Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Football : la Coupe de la Ligue disparaîtra dès la saison prochaine    Brexit : l'UE appelle Londres à négocier sérieusement pour empêcher un « no deal »    Les Clintons à Marrakech pour l'anniversaire du milliardaire marocain Marc Lasry    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Le CESE appelle à accélérer l'éradication de la pratique du mariage d'enfants    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Nador: Arrestation d'un récidiviste pour tentative d'homicide volontaire à l'arme à feu    Affaire Hajar Raissouni: La demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Festival national du théâtre de Tétouan : Lancement de l'appel à candidatures    «Eco-Tire» remporte le prix de l'écocitoyenneté offert par Vivo Energy Maroc    Croissance et Gouvernance!    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Un concours pour créer l'identité visuelle de l'Agence nationale de la sécurité routière    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    L'intervention fracassante de Adil Miloudi cause la suspension du Kotbi Tonight    Aux 12èmes rencontres photographiques de Bamako : Yasmine Hajji s'exprime sur les «Words of world» en installation vidéo    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Aéroport Mohammed V : Inauguration d'un espace arrivée dédié aux nationaux    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Bolton, un va-t-en-guerre finalement incompatible avec le trumpisme    Brad Pitt parle d'apesanteur et de corne des pieds avec un astronaute    Le Maroc remporte le prix Cheikh Aissa Al Khalifa d'actions bénévoles    Le Sénégal réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Habib El Malki reçoit une délégation de diplomates accréditées en Australie    Innovation et technologie agricoles, clés de la réduction de la pauvreté    Divers    La performance de la Bourse de Casablanca quasi stable    Revanche Atlético-Juventus : Retrouvailles Félix-Ronaldo    Le PSG sans Mbappé et Cavani et le Real sans Marcelo    Réélection de Said Naciri à la tête de la Ligue nationale du football professionnel    Concentration des recettes fiscales sur un nombre limité de contribuables    Coup d'envoie de la 4ème Semaine du cinéma marocain en Côte d'Ivoire    La Maison de la poésie de Tétouan entame sa saison culturelle par une nuit de la poésie    Bouillon de culture    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La RSB décidée à écrire une page africaine de son histoire
Publié dans Libération le 18 - 05 - 2019

Mounir Jaâouani : La pression, c'est beaucoup plus le Zamalek qui aura à la supporter
Laba Kodjo : Si on est arrivé en finale, c'est justement pour gagner la Coupe
Le stade municipal de Berkane sera, ce dimanche à partir de 22 heures, le théâtre de la finale aller de la Coupe de la Confédération CAF qui opposera la RSB au Zamalek.
Pour la RSB, dont c'est la deuxième participation à une épreuve continentale, atteindre l'ultime acte est tout à son honneur, d'autant plus qu'en cas de victoire, elle succédera au Raja de Casablanca, lauréat de la C2, édition 2018.
Une première manche que les Berkanis tâcheront de bien négocier devant leur public qui ne manquera certainement pas de se déplacer en grand nombre. Face au Zamalek, les Oranges doivent jouer à fond leur chance en vue de décrocher un probant résultat, ne pas prendre de but surtout, qui leur permettra d'aborder le match retour, le 26 courant au stade Borj El Arab à Alexandrie, dans de bonnes dispositions.
Il est vrai que le Zamalek disputera ce match en l'absence de certains de ses cadres, dont les deux premiers gardiens de but, mais il reste une équipe qui sait voyager et qui parvient, grâce à son jeu défensif à outrance, à s'en tirer souvent à bon compte.
Avisés, les Berkanis ne doivent pas s'attendre à pouvoir créer une multitude d'occasions et ils sont sommés d'exploiter à bon escient les rares opportunités qu'ils se créeront, sachant qu'ils ont inscrit jusqu'ici 29 buts et tout le mal qu'on leur souhaite, c'est qu'ils franchissent la barre des 30 réalisations.
A l'instar du Zamalek, la RSB sera privée des services de trois joueurs cadres, en l'occurrence le capitaine Mohamed El Aziz, le chevronné Abdessamad Mbarki et l'international burkinabé Alain Traouré. Des forfaits déjà enregistrés lors des demi-finales face aux Tunisiens du CS.Sfaxien. Il s'agit d'un handicap à surmonter sachant que la RSB dispose de toutes les cartes pour réussir ce match qui sera sifflé par l'arbitre zambien Janny Sikazwe.
Du côté de l'effectif, le moral est au beau fixe et tout le monde est décidé à aller jusqu'au bout dans cette campagne, à l'image de l'attaquant Laba Kodjo qui aurait rempilé pour une nouvelle saison. Il a fait savoir au site cafonline.com que «si on est arrivé en finale, c'est justement pour gagner la Coupe. Notre principal atout, c'est l'harmonie qui règne au sein de l'équipe. Après il y a un staff et l'entraîneur qui font un travail remarquable».
Pour le coach de la Renaissance de Berkane, Mounir Jaâouani, «le Zamalek reste un gros morceau du football continental et la pression de la finale, c'est beaucoup plus lui qui la supportera». Et d'ajouter que «la RSB jouera son football et cherchera à obtenir un résultat probant en perspective du retour», avant de lancer un appel au public convié à venir en masse pour soutenir la RSB devant cet adversaire cairote qui avait déjà sorti deux clubs marocains, l'Ittihad de Tanger aux huitièmes de finale bis et le Hassania d'Agadir en quarts de finale.
Il est grand temps de réagir pour voir la RSB décrocher ce trophée continental, remporté au préalable à six reprises grâce au KACM dans son ancienne formule en 1995, au Raja en deux temps 2003 et 2018, l'ASFAR en 2005, le FUS en 2010 et le MAS en 2012.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.