Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Marrakech devient, pour deux jours, capitale mondiale de la Justice    Maroc Telecom : progression de 10% des abonnés    Jouahri primé à Washington pour la troisième année consécutive    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Dernier tour qualificatif pour le CHAN-2020 : Le Maroc se qualifie haut la main    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Agadir célèbre la tolérance en musique    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Chambre des représentants. Comment réformer la séance des questions orales ?    Au-delà d'une LDF    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Les facteurs de vulnérabilité financière pourraient aggraver le prochain ralentissement économique    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Braquages en série : Les banques visées par des bandits en herbe et d'autres professionnels
Publié dans Libération le 18 - 04 - 2019

Coup sur coup, la DGSN a rendu publics hier quatre communiqués sur des crimes financiers qui ont interloqué plus d'un et forcé plus de questionnements que de réponses.
Le premier de ces communiqués relayés par l'agence MAP indique que «les éléments de la Sûreté nationale relevant de la préfecture de police de Tanger ont procédé, mardi après-midi, à l'arrestation d'un individu en flagrant délit de tentative de vol sous la menace d'une arme blanche à l'intérieur d'une agence bancaire», dont les vidéos qui ont circulé sur le Net indiquent qu'il s'agit d'une agence BMCE Bank.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause, qui tentait de dérober des sommes d'argent de la banque, a menacé les employés à l'aide d'un coutelas, avant que les policiers n'interviennent pour le neutraliser à l'intérieur de l'agence dont la porte a été fermée par l'agent de sécurité privé, a ajouté la DGSN en précisant que le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet, en vue de déterminer les motifs de son acte criminel et d'élucider les circonstances de cette affaire.
Le second communiqué indique, pour sa part, que le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, lundi soir un individu, présumé impliqué dans une affaire de vol sous la menace de violence, visant une agence commerciale de transfert d'argent, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
La préfecture de police de Fès avait reçu, la semaine dernière, une plainte déposée par un employé d'une agence de transfert d'argent accusant un individu de l'avoir attaqué à l'intérieur de l'agence et de lui avoir soustrait la somme de 94.000 DH, souligne la DGSN dans un communiqué, ajoutant que les recherches et investigations effectuées ont mené à l'interpellation du suspect âgé de 22 ans.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet en vue d'élucider les tenants et aboutissants de ces actes criminels, conclut la même source. Laquelle a également annoncé que le service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune a interpellé mardi un ressortissant marocain résidant en Espagne pour son implication présumée dans une affaire de falsification et de trafic de billets de banque.
Le mis en cause, âgé de 36 ans, est soupçonné, selon les premiers éléments de l'enquête, d'avoir falsifié des billets de banque en devise nationale et leur utilisation dans l'achat de marchandises et objets en vente sur des sites électroniques de petites annonces, et d'avoir effectué des transactions financières avec des commerçants étrangers par l'utilisation de billets de banque contrefaits, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les perquisitions effectuées au domicile familial de cet individu ont permis la saisie d'équipements utilisés dans la falsification des billets de banque, en particulier du matériel informatique, des imprimantes et télécopieuses, outre un billet de 200 DH contrefait et sept autres billets de banque qui seront soumis à l'expertise technique, précise la DGSN dans un communiqué. L'accusé a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d'élucider les dessous de cette affaire, conclut la même source.
Pour sa part, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé avoir procédé, en coordination avec les services sécuritaires espagnols compétents, au démantèlement d'un réseau criminel soupçonné de détournement d'importantes sommes d'argent à partir de comptes bancaires domiciliés dans plusieurs institutions bancaires internationales, et ce à l'aide de techniques et logiciels malveillants (malwares) et avec la complicité d'un groupe d'employés de centres d'appels.
Le communiqué du BCIJ relayé à ce propos par l'agence MAP, a ajouté que le démantèlement de ce réseau criminel, intervenu sur la base d'informations précises fournies par les services de la DGST, s'inscrit dans le cadre des efforts déployés pour le renforcement de la coopération sécuritaire internationale de lutte contre le crime organisé transfrontalier et que les procédures d'enquête menée sous la supervision du parquet compétent ont permis l'arrestation de 16 individus dans les villes de Casablanca, Meknès, Khénifra, Oujda, Marrakech et El Hajeb, pour leurs liens présumés avec ce réseau criminel, outre leurs relations avec un réseau s'activant en Espagne, ajoute le communiqué, faisant savoir que toutes les institutions bancaires ciblées ont été déterminées.
Les perquisitions, ajoute la même source, ont permis la saisie de matériels et d'équipements électroniques utilisés dans ces actes criminels ainsi que d'importantes sommes d'argent provenant de ces activités criminelles. Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations et recherches se poursuivent pour interpeller d'autres individus qui pourraient être impliqués dans ces actes criminels.
Ces annonces sont intervenues peu de jours après le braquage à la hollywoodienne qui se serait produit vendredi dernier à Ouarzazate.
Ce hold-up aurait été perpétré vers 9h, juste après l'ouverture de l'agence de Barid Bank de la commune de Tarmigte.
Les malfrats qui n'auraient pas hésité à utiliser la violence auraient raflé tout l'argent qui se trouvait dans les caisses, démonté les caméras de surveillance et pris possession des différents enregistrements pour empêcher toute identification par les moyens électroniques mis en place.
Ce braquage dont les réseaux sociaux et médias électroniques ont fait état n'a néanmoins pas encore fait l'objet de communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale confirmant les faits et les montants subtilisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.