L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    CAN 2019 : La CAF prévoit 2 pauses fraîcheur par match    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Journée mondiale des réfugiés    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Habib El Malki en visite à Dublin    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions
Publié dans Libération le 27 - 05 - 2019

Le WAC a compromis ses chances de consécration après avoir été accroché (1-1), vendredi au complexe Moulay Abdallah à Rabat, par l'équipe de l'Espérance de Tunis pour le compte de la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions.
Une première manche complètement manquée par les Rouges qui, une fois encore, ne sont pas parvenus à prendre l'ascendant sur cet adversaire tunisois qui ne leur réussit guère. Il est vrai que des erreurs d'appréciation de l'arbitre égyptien Guericha ont privé le Wydad d'un but et d'un penalty, mais s'il y a un élément qui a joué un mauvais tour au club casablancais, c'est son capitaine, Brahim Nekkach. Fidèle à son jeu agressif, celui-ci a écopé bêtement d'une seconde biscotte jaune après avoir commis une faute qui n'avait absolument pas lieu d'être, laissant ses partenaires évoluer en infériorité numérique alors qu'ils étaient menés à la marque.
Les champions sortants ont ouvert le score juste avant le retour aux vestiaires grâce à Fousseny Coulibaly, but qui a eu l'effet d'une douche froide sur les hommes de Faouzi Benzarti. Toutefois, le premier half aurait pu se terminer sur un score de parité si Jihad Guericha n'avait pas refusé, après recours au VAR, le but d'Al Ameloud, estimant qu'il y avait une faute de main d'El Haddad. Un but valable, tant que le bras du joueur reste collé au corps, mais qui ne le sera plus à partir du 1er juin prochain avec l'entrée en vigueur des nouvelles lois de l'IFAB (International Football Association Board).
Aucunement affecté, le WAC a cherché dès l'entame du second half à revenir dans le match mais c'était sans compter sur la grosse gaffe qu'allait commettre Brahim Nekkach pour se faire expulser. A dix contre 11, qui plus est à la 50ème minute du jeu, voilà une situation qui n'a pas arrangé les affaires du Wydad qui l'a échappé belle, car les Espérantistes auraient pu aggraver l'addition. Foauzi Benzarti a beaucoup tardé avant d'intégrer Yahya Jabrane qui a été d'un grand secours pour stopper les assauts des Tunisiens et stabiliser le milieu du terrain.
Le doute ne s'est pas installé dans le camp des Rouge et Blanc qui ont cru jusqu'au bout en leurs chances et ils auraient pu égaliser si l'arbitre ne leur avait pas refusé un penalty après avoir consulté le VAR.
Fort heureusement, ils sont parvenus à dix minutes de la fin du temps réglementaire à remettre les pendules à l'heure suite à une réalisation de Cheikh Comara, également sauveur de son club en championnat contre l'Ittihad de Tanger.
Bref, un match nul qui n'avantage aucunement le WAC qui n'a pas le choix lors de la finale retour vendredi prochain à Radès. Les Rouges doivent faire le jeu pour renverser la tendance face à une équipe de l'Espérance qui, sur le papier, part favorite. Aux Wydadis de déjouer les pronostics et de faire tomber le tenant du titre dans ses bases.
A noter que cet ultime acte de la C1 sera sifflé par l'arbitre gambien Bakary Gassama, le referee qui avait officié en 2017 la finale entre le Wydad et Al Ahly d'Egypte, qui avait vu la consécration des Casablancais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.