pur arabica festif au goût des Caraïbes et, enfin, Zangao, compagnie de frappadingues possédés par le groove, qui nous entraîne à sa suite, du Brésil à l'Afrique en passant par les contrées du dub ou de la jungle.
Pour les novices, ce sera aussi l'occasion de découvrir ce lieu magique que les fidèles de Tanjazz connaissent bien : le palais Sultan-Moulay-Hafid, construit en 1912 et qui offre, avec ses dorures et ses zouaks, ses salons de réception et son jardin andalou, un écrin magnifique pour la musique. Pour assister aux spectacles, un billet-forfait pour trois soirées est mis en vente à 500 dirhams.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.