Sahara : D'éminentes personnalités internationales appellent Biden à appuyer la décision Américaine    Nasser Bourita : Le Maroc s'est engagé à tout mettre en œuvre au service d' une paix sincère au Proche-Orient    Session extraordinaire du Parlement: Voici les projets de lois à caractère urgent    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    HCR/JICA : 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc    Tanger Med : Chiffre d'affaires consolidé de 2,42 MMDH du pôle portuaire en 2020    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Involys réalise un chiffre d' affaires de 33,4 MDH l' année dernière    Prolongation du couvre-feu : Un coup dur pour les TPME    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Compteur coronavirus : 480 cas testés positifs et 3.327.858 personnes vaccinées    DGAPR : Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus    Percevoir le cannabis tout autrement    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Transport touristique : un encours de crédits de plus de 5 MMDH    CIH : Un produit net bancaire en hausse de 10,3% en 2020    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion vendredi du Conseil de gouvernement    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    VIH : Baisse drastique des dépistages à cause de la Covid-19    L'Algérie, à la traîne, reçoit 200 000 doses de vaccin chinois, le variant anglais du coronavirus détecté    Marrakech : un projet contre les violences à l'égard des femmes dans les espaces publics voit le jour    Fès : Les étudiants de l'UPF échangent avec Kamal Oudrhiri    Algérie: le remaniement gouvernemental révèle des conflits de pouvoir entre la présidence et les militaires    Algérie : le Hirak du vendredi est de retour    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    ALM en visite à El Guergarat    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    OMC : le Maroc plaide pour un TSD des pays en développement    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    "Pour une Maison de l'histoire du Maroc " , nouvel ouvrage de l'Académie du Royaumec    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Casablanca: «Al-Irfane» mène le combat de la culture en milieu populaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Choukran Amam : Nous avons tenu à assurer l'équilibre entre notre position au sein de la majorité et notre projet de société
Publié dans Libération le 13 - 05 - 2019

Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a présenté, vendredi dernier, le bilan de son action durant la mi-législature octobre 2016-avril 2019, et ce lors d'une conférence de presse organisée au siège du Parlement.
« Je suis fier du travail accompli par notre Groupe aussi bien quantitativement que qualitativement, en dépit des entraves et des difficultés juridiques», a affirmé d'emblée Choukran Amam, président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants lors de cette conférence.
« S'inspirant des valeurs et des principes de l'USFP et s'appuyant sur des fondements de l'engagement, de la responsabilité et de la clarté, le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a assumé le rôle qui lui incombe dans le contrôle parlementaire et la législation durant la mi-mandat de la législature 2016-2021, en parfaite symbiose avec les décisions et les positions du parti d'une part, et en traitant d'une manière responsable et claire les différents dossiers concernant notre pays d'autre part », a souligné Choukran Amam dans le mot introductif au livre publié par le Groupe socialiste et dans lequel on dresse le bilan d'« une partie du travail accompli par ce Groupe».
Il a précisé que le Groupe socialiste qui fait partie de la majorité gouvernementale a tenu à assurer l'équilibre entre « notre position au sein de cette majorité et notre projet de société », ajoutant que trois principes essentiels guident l'action du Groupe socialiste qu'il préside. Il s'agit de l'engagement, de la responsabilité et de la clarté. «En tant que Groupe, nous rejetons tous les calculs politiciens, car ce qui compte pour nous, ce sont les intérêts de notre pays ».
Selon Choukran Amam, le Groupe socialiste a adopté durant cette période une approche participative dans le traitement des différents sujets et thèmes préoccupant l'opinion publique marocaine. En ce sens, le Groupe socialiste a tenu à organiser des rencontres bilatérales avec les acteurs de la société civile au siège de la Chambre des représentants ou des journées d'étude sur des thèmes importants en présence des acteurs concernés par ces thèmes.
En effet, le Groupe socialiste a organisé 12 journées d'étude et rencontres entre octobre 2016 et avril 2019. Il a organisé à titre d'exemple une conférence internationale sur la coopération et les enjeux de sécurité et de développement en Afrique de l'Ouest en 2017, une journée d'étude sur les politiques publiques dans le domaine cinématographique et de l'audiovisuel et une autre journée a été consacrée au Code de la famille et la nécessité de le modifier 14 ans après sa mise en œuvre, ou encore une journée d'étude sur un sujet aussi important que celui des terres collectives et de développement rural en 2019. Le Groupe socialiste a organisé des journées d'étude sur le Code pénal et le Code de procédure pénale et sur la modernisation de l'administration pédagogique comme étant un prélude à la mise en application de la Vision stratégique 2015-2030.
Pour Choukran Amam, l'organisation de ces rencontres et journées d'étude montrent que le Groupe socialiste est à l'écoute de l'opinion des différents acteurs de la société civile dans le but de collecter les données sur des thèmes traités et par la suite de les analyser. « Elles ont permis l'enrichissement des plaidoyers du Groupe socialiste aussi bien sur le plan du contrôle parlementaire que sur le plan de la législation », a tenu à préciser Choukran Amam.
Concernant le contrôle de l'action du gouvernement, les membres du Groupe socialiste ont adressé 601 questions orales dont 40,09 % des questions concernent le volet social et des droits humains, 27,78 % concernent les problèmes intérieur, extérieur, religieux, administratif, ainsi que des questions ayant trait à l'infrastructure, 24,35 % des questions se rapportent à l'économie et aux finances et enfin 7,15% concernent la présidence du gouvernement. Cette productivité du Groupe socialiste lui a permis de se classer en deuxième place en termes de questions orales posées par chaque parlementaire. Chaque membre du Groupe socialiste a posé 30 questions orales.
Choukran Amam a mis l'accent sur un paradoxe. Le Groupe socialiste a adressé pendant le mi-mandat de la législature presque 600 questions orales, alors que les dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants surtout celles concernant la représentativité proportionnelle ne permette au Groupe socialiste d'adresser que 320 questions orales pendant les séances hebdomadaires des questions orales, soit deux questions au maximum chaque semaine pour une durée ne dépassant pas 3 minutes.
Pour cette raison, Choukran Amam a plaidé pour la révision de certaines dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants, notamment la disposition concernant la nature et la question de la proportionnalité au niveau du temps imparti aux questions orales.
Le Groupe socialiste a, par ailleurs, adressé 1358 questions écrites (53,46 % des questions concernent le volet social et les droits humains, 33,65 % portent sur les problèmes intérieur, extérieur, religieux, administratif, ainsi que des questions ayant trait à l'infrastructure, 11,26 % des questions se rapportent à l'économie et aux finances et enfin 1,62 % concernent la présidence du gouvernement). Les parlementaires du Groupe socialiste viennent en tête en termes de questions écrites, soit 68,29 % des questions par membre.
S'agissant du volet législatif, le Groupe socialiste a présenté, à lui seul, 10 propositions de loi et 17 autres en coordination avec les groupes de la majorité. Il a, par ailleurs, présenté 15 demandes pour former des missions d'information.
Il convient de signaler que deux membres du Groupe socialiste étaient présents lors de cette conférence de presse, à savoir Amina Talbi et Saadia Bensahli, ainsi que le directeur du Groupe Hafid Amili.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.