Edito : Rattraper le retard    Grève générale !    Grève. Les fonctionnaires toujours mobilisés    Maroc-Russie. Le renouvellement de l'accord de pêche amorcé    1,2,3, où va l'Algérie ?    Crédit du Maroc explose son bénéfice    Marrakech: Quand des personnalités parlent «identité»    Vidéo – Le Raja arrache une victoire dans les arrêts de jeu    Algérie : Un maire limogé pour avoir suscité une manifestation contre Bouteflika    Vidéo – Le Wydad s'impose face au Youssoufia de Berrechid et creuse l'écart    Le nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et la Banque mondiale approuvé    Crédit du Maroc améliore son RNPG    Le satisfecit des syndicats : Grève réussie    Insolite : Bagarre au Parlement    Affaire Benalla : "Dysfonctionnements majeurs" à l'Elysée    L'armée vénézuélienne déterminée à empêcher l'entrée de l'aide    Coopération CNDP-AUSIM : Un pas de plus vers la diffusion de la culture de la protection des données à caractère personnel    Luis Planas : La visite de S.M Felipe VI témoigne de l'amitié maroco-espagnole    Haj Larbi Benbarek mis à l'honneur à l'IMA    Divers sportifs    Victoire de Keltoum Bouaâssria et Mustapha Hedadi au championnat national de cross-country    Grippe : Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel    Le tatouage sur le visage, autrefois une rareté, aujourd'hui une mode    Divers    Cigarettes électroniques. Dangereuses ou pas pour les femmes enceintes ?    Soutien international à l'initiative "Ceinture bleue" lancée par le Maroc    Les infos insolites des stars : Le père de Sean Penn    Oggitani Quintet s'offre à nouveau la sympathie du public casablancais    "Le Ciel sous nos pas" de Leïla Bahsaïn, une lutte pour l'émancipation des femmes ici et ailleurs    La CGEM s'engage en faveur du financement de la TPME    Clash et ego trip, le rap avant l'heure de la poésie arabe    ODD : Le Maroc s'est engagé de « manière claire » dans l'absence d'un cadre institutionnel    Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021    L'UE va pour la première fois limiter les émissions de CO2 des camions    Voitures d'époque : La fédération dévoile son programme sportif de 2019    Affaire Benalla : Les conclusions du Sénat    Halieutis    Oulad Mogador Music Action : Trois jeunes groupes sélectionnés    «Le groupement artistique» honore Mohamed Belmou    «Ana nabghiha», nouveau single de Cheb Kadil    Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale    Le Centre de santé urbain «Massira II» à Témara rénové : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d'inauguration    Les profondes divergences entre Washington et les pays européens    Derby de l'Oriental : Une affaire entre voisins    SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs    Top 5 des meilleurs buteurs actuels d'Europa League    Une justice propre aux mineurs au Maroc ?    Première enquête sur les hépatites virales au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laâyoune abrite la 1ère compétition sportive féminine inter-régionale
Publié dans Libération le 22 - 01 - 2019

La ville de Laâyoune a abrité, samedi, la finale inter-régionale du programme sportif et solidaire "Sport nature solidaire pour toutes", un événement socio-sportif inédit dans le Sud marocain, initié par la Fondation Phosboucraa et l'Association Lagon Dakhla.
Cette compétition a réuni 70 femmes ayant passé la 1ère étape de sélection sportive dans les régions de Dakhla-Oued Eddahab, de Guelmim-Oued Noun et de Laâyoune-Sakia El Hamra.
"Au-delà d'être un événement sportif, la compétition inter-régionale de Laâyoune est un moment de célébration de l'autonomisation des femmes, condition essentielle pour le développement des communautés et la réduction des inégalités", a déclaré à la MAP, Ayoub Ziyadi, secrétaire général de l'Association Lagon Dakhla.
Il a relevé que les participantes à cette compétition, une première dans la région, sont d'ailleurs des femmes de caractère sélectionnées non seulement pour leur capacité sportive mais surtout pour leur engagement social envers leur communauté.
Ce programme sportif particulier vise à accélérer la participation des femmes au processus de développement social et à les transformer en actrices du changement, a-t-il ajouté.
Organisées en binômes, les équipes se sont engagées dans une compétition sportive sous forme d'un mini-raid avec une course dans la nature (Trail), une course en VTT et une épreuve Bootcamp.
Plus de 150 femmes avaient bénéficié, lors de la première phase de ce programme, de séances de sensibilisation aux valeurs du sport, de la citoyenneté, de la nutrition, du bien-être, ainsi que l'organisation d'activités sportives, lors d'ateliers organisés respectivement à Dakhla, Laâyoune et Guelmim.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.