Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Températures min et max prévues - Samedi 20 Juillet 2019    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Olympiade internationale de mathématiques. Brillante prestation marocaine    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Le Roi Mohammed VI félicite l'équipe algérienne pour sa victoire    La FRMF annonce un nouveau règlement concernant les agents sportifs    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    Meknès : 30 ans de prison pour avoir tué son ami à coups de rasoir    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Communiqué du Bureau politique du PPS    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc
Publié dans Libération le 26 - 06 - 2019

Le choix des produits biologiques est devenu un composant essentiel du bien-être du consommateur et un réflexe presque naturel, ont souligné des membres du Club des entrepreneurs Bio (CEBIO) et de l'Association "Agissons Vert", organisateurs du Salon Bio Expo Maroc 2019 (21 au 23 juin 2019).
"Consommer bio n'est pas un effet de mode. Il s'agit d'un choix de sérénité, d'hygiène et, surtout, de santé. En effet, la quasi-généralisation de pesticides dans la production agricole de masse pose aujourd'hui une question de santé publique", ont-ils expliqué à l'occasion de la première édition de ce salon placée sous le thème "Le Bio, un secteur national à fort potentiel".
En outre, rapporte la MAP, les organisateurs ont relevé que bien que le réflexe de consommer bio prenne de plus en plus d'envergure, le consommateur n'est pas toujours au fait de ce qu'est réellement un produit bio, d'une part et, d'autre part, les entrepreneurs investissant dans ce secteur ne sont pas informés de ce qui se fait à proximité.
D'où, selon eux, le double intérêt de ce salon qui cible à la fois le plus large possible de consommateurs et les acteurs de la production bio dans tous les secteurs, notamment cosmétiques, les compléments alimentaires, les tissus, les jouets et autres produits labellisés bio.
Ainsi, le Bio Expo Maroc 2019 est l'occasion propice de s'informer des stratégies sectorielles mises en avant, de connaître le potentiel de la filière bio et de fédérer les efforts des acteurs, comme le précise le président de CEBIO, Slim Kabbaj.
"Bio Expo Maroc est rythmé par la signature de conventions, la présentation de nombreux projets, actions et initiatives en faveur du consommateur, sur diverses régions du pays", a-t-il dit.
De son côté, la présidente de "Agissons Vert", Bouchra Boukili, a relevé que l'une des ambitions de ce salon est de promouvoir l'idée de positionner le Maroc parmi les pays producteurs du bio.
"Malheureusement, les citoyens marocains pensaient que tous les produits de terroir ou les produits halal sont automatiquement bio. Donc, nous avons voulu corriger cette idée réductrice", a-t-elle poursuivi, précisant que les produits bio sont soumis à une règlementation, une vérification et une certification qui nécessitent la mobilisation de fonds et un travail collectif et dynamique.
En marge de ce salon, plusieurs conventions ont été signées, dont notamment entre le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) et le CEBIO visant à accompagner les membres du club dans le développement de leurs activités de production, de transformation et de commercialisation de produits biologiques frais ou transformés, y compris les opérations d'approvisionnement en intrants bio et la certification.
Elle a également pour objectif de booster la part des produits bio dans les exportations marocaines à travers une offre de financement qui couvre tous les besoins des exportateurs de produits bio.
Le CEBIO a signé une autre convention avec la Fédération marocaine des droits des consommateurs (FMDC) pour sensibiliser les consommateurs aux atouts des produits bio reconnus, et encourager et suivre l'évolution de la consommation bio sur le marché national et international.
Il s'agit aussi d'utiliser tous les moyens pour rendre les produits biologiques accessibles à tous les consommateurs et de protéger ces derniers contre les fraudes du type contrefaçon, l'utilisation abusive et mensongère du logo bio et la produits en contrebande.
Le club a également signé une lettre d'entente avec l'organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) pour consolider l'option de production bio au niveau des zones oasiennes et de montagne au Maroc, élargir les espaces de production bio à d'autres sites tout en montrant l'intérêt économique et environnemental que peut assurer cette option.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.