« Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Le parlement de l'enfant : Une expérience prometteuse    Le Registre national électronique des sûretés mobilières prévu pour le printemps 2020    La sélection nationale des joueurs locaux s'impose face à la Guinée    Casablanca accueille la 3ème édition de China Trade Week    Angleterre: Avec Mourinho, ça va déménager à Tottenham!    Les avocats manifestent contre l'article 9 du PLF    Ford se lance dans l'électrique, avec sa marque emblématique Mustang    «Le Mans 66» vrombit en tête du box-office nord-américain    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    SIDA. L'expérience marocaine évaluée    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Le PPS dans l'opposition    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    Violences sur les réseaux : Seule une femme victime sur dix porte plainte    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Hay Mohammadi en fête    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fabrice Luamba Ngoma, polyvalent à volonté
Publié dans Libération le 08 - 05 - 2019

Fabrice Luamba Ngoma illustre une des qualités majeures des footballeurs : la polyvalence, en d'autres termes, la capacité à s'adapter. A ses débuts à Kinshasa, au Football club Max Mokey Etanchéité, en 2015, le Congolais occupait le poste de milieu relayeur et était présenté comme la nouvelle pépite du football en RDC, grâce notamment à sa finesse technique, sa lecture du jeu et ses qualités pour casser des lignes par des passes lumineuses. Deux ans plus tard, c'est à plus de 2000 km, au Nigeria qu'il choisit de poursuivre sa progression, sous les couleurs du Ifeanyi Ubah, là où il fait connaissance, pour quelques matchs seulement, avec le poste de milieu offensif.
Riche en enseignements, cet exil tourne court. Moins de six mois plus tard, Fabrice Luamba Ngoma rentre au pays et succombe aux avances du second club le plus titré de RDC, l'As Vita (14). Deux années se sont écoulées depuis, et le milieu de terrain de bientôt 26 ans, a étoffé sa panoplie. Désormais, il est capable d'occuper tous les postes offensifs de l'entrejeu. Sous les ordres de Florent Ibengé, l'international congolais (3 sélections) a occupé cinq fois le poste de milieu relayeur et a été aligné huit fois, un cran plus haut, dans l'habit d'un milieu offensif, en soutien à l'attaquant, quasiment en neuf et demi. Il a aussi foulé les pelouses à six reprises en tant que milieu excentré gauche. Et plus étonnant encore, il a joué plusieurs fois au poste d'avant-centre.
Hyper talentueux, Fabrice Luamba Ngoma va sans aucun doute faire beaucoup de bien aux Verts. Fort de ces expériences, il présente aujourd'hui le profil d'un milieu de terrain mixte et complet. Aligné dans un milieu à deux, comme milieu offensif ou excentré, il sait miser sur ses forces pour faire oublier ses faiblesses. Son punch et sa vitesse sont quelque peu contrebalancés par les difficultés qu'il éprouve lorsqu'il s'agit d'être dur sur l'homme (20% de duels gagnés). En d'autres termes, il est clairement plus à son aise avec le ballon que sans. Certes, il n'est ni un impact player ni un guerrier, mais le Raja de Casablanca pourra profiter de son bagage offensif. Techniquement facile, il est capable d'imprimer des changements de rythme ou de trouver des espaces libres. Il peut aussi s'avérer une courroie précieuse dans les transmissions vers l'avant (75 % de réussite) et notamment dans le dernier tiers du terrain (73%). Il adore en outre se projeter et prendre sa chance de loin grâce à une frappe appréciable. Et ce n'est pas le Raja de Casablanca qui nous contredira. Il suffit de se remémorer le premier des deux buts marqués dans les cages de son futur gardien de but Zniti, en phase de groupes de la Coupe de la Confédération, un 19 août 2018.
Sa campagne africaine l'a fait apparaître sur les radars des plus grandes écuries africaines. Plusieurs grosses cylindrées tunisiennes et algériennes le suivaient de très près. Cet hiver, le CS Constantine était sur le coup. Mais c'est le Raja de Casablanca qui a été le plus insistant, en lui proposant un contrat de trois ans, pour le plus grand bien de son milieu de terrain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.