Arrestation d'un ressortissant bulgare à Marrakech, soupçonné de piratage de comptes bancaires    Le PDG d'Attijariwafa Bank reçu par le président ivoirien    Bruxelles attend Boris Johnson de pied ferme    Crise des tankers : l'Iran prévient Londres qu'il « protégera » le Golfe    Comment s'est porté le secteur bancaire en 2018?    Le groupe ODM se renforce    Invité en Israël, un blogueur saoudien lynché par des Palestiniens    Vidéo. Lekjaâ menace les clubs marocains!    Lancement officiel du cadre national de la certification    La Banque Populaire accompagne le secteur de la chimie et de la parachimie    Agadir/tourisme. Aïd Al Adha pénalise la destination    Mercato : Mohcine Yajour au club saoudien Damak    Festival du cinéma de Taza : Abdelwahab Doukkali enchante le public    Le festival «Florilège culturel» couronné par la célébration de la Fête du Trône    Najat Aatabou star du 3ème festival Ajdir Izouran    Régions : la FCS déploie des formations certifiantes au profit des entreprises    Taounate: Benabdallah appelle une répartition spatiale équitable de la richesse    Le bachelor allégera-t-il la capacité d'accueil des facultés de droit ?    73e anniversaire de la présentation par le PCM du Manifeste de l'Indépendance    IAM: un bon premier semestre porté par le marché marocain    La Corée du Sud annonce des tirs de semonce contre un appareil russe    Le président sénégalais a offert des passeports diplomatiques aux joueurs    Tanger : 20 personnes blessées lors d'un incident de manège    Le Bureau politique du PPS félicite Fatima Chaabi et Mahtat Rekkas    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement : Les perspectives d'élaboration de la loi de Finances 2020 au menu    Championnat du Malawi : Une «poule» pour le meilleur joueur!    Moscou: 20.000 manifestants réclament des élections «libres»    Averses orageuses et canicule dans plusieurs provinces du Royaume    Des propositions pratiques pour les droits de tous les enfants : L'ONDE coordonne ses efforts avec un réseau national    Presse. Des assises nationales en vue    Education : La Chambre des représentants adopte le projet de loi-cadre    Développement régional : Un coût total de 411 MMDH, selon El Othmani    Dora Maar: Une beauté qui en avait dans l'œil    Production cinématographique et audiovisuelle. Un "vrai" cadre juridique en gestation    Edito : La voie de la dignité    Lekjaa confirme la démission de Renard et promet du changement    Abdeslam Ahizoune réélu président de la FRMA    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Oxfam monte au créneau    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment lutter efficacement contre la baisse des températures
Publié dans Libération le 11 - 01 - 2019

La vague de froid qui s'est abattue récemment sur le Royaume n'en finit pas de faire grelotter les Marocains. Et si l'on en croit la Direction de la météorologie nationale (DMN), cela ne risque pas de changer de sitôt. Pis, dans certaines villes (voir encadré), d'ici à dimanche, les températures descendront même au-dessous de zéro. De fait, voici quelques astuces révélées par « le magazine Good Health » et relayées par le site « Maxisciences.com » afin de lutter efficacement contre la baisse des températures sans pour autant risquer d'exploser le budget chauffage et prendre le risque de se retrouver avec une facture d'électricité salée comme jamais.
Le chauffage oui, mais avec modération
D'après John Scurr, chirurgien vasculaire à l'University College Hospital de Londres, passer d'une maison chauffée au froid de l'extérieur est le meilleur moyen de déclencher le syndrome de Raynaud. C'est-à-dire, une fois exposés au froid, les petits vaisseaux sanguins ont tendance à se contracter. Du coup, les extrémités ne sont alors plus alimentées de façon idéale en sang, les rendant froides et douloureuses. Selon lui, pour éviter ce genre de sensation, il faudrait veiller à ne pas trop surchauffer la maison et tabler plutôt sur une température ambiante comprise entre 18 et 20°.
Eviter de mettre les mains dans ses poches
Recours instinctif une fois dehors, surtout quand vous égarez vos gants, quelque part, on ne sait où, mettre les mains dans ses poches ne serait pas aussi pertinent que ce que l'on pourrait penser. Et c'est Tim Hutchful de l'Association britannique de chiropractie qui le dit. En effet, ce procédé vous oblige à vous courber en avant et marchez vite. Or, il est plutôt conseillé de marcher avec les mains à l'extérieur, en les balançant d'avant en arrière le long du corps, car « en balançant vos bras, les muscles entrent en action, améliorant la circulation sanguine dans les mains et générant de la chaleur corporelle » révèle-t-il.
Les protéines, votre meilleur allié
L'alimentation tient également une part importante dans la régulation de la chaleur corporelle. Et forcément, il y a des aliments plus efficaces que d'autres, à l'instar des protéines. Leur digestion occasionne l'augmentation de la température corporelle. « Le corps doit travailler dur pour absorber les protéines par rapport aux glucides ou aux lipides. Nous utilisons donc plus d'énergie, ce qui crée de la chaleur et nous permet de rester au chaud», explique la diététicienne Sarah Schenker. Ainsi, avant de quitter vos nids douillets, un petit déjeuner de champion s'impose. Champion dans le sens où il doit être riche en protéines. Du lait au soja et des noix sont fortement conseillés dans cette optique.
Du bonheur pour réchauffer les corps et les cœurs
Que vous soyez casanier de nature ou pas, l'hibernation demeure une solution de repli usuelle en cas de vague de froid. Néanmoins, ce doux euphémisme ne représente sûrement pas la meilleure des solutions. En tout cas, c'est le constat avancé par des scientifiques de l'Université de Toronto. Pour eux, sortir avec vos amis vous gardera plus au chaud. Ils se sont aperçus que l'exclusion sociale augmente la sensation de froid. « Lorsque nous sommes avec des amis, cela nous distrait et nous ne remarquons pas la température de la pièce», ont-ils indiqué. Une étude de l'Université de Southampton va encore plus loin dans l'analyse de l'impact psychologique d'une vie sociale en hiver. Mais cette fois, ce sont les souvenirs et la nostalgie qui seraient un remède efficace contre le froid. Comment ? Tout simplement parce que le fait de se remémorer de bons souvenirs est la promesse de recréer un sentiment de confort physique, entraînant l'augmentation de votre résistance au froid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.