Agadir: la pollution dégrade encore le littoral    Fati Jamali confirme sa contamination par le nouveau coronavirus    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Oujda: 12 lingots d'or et plus de 2 millions d'euros saisis par la BNPJ    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    OCP fête son siècle d'existence    Vaccin anti-Covid-19: un institut indien compte produire plus de 100 millions de doses    Ligue des champions : les résultats et le programme des quarts    Relance: Gouvernement, CGEM et GPBM s'engagent    Nouveau modèle de développement: le monde carcéral invité à s'exprimer    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Le tourisme: Une affaire de santé aussi    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Le classement général de la Botola (mise à jour)    Champions League: le Real s'effondre face à City, Lyon sort la Juve (VIDEOS)    Education Nationale : 2.587 inspecteurs affectés au titre de 2020    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    Macron réclame une enquête internationale    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    La hausse des cas touchés par le coronavirus perçue différemment    Réunion du Conseil de gouvernement    Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres    Berkane s'offre le WAC    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Tourisme national : un secteur d'avenir    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Noor Midelt I tombe dans l'escarcelle d'un consortium mené par EDF
Publié dans Libération le 24 - 05 - 2019

L'appel d'offres international relatif à la conception, au financement, à la construction, à l'exploitation et à la maintenance du projet Noor Midelt I, d'une puissance installée de 800 MW, a été attribué au consortium mené par EDF Renouvelables (France) et composé de Masdar (Emirats arabes unis) et Green of Africa (Maroc), annonce l'Agence marocaine pour l'énergie durable (MASEN).
"Chez MASEN, nous sommes tout à fait satisfaits des résultats de cet appel d'offres et confiants en les capacités du groupement retenu à mener à bien ce projet. Noor Midelt I est un projet technologiquement disruptif. Il y aura, dans le monde, un avant/après Midelt, comme il y a eu un avant/après Ouarzazate", indique MASEN dans un communiqué, citant le PDG de l'Agence, Mustapha Bakkoury.
Cette annonce s'inscrit dans le cadre du Plan Noor, lancé par SM le Roi Mohammed VI, et intervient suite à la mise en exploitation totale du complexe solaire NOOR Ouarzazate, d'une puissance de 580 MW, selon la même source, notant que ce projet constitue la première phase du nouveau complexe solaire multi-technologies à Midelt.
Une des premières centrales hybrides (CSP-PV) annoncée mondialement, Noor Midelt I aura une puissance installée de 800 MW avec une capacité de stockage de 5 heures, où les deux technologies photovoltaïque et CSP se combineront pour produire de l'électricité durable, fait-on savoir, ajoutant que cette hybridation innovante permettra non seulement d'améliorer le rendement de la centrale mais aussi d'optimiser le prix du kilowattheure, avec un tarif encore plus compétitif de 0,68 dirham le kwH en heure de pointe.
Selon le communiqué, le lancement des travaux de la centrale est prévu courant l'automne 2019 et les travaux relatifs aux infrastructures communes du complexe Noor Midelt sont quasiment finalisés. En effet, une route de 40 km est déjà réalisée et permettra non seulement d'accéder au complexe et au barrage Hassan II, mais aussi de désenclaver les villages avoisinant le complexe, explique l'Agence.
De même, 50 km de ligne électrique de moyenne tension et un ouvrage d'art pouvant supporter plus de 500 tonnes ont été achevés, outre des infrastructures d'évacuation électrique, hydriques et télécommunication qui sont en cours de développement. L'ensemble de ces travaux sont réalisés par des entreprises marocaines et 300 emplois ont été créés durant les travaux, poursuit la même source.
Par ailleurs, l'Agence précise que l'investissement afférent à Noor Midelt I est de près de 7,57 milliards de dirhams, notant que le projet devrait bénéficier du financement d'un pool d'institutions financières, notamment la KfW, la Banque européenne d'investissement, l'Agence française de développement, la Commission européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et le Fonds des technologies propres.
Les programmes de développement de projets intégrés portés par MASEN contribuent à l'objectif national, à l'horizon 2030, d'un mix électrique dont +52% est d'origine renouvelable, note le communiqué, faisant savoir qu'à fin 2018, 1.215 MW sont en exploitation dans l'éolien, 1.770 MW dans l'hydraulique et plus de 700 MW dans le solaire.
A travers la valorisation des énergies renouvelables, MASEN crée une force inépuisable de développement économique, social et environnemental pour le Maroc et au-delà, conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.