Un américain arrêté pour l'utilisation de Playstation pour son trafic de drogue    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    France : Des opérations escargots sur des routes à forte circulation    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    L'Afrique n'est pas la principale source des flux migratoires    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Tous à Londres, personne à Madrid!    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La dynamique de l'écosystème automobile marocain saluée à Turin
Publié dans Libération le 20 - 11 - 2019

Des investisseurs italiens ont salué à Turin la dynamique de l'écosystème automobile marocain, ses énormes et multiples atouts compétitifs et les avantages "sans pareils dans la région de la Méditerranée" qu'offre le Royaume aux hommes d'affaires.
Lors d'une récente réunion avec le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, ces investisseurs ont relevé que la stabilité politique dont jouit le Maroc, les acquis réalisés par le Royaume sur la voie du renforcement du climat des affaires, les incitations fiscales qu'il offre et l'évolution des infrastructures dont il dispose en ont fait une destination privilégiée pour les investisseurs des différents continents.
Pour le président du groupe italien spécialisé dans les fournitures automobiles, Sigit, Franco Coraglia, "le Maroc est sans conteste le seul pays qui offre des conditions essentielles à la réussite de nos investissements". Il a relevé que cette attractivité du Maroc pour les investissements s'explique par la main-d'oeuvre qualifiée dont dispose le Royaume.
M. Caroglia qui a exposé, dans ce sens, les facteurs de réussite de ses projets dans le secteur de l'automobile au Maroc, a mis en avant les compétences des cadres marocains avec lesquels il travaille et qui sont, a-t-il dit, " animés d'une forte volonté de travail et d'amélioration des résultats".
Il a invité, à cet égard, les investisseurs italiens à visiter le Maroc pour s'informer de près des opportunités multiples qu'offre le Royaume, exprimant sa disposition à apporter appui et conseils dans ce domaine, rapporte la MAP.
Pour sa part, le vice-président de Proma Group, Luca Pino, a relevé que le Maroc est devenu une plateforme importante de l'industrie automobile grâce à la vision de SM le Roi Mohammed VI qui s'appuie sur le développement des infrastructures en y consacrant des investissements substantiels", citant notamment le port de Tanger Med, la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca et l'important réseau autoroutier entre les différentes régions du Royaume.
Et d'ajouter que "la stabilité et la sécurité qui règnent dans les différentes villes du Royaume sont un atout important pour aller de l'avant dans la réalisation de nos projets d'investissement".
De son côté, le directeur exécutif du groupe MTA Spa, Antonio Falchetti, a mis en relief les nombreuses facilitations mises en place pour encourager les investisseurs à lancer leurs projets dans le Royaume, saluant "les qualités et les compétences dont dispose la main-d'œuvre marocaine dans des secteurs spécialisés et qui répondent aux besoins des investisseurs étrangers".
Il a invité les hommes d'affaires à s'informer de près des réalisations énormes accomplies par le Maroc, notamment dans le secteur industriel.
Lors de cette rencontre avec les principaux acteurs du secteur automobile à Turin, organisée par l'Agence marocaine de développement des investissement et des exportations (AMDIE), en partenariat avec l'Association nationale de l'industrie automobile italienne (ANFIA), M. Elalamy a exposé les multiples atouts compétitifs de l'écosystème automobile marocain et les nouvelles ambitions de montée en gamme du Royaume dans le secteur.
Le ministre a mis en avant dans ce sens les divers atouts importants qui font du Royaume une destination attractive pour les investisseurs internationaux, mettant l'accent sur la stabilité dont jouit le Maroc et les infrastructures d'envergure dont il dispose, ce qui, a-t-il poursuivi, encourage les sociétés internationales à investir dans des secteurs avant-gardistes dans le Royaume.
Le ministre a rappelé à cet égard que l'envolée des exportations combinées à l'implantation d'équipementiers de référence mondiale et de géants de la construction automobile illustre la place du Maroc dans l'échiquier mondial du secteur automobile.
Il a rappelé, par ailleurs, que le Royaume a été classé, selon l'Agence Fitch, 5ème plus grand exportateur étranger vers l'Europe avec une capacité installée de 700.000 véhicules, ce qui en fait le n°1 en Afrique, notant que le taux d'intégration de l'industrie automobile est de 60%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.