BAM: le nombre de billets de banque produit en 2019    Onde de choc dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Tarfaya: Mise en échec d'une tentative de migration clandestine    Covid-19: les cascades d'Akchour interdites aux visiteurs    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Avoirs et liquidités détenus à l'étranger : Le délai des déclarations prorogé au 31 décembre 2020    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Edito : Les vraies urgences    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Change: les devises étrangères contre le Dirham marocain    USA : collision de deux petits avions, sept morts    Botola : le Wydad en tête du classement général    Une femme tente de s'immoler par le feu à l'aéroport de Marrakech    La FRMF remanie le staff de Vahid Halilhodzic    La trop grande emprise des arbitres sur les résultats de la Botola    Baisse des prix dans l'industrie chimique en juin    Reconfiguration des chaînes de valeur mondiales, quelles opportunités pour le Maroc ?    Karima Benyaich : La crise du Covid-19 a renforcé le partenariat stratégique entre le Maroc et l'Espagne    Diagnostic réaliste et solutions éclairées    Cas confirmés, cas graves et décès en nette augmentation    Alzheimer : 21 façons de réduire les risques    Le labour du chameau ou l'effroyable légèreté du gouvernement El Othmani    Ahmed Mohamed Al-Amine Andari : Le discours Royal a présenté des solutions concrètes pour surmonter les répercussions du Covid-19    Abdelaâli Benchekroun : Il est de l'intérêt du Royaume, Etat et société, que les choses changent vers un Maroc de la connaissance, du social et de la lutte contre les inégalités sociales    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    "Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    Le réalisateur de "Midnight Express", Alan Parker n'est plus    La fête du Trône célébrée en communion à Sainte Lucie    Alerte météo : Des averses attendues dans ces régions    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    183 migrants secourus par les gardes-côtes de la Marine Royale    Aïd Al-Adha: les « collecteurs » des peaux de moutons se plaignent aussi (VIDEO)    Vidéo: La Nasa rassure sur la Mission Mars 2020    Le Discours Royal suscite l'intérêt des hommes politiques européens    Maroc: les ministres prennent leurs vacances    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    L'Espagne en récession, le PIB chute de 18,5%    Vidéo: Le Roi, Amir Al-Mouminine, procède au rituel du sacrifice dans le respect des mesures sanitaires préventives contre la Covid-19    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    Aïd Al Adha: Grâce Royale pour 752 personnes    Le secteur des fruits rouges a besoin de "reconnaissance et d'encouragement"    Fête du Trône : Grâce Royale au profit de 1.446 personnes    Le président du Haut conseil d'Etat libyen reçu par le chef de la diplomatie marocaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revanche Atlético-Juventus : Retrouvailles Félix-Ronaldo
Publié dans Libération le 18 - 09 - 2019

Vieilles rancunes et nouvelle rivalité au stade Metropolitano: l'Atlético Madrid défie mercredi en Ligue des champions la Juventus Turin, son renversant bourreau du printemps dernier, dans un choc des générations 100% portugais entre la star Cristiano Ronaldo et l'étoile montante Joao Félix.
Les "Colchoneros", qui rêvaient de jouer la finale de C1 à domicile la saison dernière, gardent en travers de la gorge leur élimination dès les huitièmes. La faute aux "Bianconeri" et à Ronaldo, auteur d'un triplé lors d'une folle "remontada" en huitièmes de finale retour (3-0) après une défaite 2-0 des Turinois à l'aller.
Six mois plus tard, revoilà face à face deux des meilleures défenses du continent, dès la phase de poules. Mais tous les regards sont surtout braqués sur les deux attaquants vedettes de chaque équipe, équipiers en sélection portugaise.
A l'Atlético, Joao Félix a rapidement pris la suite d'Antoine Griezmann, parti à Barcelone, dont il a hérité du maillot N.7 et des prérogatives offensives: en quatre journées de Liga, le Portugais a marqué un but, délivré une passe décisive et provoqué un penalty.
De quoi justifier les 126 millions d'euros déboursés par l'"Atleti", record du club, pour cet attaquant mobile, rapide et technique (1,81 m, 70 kg). "Un crack est né", a même titré le quotidien sportif Marca, le plus lu d'Espagne.
On en oublierait presque que le diamant formé au Benfica Lisbonne n'a que 19 ans et une seule saison au plus haut niveau dans les jambes! "J'ai la maturité suffisante pour faire face à tout ça", a prévenu Joao Félix, tignasse sombre et visage poupin.
Cet été, le jeune Portugais s'est même mesuré à son illustre compatriote, lors d'un match amical entre l'Atlético et la Juventus. L'effronté a étincelé, signant un doublé pour permettre aux Madrilènes de gagner 2-1 et s'attirant des comparaisons flatteuses avec Ronaldo.
"Je suis ici pour écrire mon histoire, pour frapper les esprits en tant que Joao Félix. Ces comparaisons sont agréables, mais Cristiano c'est Cristiano et je veux être moi-même", a tranché le natif de Viseu.
La défaite samedi contre la Real Sociedad (2-0) l'a d'ailleurs ramené sur terre. Après une première période insipide, son entraîneur Diego Simeone l'a remplacé après la pause, avec cet avertissement en conférence de presse: "Nous avons de jeunes joueurs qui doivent peser davantage."
C'est la preuve que ce talent brut doit encore apprendre, comme l'a résumé la semaine dernière José Mourinho, autre figure du football portugais. "Il doit encore grandir énormément", a dit le technicien. "Il est dans une bonne équipe, entouré de joueurs expérimentés, avec un entraîneur qui sait ce qu'il veut. L'Atlético est un bon endroit pour son développement."
L'Europe, en particulier, est une terre vierge pour le jeune attaquant: après avoir disputé la Ligue Europa avec Benfica la saison dernière, il s'apprête seulement à découvrir la phase de poules de la Ligue des champions. Une compétition où Ronaldo, meilleur buteur absolu de l'épreuve avec 126 buts, règne en maître.
D'où la prudence de "CR7" à l'heure d'évoquer son possible héritier. "Il faut qu'il soit prêt au plan mental pour supporter les critiques qui vont surgir", a-t-il récemment déclaré.
Pour sa deuxième campagne à la Juventus, le joueur de Madère rêve pour sa part de remporter une sixième C1 avec un troisième club différent.
Le quintuple Ballon d'Or a signé un début de saison convaincant avec six buts en cinq apparitions, club et sélection mêlés, malgré une prestation discrète samedi contre la Fiorentina (0-0). Et l'attaquant âgé de 34 ans compte bien faire valoir son droit d'aînesse à l'heure de revenir à Madrid, où il a joué neuf ans pour le Real.
"Quand nous étions avec la sélection, il m'a parlé de Madrid et m'a dit qu'il s'y plaisait beaucoup", a raconté Joao Félix, admiratif de ce compatriote qu'il s'apprête à défier. "Cristiano (...), c'est actuellement le meilleur au monde, et peut-être de tous les temps."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.