Météo : le temps prévu au Maroc vendredi 14 août 2020    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Le Maroc a rude épreuve!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vivement un Derby dans toute sa grandeur
Publié dans Libération le 02 - 11 - 2019

Place au grand show. Le Complexe sportif Mohammed V à Casablanca sera, ce samedi à partir de 19 heures, le théâtre de la rencontre qui opposera le Raja au Wydad pour le compte des huitièmes de finale aller de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.
Une première, un derby aux couleurs arabes qui s'annonce sous de bons auspices et qui, comme à l'accoutumée, se jouera à guichets fermés. L'on s'attend à de jolies fresques dans les gradins mais ce que l'on souhaite surtout c'est qu'une ambiance bon enfant prévaut entre les supporteurs des deux clubs. Les excités et les nervis n'ont qu'à se tenir à carreau pour que le match puisse se dérouler dans un esprit fair-play. D'ailleurs, un fort dispositif sécuritaire sera mis en place dès les premières heures de ce samedi avec la mobilisation de plus de 6000 agents des forces de l'ordre qui seront répartis sur les abords du stade et les voies y menant.
Une confrontation qui tombe au bon moment entre deux protagonistes dont les machines tournent à plein régime. Le WAC et le Raja, qualifiés haut la main à la phase de poules de la Ligue africaine des clubs champions, entretiennent l'espoir légitime de conserver cette cadence victorieuse dans cette compétition arabe. Sauf que seul un des deux clubs prolongera sa campagne régionale et la réalisation de cet objectif passe par un premier acte bien négocié.
D'aucuns auraient bien aimé que ce choc puisse avoir lieu à un stade avancé de la compétition mais le tirage au sort en a décidé ainsi, n'en déplaise aux dirigeants wydadi Mohamed Talal et rajaoui Abdeslam Hanat. Dans des déclarations relayées par la MAP, le premier a affirmé que «le tirage au sort n'a pas été clément avec les deux équipes en les mettant aux prises dans une finale avant terme », précisant que « les Rouge et Blanc ne sont pas là pour faire de la figuration mais pour arracher le titre ». Quant au second, il a indiqué que « on aurait souhaité jouer le Wydad lors d'un tour plus avancé, mais le destin en a décidé autrement », avant d'ajouter que « les Aigles Verts se sont préparés pour affronter n'importe quel adversaire dans ce tournoi ».
A ce propos, pour préparer ce derby, le Raja, club qui reçoit, a opté pour la ville de Bouznika en vue de s'éloigner de toute pression, alors que le Wydad a choisi de peaufiner les ultimes réglages dans son propre complexe. Côté effectif, les Verts seront au grand complet, hormis l'absence d'Abdelilah Hafidi, ce qui ne sera pas le cas pour les Rouges qui seront privés des services de Mohamed Nahiri et Abdellatif Nousseir, suspendus, ainsi qu'Aymane El Hassouni et Walid El Karti blessés. Il est vrai qu'il s'agit de forfaits de taille mais le staff technique du WAC, qui vient de se renforcer par l'arrivée de Fouad Sahabi en tant qu'entraîneur-adjoint, dispose d'autres éléments qui piaffent d'impatience pour saisir leur chance et quitter la banquette, à l'instar du jeune El Amloud qui confirme à chaque titularisation.
Cette rencontre, qui sera sifflée par l'arbitre émirati Mohammad Abdallah Hassan, est à placer sous le signe de l'équilibre parfait, sachant que cette première manche et même la deuxième prévue le 23 courant toujours au Complexe Mohammed V, se joueront sur de petits détails. Et les mieux placés que quiconque pour bien assimiler ce fait sont les entraîneurs des deux clubs. Pour le coach du Raja, Patrice Carteron qui est à son deuxième derby, « ça sera une partie indécise et aucun des deux clubs ne bénéficie d'un quelconque avantage. En étant hôte au match aller, l'important pour nous est de ne pas encaisser de but et de se montrer appliqués lors des occasions que l'on va se créer».
De son côté, Zoran Manojlovic s'est dit heureux de pouvoir prendre part au derby casablancais auquel « l'équipe s'était préparée de façon normale. Nous allons tout faire pour inscrire un but qui nous sera d'un grand apport au match retour ».
Il convient de rappeler que le WAC et le Raja s'étaient qualifiés à ce tour après avoir éliminé respectivement les clubs soudanais d'Al Merrikh et palestinien d'Al Qods. En ce qui concerne le prize money, l'équipe qui franchira ce tour remportera 200.000 dollars alors que celle qui sera éliminée aura droit à un chèque de 50.000 dollars. Le vainqueur du tournoi empochera, quant à lui, le joli pactole de 6 millions de dollars, contre 2,5 millions au finaliste et 500.000 dollars aux demi-finalistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.