2397 nouveaux cas au Maroc: voici d'où ils viennent    Rabat : contrat d'investissement entre Abdelmoumen et CDG Invest    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    La BERD octroie un prêt au Crédit Agricole du Maroc    Aid al Adha a-t-il aggravé la situation sanitaire ? El Otmani répond    Pas d'Halloween cette année pour les Américains    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Retour progressif de la Omra : et le Maroc ?    Les nouveautés digitales au Maroc et en Afrique ont désormais une adresse    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Opération sécuritaire conjointe au poste-frontière El Guergarat    El Yamiq opte pour Valladolid !    Communiqué du bureau politique du PPS    Le PPS élu à la présidence de la commune Ouled Aissa à Taroudant    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    Le challenge à narguer!    La beauté de la langue et la richesse de la culture    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Gabon: La deuxième ligne de production de la CIMAF    France: la Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    Henri Konan Bédié appelle à la «désobéissance civile»    Lutte contre le cash: ce que propose Jouahri    Bonne gouvernance : L'Autorité marocaine du marché des capitaux présente son bilan    Déprime économique. Hakouna matata    Coronavirus : le télétravail au Maroc a besoin d'une loi-cadre [Etude]    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Le complot planétaire. Nabila Mounib révèle tout    La sécurité en Afrique en débat    Le roi Mohammed VI adresse un message au roi Salmane    Cinq individus déférés devant le juge d'instruction    Vaccin anti-covid: un virologue marocain annonce une bonne nouvelle    Santé : Le ministre de la Santé tend la main au « secteur libéral »    Reprise de la Omra : ce que l'on sait    Le politologue Bilal Talidi lance un appel aux parlementaires du PJD    Un regard intelligent sur un monde désorienté!    L'Institut français de Meknès expose les graffiti de Reda Boudina    La terre a tremblé mardi au Nord du Maroc    Botola Pro D1 : Le FUS de Rabat terrasse l'OCS    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Inédit : Des journalistes et universitaires arabes débattent avec des responsables et des journalistes israéliens    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    Cameroun : dix ans de réclusion pour des militaires ayant abattu deux femmes et leurs enfants    CORPS SECURITAIRE DE NOUVELLE GENERATION : LA METHODE HAMMOUCHI    Djokovic: « Nadal reste le favori pour Roland-Garros »    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'art plastique marocain s'invite à Tunis
Publié dans Libération le 19 - 11 - 2019

Neuf artistes plasticiens marocains exposent leurs œuvres à la cité de la culture à Tunis dans le cadre des deuxièmes Journées de l'art contemporain de Carthage (JACC), ouvertes samedi soir. Dans une déclaration à la MAP, Laila Iraki, directrice de "Galerie 86", qui représente le Royaume à cet événement, a mis l'accent sur les différentes facettes d'art représentées lors de ces journées qui se poursuivront jusqu'au 22 novembre.
Elle a précisé que cet événement d'envergure internationale, initié sous le thème "L'art est à l'œuvre", réunit plusieurs artistes de renommée mondiale, dont les Marocains Ahmed Ben Ismail, Amina Rezki, Ahmed Jaride, Amal Bachir, Rachid Bakhouz, Fouad Cherdoudi, Laila Iraki, Jacinthe Lagueux et Maria Kermadi.
Elle s'est dite "fière" de représenter le Royaume lors de cet événement majeur, initié par le ministère tunisien des Affaires culturelles.
Pour sa part, le curateur de la galerie, l'artiste Rachid Bakhouz a tenu à souligner qu'il s'agit d'une gamme d'œuvres réalisées par des artistes marocains contemporains, représentant différentes tendances artistiques. Il a fait savoir que ces journées, inaugurées par le ministre tunisien des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine, comprennent sept galeries arabes et étrangères, y compris celle marocaine et l'exposition internationale d'art contemporain qui propose à son tour les créations d'artistes de 16 nationalités. Cette manifestation artistique revêt une importance particulière dans le domaine des arts visuels arabes et internationaux, a-t-il expliqué. "Nous présentons les œuvres d'artistes marocains contemporains qui sont loin d'être stéréotypées dans leur travail", a ajouté M. Bakhouz, relevant qu'il s'agit d'une participation qui traduit l'ouverture de l'art plastique marocain sur d'autres pays étrangers afin de permettre un échange croisé d'expériences et de nouvelles visions. Les JACC est un rendez-vous annuel qui vise à donner de la visibilité à la production artistique tunisienne aux échelles nationale et régionale, ainsi qu'à organiser le secteur des arts plastiques et le marché de l'art en Tunisie.
Cette manifestation, marquée par la participation de 57 artistes issus de 20 pays, se déroule à Tunis, Kasserine, Sbeïtla et Tataouine afin de "décentraliser, démocratiser l'art et éliminer le sentiment d'exclusion des habitants des régions intérieures".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.