Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une feuille de route pour Benabdallah
Publié dans Le Soir Echos le 11 - 01 - 2012

Avant de céder la main à Nabil Benabdallah, Ahmed Taoufiq Hejira a tenu à formuler des recommandationspour la période 2012-2016, dressant ainsi une feuille de route à son successeur.
Dans son rapport traitant du bilan d'Ahmed Taoufiq Hejira, le ministère s'est attelé à un travail prospectife s'étalant jusqu'à la période 2016, en présentant plusieurs recommandations à la nouvelle équipe pour faire face aux prochains défis. Ainsi, pour l'aménagement du territoire, le ministère insiste sur l'adaptation des missions et des attributions de l'organe ministériel en charge de l'aménagement du territoire au nouveau concept de la régionalisation et du développement local ainsi que la création d'un fonds de solidarité et de soutien au développement territorial. Du côté de l'urbanisme, il avance la nécessité de la mise en place d'une nouvelle politique de mégas projets de renouvellement urbain structurant et également faire aboutir le nouveau code de l'urbanisme et créer les instruments et outils d'ouverture réelle à l'urbanisation des nouveaux territoires. Il faudra également créer les agences foncières régionales et un Fonds de financement de l'urbanisation et de préfinancement des hors sites sans oublier à veiller à une justice foncière et urbaine dans les nouveaux plans d'aménagement pour une meilleure équité foncière.
Le ministère appelle à une convergence réelle pour lutter contre l'habitat insalubre avec d'autres approches basées sur un meilleur engagement des partenaires et un accompagnement socio-professionnel à grand impact.
Lutter contre l'habitat insalubre
Le ministre a également rappelé l'urgence d'adopter le projet de loi définissant les villes nouvelles et leurs modalités de financement et de réalisation, qui rappelons-le accuse un énorme retard en termes de réalisation à cause d'une mauvaise gouvernance. Il s'agit ensuite, selon Hejira, d'identifier et mobiliser le foncier nécessaire au développement économique et social des régions du royaume qui représente 20 000 hectares sur cinq ans, soit 5 000 hectares par an à travers le lancement de campagnes d'identification et de recensement des opportunités foncières.Concernant le volet de l'habitat, le ministère appelle à une convergence réelle pour lutter contre l'habitat insalubre avec d'autres approches basées sur un meilleur engagement des partenaires et un accompagnement social professionnel à grand impact. Et pour stopper l'hémorragie des bidonvilles (voir encadré), il faudra immuniser les territoires déclarés VSB contre les risques d'une éventuelle prolifération d'habitat insalubre par la production d'habitat préventif et adapté et la création de nouvelles aides destinées aux ménages habitants les bâtiments menaçant ruine (Population plus démunie que celle habitant les bidonvilles). Enfin, le département de tutelle évoque la nécessité d'une réforme du FSH (Fonds de solidarité habitat) pour augmenter ses ressources, le transformer en établissement public et réorienter ses missions vers le très social (habitat insalubre et logement à 140 000 dirhams).
Les textes d'applications doivent être élaborésSur le registre juridique, il conviendra de poursuivre la procédure d'approbation des chantiers juridiques déjà ouverts et procéder à l'élaboration de leurs textes d'application (code de l'urbanisme, contrôle et la répression des infractions en matière d'urbanisme et de construction, la copropriété, villes nouvelles, l'aménagement du territoire, code de la construction…). Aussi, il faut procéder au lancement de projets de lois sur l'organisation des professions d'agent immobilier et du promoteur immobilier et le projet de loi sur la contractualisation public – privé. Le tout avec un accompagnement important des réajustements de l'arsenal juridique régissant le secteur après l‘adoption de la nouvelle Constitution et l'aboutissement de la réflexion sur la régionalisation.
VSB, vaste chantier au bilan mitigé
Nabil Benabdallah, l'actuel ministre de l'Habitat et de l'urbanisme n'aura pas la tâche facile en particulier en ce qui concerne le programme des «villes sans bidonvilles» qui a avancé mais accuse encore des retards (voir article «Un Maroc salubre en 2014 ?», paru le 28 septembre 2011 au Soir échos). «Parmi les 1 750 000 habitants concernés par le programme (chiffres actualisés en septembre 2011), 1 200 000 d'entre eux sont concernés par des unités achevées ou en cours de réalisation soit un taux de réalisation de près de 70%. Si le programme n'a pas connu d'augmentation depuis son lancement (400 000 habitants de plus), le niveau de réalisation serait aujourd'hui de 83% au lieu de 70%.», se défend le ministère. Pour ajouter que parmi les 85 villes concernées par le programme VSB, 43 sont déclarées villes sans bidonvilles, les travaux dans les 42 villes restantes à déclarer ont atteint une moyenne excédant 60% et la déclaration «sans bidonville» de 17 autres villes est prévue très prochainement. Et pour rassurer, le ministère déclare qu'au niveau de la région de Casablanca, la ville qui concentre plus du tiers de la population cible, 630 hectares ont été définis pour la mise en place du programme et que les acteurs locaux ont également été mobilisés pour l'achèvement des opérations de transfert des ménages bidonvillois aux Carrières centrales, Bachkou et Sidi Moumen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.