Coronavirus: le secteur des services financiers en Afrique s'attend à des transformations numériques importantes [étude]    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Istiqlal: Comité exécutif    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    OPA sur S2M    Ciment: Le Covid19 impacte lourdement les ventes d'avril    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Trump signe un décret limitant les protections juridiques des RS    Modeste grandeur    Article 1062668    Gymnases et amphis mobilisés pour le Bac 2020    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Marie-Hélène El Youssoufi adresse un message de condoléances au Souverain    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Khalid Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    Adieu Si Abderrahmane, adieu l'homme politique sage et raisonnable, l'homme d'Etat intègre, le leader rassembleur et l'homme avenant    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Message de condoléances de SM le Roi à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du défunt    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    Maroc : allègement du déficit commercial à fin avril    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    L'intervention remarquée de Benchaâboun devant les membres du conseil d'administration de la CGEM [Vidéo]    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Coronavirus : 3 nouvelles contaminations, aucun nouveau décès et 5.412 guérisons au total dimanche 31 mai à 10h00    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    Marché pour l'acquisition de 2 millions de tests Covid-19 : Le Ministère de la Santé réagit    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Sénégal y est presque
Publié dans Libération le 18 - 07 - 2019

Qualifiés pour la finale de la CAN pour la première fois depuis 2002, le Sénégal et son sélectionneur Aliou Cissé ont poussé un gros ouf de soulagement. Mais le défi sera immense face à l'Algérie vendredi au Caire pour remporter le premier trophée des Lions de la Teranga.
A le voir célébrer à la fin de la demi-finale contre la Tunisie (1-0 a.p.) dimanche, et à l'entendre parler avec émotion en conférence de presse, Aliou Cissé a passé l'une des plus belles soirées de sa carrière dimanche.
Le technicien aux dreadlocks est le mieux placé pour apprécier l'ampleur de la performance car, comme joueur puis comme coach, il a vécu de nombreuses occasions ratées par son pays, souvent favori mais jamais titré.
En 2002, il était le capitaine lors de la défaite face au Cameroun (0-0 a.p., 3-2 t.a.b.) en finale, la seule disputée par les Sénégalais. En 2017, une nouvelle séance de tirs au but, encore face aux Lions indomptables (0-0 a.p., 5-4 t.a.b.), en quarts de finale, met un terme, dans les larmes, à sa première CAN sur le banc.
"Avoir perdu cette finale (en 2002), je l'ai encore en tête. Ce qui m'a motivé pour devenir entraîneur, c'est de pouvoir ramener le Sénégal en finale", déclare l'ancien défenseur, qui a atteint son objectif. Reste à gagner la Coupe... "Mes joueurs m'ont dit qu'ils allaient faire mieux que ma génération!"
Le Sénégal a beau être la nation africaine N.1 au classement Fifa, son parcours en Egypte n'a pas été aussi calme qu'une croisière sur le Nil. Son équipe a subi plusieurs blessures lors de la phase de poules, dont celle du gardien Edouard Mendy (fracture d'un doigt), puis une défaite face à l'Algérie (1-0).
Malgré cela, et les légendes autour de la "lose" sénégalaise qui reviennent souvent dans les questions des journalistes, les joueurs ont montré des qualités mentales, notamment au cours de leur demi-finale à rebondissements. Les scores de leurs matches à élimination directe montrent leur sang-froid: 1-0 à chaque fois. Ont-ils, enfin, un mental de champion?
"Notre secret, c'est l'unité. On est tous ensemble. On l'a encore vu (dimanche), les joueurs qui sont rentrés ont amené beaucoup de fraîcheur, donc la force du Sénégal c'est le groupe", estime Henri Saivet.
Une soirée presque parfaite. Lors de la victoire face à la Tunisie, le défenseur Kalidou Koulibaly a écopé d'un carton jaune, son deuxième en trois matches. Il sera donc suspendu pour la finale.
Le coup est dur pour Aliou Cissé, qui devra se passer du patron de l'arrière-garde, impérial depuis le début de la compétition. Des deux finalistes, c'est le Sénégal (1 seul but encaissé) qui s'est montré le plus imperméable.
"Cela me fait mal de ne pas pouvoir la jouer. Mais je serai aux côtés de mes frères pour écrire l'histoire", a commenté Koulibali sur les réseaux sociaux.
Sans le roc de Naples, Cissé pourrait faire confiance à une charnière composée de Cheikhou Kouyaté et Salif Sané, qui n'a plus été titulaire depuis sa blessure à une cheville lors du premier match.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.