Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Le Maroc a rude épreuve!    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Sauver le parc «Murdoch» du délabrement et de l'oubli    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

Le WAC a compromis ses chances de consécration après avoir été accroché (1-1), vendredi au complexe Moulay Abdallah à Rabat, par l'équipe de l'Espérance de Tunis pour le compte de la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions.
Une première manche complètement manquée par les Rouges qui, une fois encore, ne sont pas parvenus à prendre l'ascendant sur cet adversaire tunisois qui ne leur réussit guère. Il est vrai que des erreurs d'appréciation de l'arbitre égyptien Guericha ont privé le Wydad d'un but et d'un penalty, mais s'il y a un élément qui a joué un mauvais tour au club casablancais, c'est son capitaine, Brahim Nekkach. Fidèle à son jeu agressif, celui-ci a écopé bêtement d'une seconde biscotte jaune après avoir commis une faute qui n'avait absolument pas lieu d'être, laissant ses partenaires évoluer en infériorité numérique alors qu'ils étaient menés à la marque.
Les champions sortants ont ouvert le score juste avant le retour aux vestiaires grâce à Fousseny Coulibaly, but qui a eu l'effet d'une douche froide sur les hommes de Faouzi Benzarti. Toutefois, le premier half aurait pu se terminer sur un score de parité si Jihad Guericha n'avait pas refusé, après recours au VAR, le but d'Al Ameloud, estimant qu'il y avait une faute de main d'El Haddad. Un but valable, tant que le bras du joueur reste collé au corps, mais qui ne le sera plus à partir du 1er juin prochain avec l'entrée en vigueur des nouvelles lois de l'IFAB (International Football Association Board).
Aucunement affecté, le WAC a cherché dès l'entame du second half à revenir dans le match mais c'était sans compter sur la grosse gaffe qu'allait commettre Brahim Nekkach pour se faire expulser. A dix contre 11, qui plus est à la 50ème minute du jeu, voilà une situation qui n'a pas arrangé les affaires du Wydad qui l'a échappé belle, car les Espérantistes auraient pu aggraver l'addition. Foauzi Benzarti a beaucoup tardé avant d'intégrer Yahya Jabrane qui a été d'un grand secours pour stopper les assauts des Tunisiens et stabiliser le milieu du terrain.
Le doute ne s'est pas installé dans le camp des Rouge et Blanc qui ont cru jusqu'au bout en leurs chances et ils auraient pu égaliser si l'arbitre ne leur avait pas refusé un penalty après avoir consulté le VAR.
Fort heureusement, ils sont parvenus à dix minutes de la fin du temps réglementaire à remettre les pendules à l'heure suite à une réalisation de Cheikh Comara, également sauveur de son club en championnat contre l'Ittihad de Tanger.
Bref, un match nul qui n'avantage aucunement le WAC qui n'a pas le choix lors de la finale retour vendredi prochain à Radès. Les Rouges doivent faire le jeu pour renverser la tendance face à une équipe de l'Espérance qui, sur le papier, part favorite. Aux Wydadis de déjouer les pronostics et de faire tomber le tenant du titre dans ses bases.
A noter que cet ultime acte de la C1 sera sifflé par l'arbitre gambien Bakary Gassama, le referee qui avait officié en 2017 la finale entre le Wydad et Al Ahly d'Egypte, qui avait vu la consécration des Casablancais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.