L'émir de Qatar reçoit Wali Bank Al-Maghrib    Aéroport Mohammed V: Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international    Météo: les prévisions de ce mardi    Bolsonaro, roi Salmane, Mahmoud Abbas, ... félicitent le roi à l'occasion de l'indépendance du royaume    Coupe du Trône: Hay Mohammadi en ébullition après la victoire du TAS    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coupe du Trône : sacre historique du TAS    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    Google fête l'indépendance du Maroc    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Lutte ouvrière!    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

Le WAC a compromis ses chances de consécration après avoir été accroché (1-1), vendredi au complexe Moulay Abdallah à Rabat, par l'équipe de l'Espérance de Tunis pour le compte de la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions.
Une première manche complètement manquée par les Rouges qui, une fois encore, ne sont pas parvenus à prendre l'ascendant sur cet adversaire tunisois qui ne leur réussit guère. Il est vrai que des erreurs d'appréciation de l'arbitre égyptien Guericha ont privé le Wydad d'un but et d'un penalty, mais s'il y a un élément qui a joué un mauvais tour au club casablancais, c'est son capitaine, Brahim Nekkach. Fidèle à son jeu agressif, celui-ci a écopé bêtement d'une seconde biscotte jaune après avoir commis une faute qui n'avait absolument pas lieu d'être, laissant ses partenaires évoluer en infériorité numérique alors qu'ils étaient menés à la marque.
Les champions sortants ont ouvert le score juste avant le retour aux vestiaires grâce à Fousseny Coulibaly, but qui a eu l'effet d'une douche froide sur les hommes de Faouzi Benzarti. Toutefois, le premier half aurait pu se terminer sur un score de parité si Jihad Guericha n'avait pas refusé, après recours au VAR, le but d'Al Ameloud, estimant qu'il y avait une faute de main d'El Haddad. Un but valable, tant que le bras du joueur reste collé au corps, mais qui ne le sera plus à partir du 1er juin prochain avec l'entrée en vigueur des nouvelles lois de l'IFAB (International Football Association Board).
Aucunement affecté, le WAC a cherché dès l'entame du second half à revenir dans le match mais c'était sans compter sur la grosse gaffe qu'allait commettre Brahim Nekkach pour se faire expulser. A dix contre 11, qui plus est à la 50ème minute du jeu, voilà une situation qui n'a pas arrangé les affaires du Wydad qui l'a échappé belle, car les Espérantistes auraient pu aggraver l'addition. Foauzi Benzarti a beaucoup tardé avant d'intégrer Yahya Jabrane qui a été d'un grand secours pour stopper les assauts des Tunisiens et stabiliser le milieu du terrain.
Le doute ne s'est pas installé dans le camp des Rouge et Blanc qui ont cru jusqu'au bout en leurs chances et ils auraient pu égaliser si l'arbitre ne leur avait pas refusé un penalty après avoir consulté le VAR.
Fort heureusement, ils sont parvenus à dix minutes de la fin du temps réglementaire à remettre les pendules à l'heure suite à une réalisation de Cheikh Comara, également sauveur de son club en championnat contre l'Ittihad de Tanger.
Bref, un match nul qui n'avantage aucunement le WAC qui n'a pas le choix lors de la finale retour vendredi prochain à Radès. Les Rouges doivent faire le jeu pour renverser la tendance face à une équipe de l'Espérance qui, sur le papier, part favorite. Aux Wydadis de déjouer les pronostics et de faire tomber le tenant du titre dans ses bases.
A noter que cet ultime acte de la C1 sera sifflé par l'arbitre gambien Bakary Gassama, le referee qui avait officié en 2017 la finale entre le Wydad et Al Ahly d'Egypte, qui avait vu la consécration des Casablancais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.