Vidéo – But spectaculaire de Boufal face à Yassine Bounou    Casablanca : La réouverture du Complexe Sportif Mohammed V annoncée pour fin mai    Examen des moyens de coopération agricole entre le Maroc et la RDC    Le ministère de la Santé organise la Semaine nationale de vaccination    L'artiste-peintre Abdellah El Haitout expose à Tanger    Les Instances représentatives des communautés israélites marocaines réanimées    ONCF: 2 millions de voyageurs durant les dernières vacances scolaires    SIGPA souligne l'importance de l'agriculture au sein de sa stratégie commerciale    Réouverture du Complexe Sportif Mohammed V    Siam 2019 : Soufiane Alaoui, DG de Soulara    Parlement: Le PAM remplace son chef de groupe    Loi-cadre sur l'enseignement: La CDT prépare ses conseillers    Agriculture durable: CAM s'aligne sur les objectifs de la FAO    Constitution: Référendum en Egypte    Langues = avenir    Cinéma: «Les 3M, une histoire inachevée» Une ode à l'amitié au-delà de la religion    CAN 2019. 56 arbitres en stage de préparation à partir du 28 avril à Rabat    Le roi Mohammed VI donne ses instructions au ministre de l'Intérieur    Rabat hausse le ton : Le Maroc rejette certaines idées et projets improductifs véhiculés au sujet de la question du Sahara    Partenariat en faveur de l'écosystème de la cédraie du Moyen Atlas    L'expertise suisse au service des montagnes marocaines    S.M le Roi offre un dîner en l'honneur des invités et participants au SIAM    L'AMEE sensibilise sur le rôle du pompage solaire    Journée culturelle marocaine en Bulgarie    Bouillon de culture    Remise du Grand prix national de la presse agricole et rurale    Mohamad Salah veut "plus de respect" pour les femmes dans le monde musulman    Vidéo. Le pape lave et embrasse les pieds de douze détenus    La terre a tremblé à Taroudant    Le rapport Mueller n'apporte « aucune preuve » d'ingérence russe, selon le Kremlin    25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Avec le derby Wydad-Raja, la course au titre se précise    Marathon international de Rabat : Les migrants sur la ligne de départ    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    Mahjoub Raji: une autre voix s'est éteinte…    Le Maroc aux commandes du réseau MENA de Biosécurité    Algérie: «Le peuple veut qu'ils partent tous!»    Grève des étudiants en médecine. Le spectre d'une année blanche s'éloigne    Oujda : Arrestation d'un Algérien réclamé par les autorités judiciaires de son pays    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Championnats juniors de golf    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le prix du cannabis au Canada en hausse après la légalisation
Publié dans Libération le 19 - 01 - 2019

Le prix du cannabis a crû de 17,4% au Canada depuis sa légalisation mi-octobre, à 8,02 dollars canadiens (5,25 euros) le gramme en moyenne, selon Statistique Canada qui relève de gros écarts entre réseau légal et marché noir.
"Avant la légalisation, le prix moyen non pondéré par gramme de cannabis en 2018 était de 6,83 dollars" et depuis la légalisation le 17 octobre, "le prix moyen par gramme s'est fixé à 8,02 dollars", indique l'institut officiel dans un rapport se basant sur les déclarations de plusieurs centaines de consommateurs.
"Entre le 17 octobre et le 31 décembre, le prix moyen payé pour le cannabis séché provenant de fournisseurs légaux (9,70 dollars) était supérieur au prix payé pour le cannabis séché acheté auprès de fournisseurs illégaux (6,51 dollars)", souligne Statistique Canada dans ce rapport publié mercredi.
Les nombreuses pénuries de cannabis légal ayant suivi l'entrée en vigueur de cette mesure phare du gouvernement de Justin Trudeau, mais aussi l'imposition de ce produit, pourraient expliquer en partie la hausse des prix, estiment les observateurs.
Avant que la consommation récréative ne soit autorisée, quelque 4,9 millions de Canadiens --soit 13% de la population-- avaient déjà fumé du cannabis en 2018, selon Statistique Canada.
Même si l'un des objectifs affichés de la légalisation était d'assécher le marché noir, aucun expert ne s'attendait à ce qu'il disparaisse du jour au lendemain. Depuis mi-octobre "environ la moitié des personnes ont acheté du cannabis auprès d'un fournisseur légal", a ainsi relevé l'institut.
En moyenne, un consommateur canadien de cannabis a acheté 8,3 grammes auprès d'un vendeur autorisé ... et deux fois plus sur le marché noir (17,2 grammes).
Les hommes sont plus susceptibles (49,8%) que les femmes (41,6%) d'acheter du cannabis auprès d'un fournisseur légal, a souligné l'institut.
Statistique Canada a relevé que cette première étude depuis la légalisation reposait sur les observations de prix fournies par 300 personnes, puis ajustées statistiquement. L'organisme a donc appelé à "faire preuve de prudence lors de l'interprétation des données" en raison de la taille limitée de l'échantillon utilisé.
Cinq ans après l'Uruguay, le Canada est devenu le 17 octobre le second pays à légaliser le cannabis à des fins récréatives. Le gouvernement fédéral a laissé à chaque province le soin d'en organiser le commerce, certaines comme le Québec choisissant d'imposer un monopole public, d'autres comme l'Alberta optant pour une privatisation complète.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.