Migration : L'Union européenne souligne «l'engagement fort» du Maroc    Le Maroc et l'Arabie Saoudite concluent un accord de transport aérien    Inflation: une nouvelle rallonge budgétaire de 12 MMDH (Conseil de gouvernement)    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    France-Maroc-Algérie-Kabylie: C'est celui qui dit qui l'est !    Football : la candidature Maroc-Espagne-Portugal au Mondial 2030 otage de la mémoire courte européenne ?    Fustal : La liste des joueurs convoqués pour les matchs amicaux Maroc-Brésil    Benmoussa: Les statuts fondamentaux régissant les enseignants-cadres des académies régionales seront annulés    Covid-19/Maroc : 135 cas actifs à l'échelle nationale (0.01%)    Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Israël – Etats-Unis : Les lobbies montent en ligne
Publié dans Le Soir Echos le 16 - 03 - 2010


 
 
Le Premier ministre israélien a affirmé lundi 15 mars que: "La construction continuera à Jérusalem, comme cela a été le cas pendant ces 42 dernières années"
L'annonce par Israël, durant la visite la semaine dernière du vice-président américain, Joe Biden, d'un vaste projet de construction dans le nord d'Al Qods, a déclenché une crise diplomatique entre les deux proches alliés.
L'annonce par Israël, durant la visite la semaine dernière du vice-président américain, Joe Biden, d'un vaste projet de construction dans le nord d'Al Qods, a déclenché une crise diplomatique entre les deux proches alliés.
Malgré les consignes de discrétion, un ministre du Likoud a accusé le 15 mars le président Obama de «chercher à faire tomber le gouvernement Netanyahu» et d'exploiter la crise pour obtenir des concessions d'Iraël dans le processus de paix. 
Aux Etats-Unis, le lobby israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee), principal défenseur d'Israël, a déclaré que «les relations entre les Etats-Unis et Israël sont un sérieux sujet d'inquiétude». La veille, le président d'une importante organisation juive, l'Anti Defamation League (ADL, Ligue anti-diffamation), Abe Foxman, s'était déclaré «abasourdi» par le fait que l'administration américaine «a passé publiquement un savon à Israël sur la question de la construction à Al Qods». «Il est de l'intérêt de nos deux pays de régler au plus vite ce différend et je suis convaincu que nous y parviendrons, comme nous y sommes toujours parvenus dans le passé», a déclaré l'ex-ambassadeur d'Israël à Washington, Zalam Shaval, un membre du Likoud au pouvoir. Dans un article intitulé «le tournant d'Obama contre Israël», le Wall Street Journal se demande pourquoi, «quand il s'agit d'Israël, l'indignation de l'administration américaine atteint un niveau démesuré». Cette tribune répond à celle de Thomas Friedman publiée dans le New York Times, associant la politique d'Israël à «un conducteur ivre». Pour Eytan Gilboa, professeur à l'université Bar Ilan de Tel-Aviv, la crise de confiance «est dans les deux sens, puisque Israël doute de la détermination du président Obama à stopper le programme nucléaire iranien». »Nous sommes en train de perdre le soutien de toute une aile du judaïsme américain, la gauche modérée, qui juge la politique de Netanyahu provocatrice», s'inquiète cependant le quotidien Yediot Aharonot.  En effet, depuis un an, le courant entre les deux administrations ne passe pas entre le président américain et le Premier ministre israëlien. Pour preuve, en novembre 2009, la Maison Blanche avait tergiversé pendant plusieurs jours avant de donner son aval à une rencontre entre le Premier ministre israélien et Barack Obama. L'ancien ambassadeur d'Israël en France Eli Barnavi analysait, alors, cette situation: «L'hésitation de B.Obama à rencontrer Netanyahou est une humiliation bien évidemment. Le courant ne passe pas entre les deux hommes, c'est évident. Et on ressent un énorme agacement à Washington dont il va être difficile de sortir.» La visite de J. Biden avait pour objectif de recoller les morceaux entre les deux pays. Son échec est flagrant. D'autant que ce sont des amis d'Israël comme la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, ou le conseiller du président, David Axelrod, qui viennent relancer la polémique sur la décision de construire 1600 logements à Al Qods alors que J. Biden avait clos l'incident jeudi 11 mars. 
Israël est plongé dans la pire crise de confiance depuis des décennies avec son grand allié américain
Cette annonce a été vécue comme un «affront» par Washington, a déclaré David Axelrod sur la chaîne CNN. «Cela a été une insulte. Mais surtout, cela a sapé la très fragile tentative d'amener la paix» au Proche-Orient, a-t-il renchéri. «Nous venons tout juste d'entamer des négociations indirectes. Nous faisons la navette entre les Palestiniens et les Israéliens. Et le fait que cette annonce intervienne à ce moment-là est très destructeur».
 Mais apparemment les coups de menton américains n'ont servi à rien et bien qu'une rencontre entre M. Netanyahu et Mme Clinton soit prévue  lors de la conférence annuelle de l'AIPAC, du 21 au 23 mars, le Premier ministre israélien a réaffirmé lundi dernier: «La construction continuera à Al Qods, comme cela a été le cas pendant ces 42 dernières années»a déclaré Netanyahou devant le groupe parlementaire de son parti, le Likoud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.