Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    E-commerce : 12,8 millions d'opérations pour 4,6 MMDH à fin juin    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le RNI démonte le programme Benkirane
Publié dans Le Soir Echos le 25 - 01 - 2012

Le RNI compte bien assumer son rôle de chef de file de l'opposition au gouvernement. Lundi, au Parlement, Rachid Talbi en a apporté la preuve en critiquant, point par point, le programme du gouvernement.
Lundi à la Chambre des représentants, c'est Rachid Talbi Alami, à la place de Chafiq Rachadi, président du groupe des députés RNI, pourtant présent, qui a exposé la position de la Colombe sur la déclaration du gouvernement. Ne faisant pas dans la dentelle, Alami souligne que sur les 100 pages du projet du cabinet Benkirane, aucune citation du vocable « modernité », longtemps en vogue sous les gouvernements Jettou et El Fassi, a été relevé. Le député s'est permis le luxe de définir ce qu'est la modernité. « Elle est synonyme de démocratie, justice, liberté, citoyenneté, d'ouverture et d'attachement au progrès », a-t-il lancé. Usant et abusant d'un ton ironique, le député a adressé ses « félicitations » aux « camarades progressistes et modernistes qui se sont alliés avec le PJD ». Une allusion plus que claire aux PPS de Nabil Benabdellah. Rachid Alami a relevé, également, l'absence de l'engagement du gouvernement à respecter les accords et conventions internationales, insistant sur les droits de l'Homme.
Contestation, toutes !
En revanche, le député a constaté que le PJDiste a consacré plus de temps aux « mesures de renforcement de l'identité nationale », alors que la constitution du 1er juillet 2011 a clairement définie les multiples facettes de l'identité marocaine. L'ancien ministre des Affaires générales sous le gouvernement Jettou a contesté quasiment toutes les mesures énoncées dans la déclaration du chef de l'Exécutif, précisant qu'elles sont l'œuvre du gouvernement de Abbas El Fassi, à l'image de l'augmentation du Budget, de 500 millions de dirhams pour atteindre 1 milliard de dirhams, consacré au Fonds de développement rural ou encore les aides directes aux familles, dans le cadre de la Caisse de compensation, à condition que leurs enfants continuent leur scolarité.L'intervention de l'ancien président du groupe RNI à la Chambre des représentants est également revenue sur la promesse faite par Abdelilah Benkirane de réduire le taux de chômage, à l'horizon 2016, à seulement 8%. Rachid Talbi Alami a déclaré : « Maintenant, au gouvernement, vous reconnaissez les chiffres du HCP ». Et de rappeler, au passage, les multiples contestations de Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, également présent, de ces mêmes chiffres du Haut Commissariat au plan. En guise de réponse, le PJDiste s'est contenté d'un large sourire. Les caméras d'Al Oula étaient présentes pour immortaliser l'instant. Savourant cette petite victoire sur ses adversaires politiques, Alami a lancé aux PJDistes : « L'opposition est facile tant qu'elle est populiste ». Décidément, les temps ont vraiment changé. Les postures aussi.
La course aux maroquins épinglée
Au cours de son intervention au nom du groupe RNI à la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami a estimé que les premiers indicateurs ne laissent guère d'optimisme quant à la réussite du cabinet Benkirane. Le député a rappelé les frictions et les tensions sur la distribution des maroquins qui ont émaillé la phase de négociations précédant la formation de l'Exécutif entre les partis de la majorité. Alami a rappelé que la volonté de changement, promise par le PJD durant la campagne électorale, ne s'est pas traduite concrètement dans la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale. Le député a cité deux exemples : la réduction du nombre de ministères et la nomination d'un ministre d'Etat qui, selon Alami, est contraire à la nouvelle Constitution et ne cadre nullement avec la prose du PJD, du temps de l'opposition, sur la nécessité d'une rationalisation des dépenses publiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.