SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    Avoirs à l'étranger: le délai des déclarations prorogé    France : Le Premier ministre brandit la menace du reconfinement généralisé    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    BAM: le nombre de billets de banque produit en 2019    Onde de choc dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Covid-19: les cascades d'Akchour interdites aux visiteurs    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Edito : Les vraies urgences    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Change: les devises étrangères contre le Dirham marocain    USA : collision de deux petits avions, sept morts    Botola : le Wydad en tête du classement général    La trop grande emprise des arbitres sur les résultats de la Botola    Reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, quelles opportunités pour le Maroc ?    Omar Hilale : Grâce à la vision clairvoyante de S.M le Roi, le Maroc poursuit son rayonnement à l'ONU    Diagnostic réaliste et solutions éclairées    Karima Benyaich : La crise du Covid-19 a renforcé le partenariat stratégique entre le Maroc et l'Espagne    Abdelaâli Benchekroun : Il est de l'intérêt du Royaume, Etat et société, que les choses changent vers un Maroc de la connaissance, du social et de la lutte contre les inégalités sociales    Cas confirmés, cas graves et décès en nette augmentation    Alzheimer : 21 façons de réduire les risques    Le labour du chameau ou l'effroyable légèreté du gouvernement El Othmani    Baisse des prix dans l'industrie chimique en juin    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    La FRMF remanie le staff de Vahid Halilhodzic    "Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    Le réalisateur de "Midnight Express", Alan Parker n'est plus    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    183 migrants secourus par les gardes-côtes de la Marine Royale    Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)    Vidéo: La Nasa rassure sur la Mission Mars 2020    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    L'Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%    Vidéo: Le Roi, Amir Al-Mouminine, procède au rituel du sacrifice dans le respect des mesures sanitaires préventives contre la Covid-19    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    Aïd Al Adha: Grâce Royale pour 752 personnes    Le secteur des fruits rouges a besoin de "reconnaissance et d'encouragement"    Fête du Trône : Grâce Royale au profit de 1.446 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Qui d'autres que le WAC ? Sacré trois fois en cinq saisons, les Rouge et blanc semblent les mieux armés
Publié dans Libération le 14 - 09 - 2019

Rien de neuf sous le soleil de l'été : à moins qu'ils ne se mélangent les pinceaux, le Rouge et Blanc paraissent inaccessibles à leurs poursuivants. Ils sont plus armés et ont un effectif dense qualitativement et quantitativement. La venue de l'entraîneur serbe, Zoran Manojlovic, suscite une profonde curiosité, qui pimentera le feuilleton de cette dynastie quasi écrasante, sacrée trois fois au cours des cinq dernières saisons. La manière dont Zoran va tenter de réinventer le WAC, compense quelque peu le sentiment de l'inéluctable et de l'absence de suspense. A moins que le Raja ne bouscule les certitudes établies. Et ce ne serait pas pour nous déplaire. Car même si tout le monde adore Colombo, rares sont ceux qui goûtent au fait que le nom du coupable soit connu au début de l'épisode.
Alors que le WAC a tout pour être le personnage principal du feuilleton national, le Raja quant à lui, détient toutes les cartes en main pour jouer le trouble-fête. Il est temps pour lui de regoûter à l'ivresse du champion, un sentiment qu'il n'a plus connu depuis la saison 2012-2013. Le Mercato estival a été dans l'ensemble réussi, avec notamment le retour au bercail de Mohsine Moutouali. En revanche, la récente rupture de contrat de Coulibaly, un peu moins de trois mois après son arrivée, affaiblit numériquement du moins, l'arrière-garde des Verts. Si d'aventure, Sanad El Warfali est amené à revenir pour faire la paire au côté de Banoun, le hic sera presque réglé.
Au-delà, on sait, aujourd'hui que la probabilité d'un « Big Three » immuable est d'autant plus haute que les forces du HUSA sont assez peu lisibles. Le club d'Agadir continue de progresser année après année. Et on ne serait pas étonné de le voir s'immiscer dans la course au titre, sauf si les joutes africaines ne lui pompent trop d'énergie. Si les forces des poursuivants sont assez peu lisibles et ont peu de chance de créer la surprise, c'est que le Big Three de l'année dernière est en train de tracer une frontière presque infranchissable au niveau de la régularité mais aussi à cause d'un modèle économique qui se base sur la vente des joueurs les plus demandés. Le DHJ, l'OCS, l'IRT ou encore la RSB ont connu un été agité dans la lessiveuse du mercato, dont ont également été victimes les dirigeants du Raja de Béni Mellal et de Khemis Zemamra. Avec 33 départs et arrivées à eux deux, le moins que l'on puisse dire est que la stabilité, gage de succès et de maintien surtout, ne rentre pas dans les petits papiers de leurs dirigeants.
Il y a beaucoup à attendre, il y aura beaucoup à suivre. Maintenir les supporters à leur place mais leur donner toute leur place, ne les priver ni de leur voix, ni de la culture du voyage est un enjeu pour les pouvoirs publics et les clubs. L'entrée en scène de la VAR promise par la FRMF se fait attendre tout comme la transformation juridique des clubs de D1. Mais a priori, pour la première, ce n'était qu'une promesse sans lendemain, et pour le second, ce n'était qu'une menace factice.
Programme de la première journée
Samedi
16h : OCS - OCK
18h : MAT - ASFAR
20h : FUS - IRT
Dimanche
17h : CAYB – RCAZ
20h : RCOZ – MCO


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.