Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fabrice Luamba Ngoma, polyvalent à volonté
Publié dans Libération le 08 - 05 - 2019

Fabrice Luamba Ngoma illustre une des qualités majeures des footballeurs : la polyvalence, en d'autres termes, la capacité à s'adapter. A ses débuts à Kinshasa, au Football club Max Mokey Etanchéité, en 2015, le Congolais occupait le poste de milieu relayeur et était présenté comme la nouvelle pépite du football en RDC, grâce notamment à sa finesse technique, sa lecture du jeu et ses qualités pour casser des lignes par des passes lumineuses. Deux ans plus tard, c'est à plus de 2000 km, au Nigeria qu'il choisit de poursuivre sa progression, sous les couleurs du Ifeanyi Ubah, là où il fait connaissance, pour quelques matchs seulement, avec le poste de milieu offensif.
Riche en enseignements, cet exil tourne court. Moins de six mois plus tard, Fabrice Luamba Ngoma rentre au pays et succombe aux avances du second club le plus titré de RDC, l'As Vita (14). Deux années se sont écoulées depuis, et le milieu de terrain de bientôt 26 ans, a étoffé sa panoplie. Désormais, il est capable d'occuper tous les postes offensifs de l'entrejeu. Sous les ordres de Florent Ibengé, l'international congolais (3 sélections) a occupé cinq fois le poste de milieu relayeur et a été aligné huit fois, un cran plus haut, dans l'habit d'un milieu offensif, en soutien à l'attaquant, quasiment en neuf et demi. Il a aussi foulé les pelouses à six reprises en tant que milieu excentré gauche. Et plus étonnant encore, il a joué plusieurs fois au poste d'avant-centre.
Hyper talentueux, Fabrice Luamba Ngoma va sans aucun doute faire beaucoup de bien aux Verts. Fort de ces expériences, il présente aujourd'hui le profil d'un milieu de terrain mixte et complet. Aligné dans un milieu à deux, comme milieu offensif ou excentré, il sait miser sur ses forces pour faire oublier ses faiblesses. Son punch et sa vitesse sont quelque peu contrebalancés par les difficultés qu'il éprouve lorsqu'il s'agit d'être dur sur l'homme (20% de duels gagnés). En d'autres termes, il est clairement plus à son aise avec le ballon que sans. Certes, il n'est ni un impact player ni un guerrier, mais le Raja de Casablanca pourra profiter de son bagage offensif. Techniquement facile, il est capable d'imprimer des changements de rythme ou de trouver des espaces libres. Il peut aussi s'avérer une courroie précieuse dans les transmissions vers l'avant (75 % de réussite) et notamment dans le dernier tiers du terrain (73%). Il adore en outre se projeter et prendre sa chance de loin grâce à une frappe appréciable. Et ce n'est pas le Raja de Casablanca qui nous contredira. Il suffit de se remémorer le premier des deux buts marqués dans les cages de son futur gardien de but Zniti, en phase de groupes de la Coupe de la Confédération, un 19 août 2018.
Sa campagne africaine l'a fait apparaître sur les radars des plus grandes écuries africaines. Plusieurs grosses cylindrées tunisiennes et algériennes le suivaient de très près. Cet hiver, le CS Constantine était sur le coup. Mais c'est le Raja de Casablanca qui a été le plus insistant, en lui proposant un contrat de trois ans, pour le plus grand bien de son milieu de terrain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.