Coupure d'électricité à Casablanca: 80% des clients rétablis selon Lydec    Produits finis: Le droit d'importation passerait à 40%    Transformation digitale documentaire: CaptureDoc s'implante au Maroc    Terrorisme: Une cellule liée à un combattant marocain démantelée à Barcelone    France: Nadia Hai, d'origine marocaine, nommée ministre délégué à la Ville    Covid19: 123 nouveaux cas au Maroc, ce mercredi à 10h00    Les plages où il fait bon se baigner cet été    Confinement et enseignement à distance L'Université Mohammed V de Rabat évalue l'impact    Driss Lachguar lors d'une réunion avec les membres du Conseil national de l'USFP issus de la région de Rabat-Salé-Kénitra    Driss Lachguar se réunit avec les membres du Front national pour la sauvegarde de la Samir    Côte d'Ivoire : mort du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly    Réunion du Bureau politique    Le stress test de BAM confirme la résilience des banques au choc induit par la crise liée à la pandémie    BAD : l'Algérie, 3ème économie la plus touchée par la récession en Afrique    Sahara marocain: un expert péruvien n'a pas été tendre avec l'Algérie    Les grossistes anticipent une baisse des effectifs employés    La contamination bat son plein : A qui la faute ?    Pour Tom Hanks, son nouveau film de guerre peut servir de leçon face au coronavirus    "Des peurs et des hommes, sous l'influence du covid-19", nouvel essai qui identifie les réponses psychologiques face à la pandémie    Une série d'activité culturelle et artistique à Assilah    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    45.309 MRE rejoignent leurs pays de résidence    Zouhair Feddal tout proche du Sporting Lisbonne    Chelsea chasse Leicester du podium    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    Avocat : voici le nouveau projet de loi encadrant la profession [Document]    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    Météo : temps généralement stable avec ciel peu nuageux à clair, ce 8 juillet    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Insolite : Héritage dépensé
Publié dans Libération le 19 - 09 - 2019

Un Britannique dit avoir dépensé près de 30.000 livres (33.500 euros) d'économies destinées à l'héritage de son fils pour contester en vain en justice une amende de 100 livres (112 euros) pour excès de vitesse, ce qu'il regrette, a indiqué mardi la BBC.
Richard Keedwell, un ingénieur à la retraite de 71 ans, estimait avoir été injustement flashé à une vitesse de 35 miles par heure (56 km/h) dans une zone où elle était limitée à 30 mph (48 km/h), lors d'une excursion à Worcester (ouest de l'Angleterre) en 2016.
Il a contesté l'amende en justice, mais la bataille aura duré trois ans, jusqu'à ce qu'il perde en appel en août. Le septuagénaire, qui dénonce un système judiciaire "gravement déficient", a dépensé "la plus grosse partie" des 30.000 livres d'héritage qu'il réservait à son fils en frais de justice et honoraires d'avocats.
"Je regrette ce montant", a-t-il confié à la BBC. "Je voulais seulement obtenir justice".
Il a notamment recruté l'aide d'un expert en électronique qui avait expliqué au tribunal que le radar avait peut-être été déclenché par erreur ou par un autre véhicule sur une voie adjacente.
Le Crown Prosecution Service (CPS), chargé des poursuites judiciaires au Royaume-Uni, a indiqué sur la BBC que l'affaire impliquait "une multitude de problèmes" qui ont contribué à allonger sa durée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.