Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand la langue de Molière nous rapproche et nous unit
Publié dans Libération le 21 - 03 - 2019

Classicisme, romantisme, réalisme et naturalisme... tels sont quelques-uns des mouvements littéraires qui témoignent de la splendeur de la langue française. Portant le nom de l'une des figures les plus marquantes de l'histoire de la littérature, le français demeurera cet intermédiaire linguistique qui nous offre la formidable chance de communiquer au-delà des frontières et des océans, de nous rencontrer, entrecroiser nos cultures, nos traditions et même nos imaginaires.
Célébrer le français, c'est fêter le métissage, le vivre-ensemble, la cohabitation et l'ouverture... autant de valeurs et de principes qui caractérisent l'espace francophone. C'est dans ce sens que l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) veille, chaque année, à célébrer le 20 mars la Journée internationale de la Francophonie, une occasion pour les 300 millions de locuteurs francophones à travers le monde de fêter leur langue commune. Deuxième langue d'information internationale dans les médias et langue de travail de la plupart des organisations internationales, le français constitue un atout pour ses locuteurs. Ouverte sur le monde, cette langue a su prospérer grâce à sa modernité, à la diversité de ses formes et des innovations linguistiques venues des cinq continents.
Cette journée se veut un moment privilégié pour affirmer l'engagement de la Francophonie en faveur de la diversité culturelle et un témoignage de l'héritage commun des pays francophones. A ce titre, plusieurs manifestations seront organisées dans les pays membres de l'OIF partageant des valeurs de civilisation, de coexistence et de respect du multilinguisme.
"En français… s'il vous plaît" est la formule reprise cette année pour fêter cette langue en partage et la diversité de la Francophonie. Ce slogan, choisi par Mme Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie, véhicule l'image d'une langue moderne, apte à nommer toutes les réalités du monde aujourd'hui, que ce soit dans les domaines du numérique, de l'économie, des sciences, ou des médias…
Il s'adresse tout particulièrement aux jeunes francophones pour leur dire : "Vous avez la chance de parler l'une des langues phares du monde moderne, saisissez-la! Faites preuve d'imagination et de créativité, en français !" . L'un des moments forts de cette Journée a été la présentation de la nouvelle édition de la langue française dans le monde. Il s'agit d'un rapport élaboré tous les quatre ans par l'OIF et publié chez Gallimard. Cet ouvrage confirme le dynamisme de l'espace linguistique francophone.
Avec des millions de locuteurs répartis dans 106 pays et territoires, le français possède toutes les caractéristiques d'une langue mondiale, la deuxième enseignée sur la planète. Il représente également une importante valeur ajoutée sur le marché de l'emploi et, à l'heure de l'intensification des pratiques numériques et de la consommation audiovisuelle, il fait montre d'une grande vitalité sur Internet et les réseaux sociaux. Le Maroc, pays francophone, est aussi cité pour son engagement en faveur des valeurs fondamentales que prône la Francophonie dans ses divers aspects.
A cet effet, il a réservé une programmation riche et diversifiée pour la célébration de la Journée de la Francophonie. La fête se poursuivra au Maroc jusqu'au 31 mars par l'organisation de nombreuses manifestations culturelles et artistiques dans plusieurs villes du Royaume, dont Rabat, Casablanca, Marrakech et Fès.
Au menu figurent l'exposition "Roumaines célèbres de l'espace francophone" initiée par l'ambassade de Roumanie au Maroc, les ateliers d'initiation à l'innovation et l'entrepreneuriat social dédiés aux jeunes lycéens, les journées "Portes ouvertes" de la Faculté des sciences de l'éducation (cycle de conférences sur la Francophonie, projection de films, concours et remise de prix) et du Campus numérique francophone de l'AUF à Rabat (dictée de l'Organisation internationale de la Francophonie...). Parmi les événements programmés, on cite la 6ème édition du Prix de la lecture juridique francophone, la deuxième édition du Festival de la chanson francophone Maroc Folies2019, des concerts de musique, des conférences thématiques sur "L'intelligence artificielle en sciences de la santé" (Université Mohammed VI des Sciences de la santé - Casablanca) et le premier Congrès international du Réseau international francophone pour la responsabilité sociale en santé (du 20 au 23 mars à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat). Ce programme comprend également l'écosystème de l'innovation dans l'espace francophone (le 28 mars à Fès), l'initiation d'un cycle de conférences des ambassadeurs francophones avec le Burundi le 27 mars à l'Académie marocaine des études diplomatiques, une rencontre thématique "Heureuse d'être femme au Maroc aujourd'hui !", organisée le 28 mars par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, la grande dictée de Marrakech et des ateliers de théâtre, de contes et de poésie au profit des lycéens...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.