411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun
Publié dans Libération le 20 - 06 - 2019

Empreintes de symbolisme culturel et civilisationnel, les tentes sahraouies marocaines et mauritaniennes, installées à la place de la Paix et la Tolérance, où se tient depuis samedi le 15ème Moussem de Tan-Tan, reflètent la splendeur du patrimoine culturel commun. En effet, ces tentes offrent aux visiteurs une vitrine pour découvrir le mode de vie des nomades, leurs coutumes et traditions millénaires. Les quatre tentes, dont trois des provinces du Sud du Royaume et une de la Mauritanie, sont l'expression éloquente du rôle de la proximité géographique entre les deux pays dans le renforcement des relations sociales, culturelles et civilisationnelles ancrées dans l'histoire. Dans ce cadre, "La culture Bidane et les points communs entre le Maroc et la Mauritanie" a été au centre des discussions lors d'une rencontre initiée en marge du Moussem de Tan-Tan, dont le Mauritanie est l'invitée d'honneur. Ainsi, des chercheurs des deux pays ont fait observer que la culture Bidane constitue une incarnation de l'identité de cette société avec toutes ses facettes, y compris la musique, le conte populaire, les connaissances, les coutumes, les traditions et le style de vie.
Ils ont également indiqué que le nomadisme et la mobilité constante des populations du Maroc saharien et de Mauritanie ont donné lieu à l'émergence d'un mix culturel et socioéconomique dans la région, contribuant ainsi à favoriser un rapprochement et un climat de cohabitation entre les peuples marocain et mauritanien.
Dans le même ordre d'idées, les participants à cette rencontre ont mis l'accent sur les aspects des liens spirituels liant le Sud marocain et la Mauritanie, mettant l'accent, à ce propos, sur l'importance des constantes religieuses communes, à savoir le soufisme et le rite malékite.
La Mauritanie prend part au Moussem de Tan Tan avec une forte délégation conduite par le ministre de la Culture, de l'Artisanat et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed Ould Maham.
Outre les tentes thématiques, l'édition 2019 de cet événement, organisé par la Fondation Almoggar, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, propose une programmation riche et variée avec diverses activités patrimoniales, culturelles, sportives, artistiques et socioéconomiques. Au menu figurent des spectacles folkloriques, des séminaires et des soirées artistiques et musicales.
Classé en 2005 par l'Unesco "chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité" et inscrit également en 2008 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, le Moussem de Tan Tan se veut un témoignage vivant de la préservation et la promotion du patrimoine immatériel, perpétuant ainsi une longue tradition et un lien profond avec les régions du Sud du Royaume, ses origines et coutumes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.