Maroc : panne généralisée d'électricité    Coronavirus : 123 nouveaux cas, 14.730 cas au total, mercredi 8 juillet à 10h    Déficit budgétaire. Le gouvernement doit voyager en classe économique    Covid-19 : Les banques résilientes    Voie express Tiznit-Laâyoune : Les chantiers avancent à grands pas    Crédit Agricole du Maroc de nouveau distinguée par la Commerzbank    Casablanca: le trafic du tramway à l'arrêt    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 123 nouveaux cas, 14.730 au total    Aïd Al Adha: Principales inquiétudes des éleveurs et réponses des institutionnels (Reportage Vidéo)    Accidents de la circulation : 11 morts et 1.766 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    La situation pandémique est maîtrisée    Casablanca : trafic du tramway à l'arrêt à cause d'une coupure d'électricité    France: un plan de reconfinement a été préparé    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    Météo : temps généralement stable avec ciel peu nuageux à clair, ce 8 juillet    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment lutter efficacement contre la baisse des températures
Publié dans Libération le 11 - 01 - 2019

La vague de froid qui s'est abattue récemment sur le Royaume n'en finit pas de faire grelotter les Marocains. Et si l'on en croit la Direction de la météorologie nationale (DMN), cela ne risque pas de changer de sitôt. Pis, dans certaines villes (voir encadré), d'ici à dimanche, les températures descendront même au-dessous de zéro. De fait, voici quelques astuces révélées par « le magazine Good Health » et relayées par le site « Maxisciences.com » afin de lutter efficacement contre la baisse des températures sans pour autant risquer d'exploser le budget chauffage et prendre le risque de se retrouver avec une facture d'électricité salée comme jamais.
Le chauffage oui, mais avec modération
D'après John Scurr, chirurgien vasculaire à l'University College Hospital de Londres, passer d'une maison chauffée au froid de l'extérieur est le meilleur moyen de déclencher le syndrome de Raynaud. C'est-à-dire, une fois exposés au froid, les petits vaisseaux sanguins ont tendance à se contracter. Du coup, les extrémités ne sont alors plus alimentées de façon idéale en sang, les rendant froides et douloureuses. Selon lui, pour éviter ce genre de sensation, il faudrait veiller à ne pas trop surchauffer la maison et tabler plutôt sur une température ambiante comprise entre 18 et 20°.
Eviter de mettre les mains dans ses poches
Recours instinctif une fois dehors, surtout quand vous égarez vos gants, quelque part, on ne sait où, mettre les mains dans ses poches ne serait pas aussi pertinent que ce que l'on pourrait penser. Et c'est Tim Hutchful de l'Association britannique de chiropractie qui le dit. En effet, ce procédé vous oblige à vous courber en avant et marchez vite. Or, il est plutôt conseillé de marcher avec les mains à l'extérieur, en les balançant d'avant en arrière le long du corps, car « en balançant vos bras, les muscles entrent en action, améliorant la circulation sanguine dans les mains et générant de la chaleur corporelle » révèle-t-il.
Les protéines, votre meilleur allié
L'alimentation tient également une part importante dans la régulation de la chaleur corporelle. Et forcément, il y a des aliments plus efficaces que d'autres, à l'instar des protéines. Leur digestion occasionne l'augmentation de la température corporelle. « Le corps doit travailler dur pour absorber les protéines par rapport aux glucides ou aux lipides. Nous utilisons donc plus d'énergie, ce qui crée de la chaleur et nous permet de rester au chaud», explique la diététicienne Sarah Schenker. Ainsi, avant de quitter vos nids douillets, un petit déjeuner de champion s'impose. Champion dans le sens où il doit être riche en protéines. Du lait au soja et des noix sont fortement conseillés dans cette optique.
Du bonheur pour réchauffer les corps et les cœurs
Que vous soyez casanier de nature ou pas, l'hibernation demeure une solution de repli usuelle en cas de vague de froid. Néanmoins, ce doux euphémisme ne représente sûrement pas la meilleure des solutions. En tout cas, c'est le constat avancé par des scientifiques de l'Université de Toronto. Pour eux, sortir avec vos amis vous gardera plus au chaud. Ils se sont aperçus que l'exclusion sociale augmente la sensation de froid. « Lorsque nous sommes avec des amis, cela nous distrait et nous ne remarquons pas la température de la pièce», ont-ils indiqué. Une étude de l'Université de Southampton va encore plus loin dans l'analyse de l'impact psychologique d'une vie sociale en hiver. Mais cette fois, ce sont les souvenirs et la nostalgie qui seraient un remède efficace contre le froid. Comment ? Tout simplement parce que le fait de se remémorer de bons souvenirs est la promesse de recréer un sentiment de confort physique, entraînant l'augmentation de votre résistance au froid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.