Amnesty International appelle l'Algérie à libérer les prisonniers d'opinion    Déplafonnement de dette extérieure: Les mises en garde du PPS    Le Masi lâché parles secteurs Banques et Télécommunications    Masques, visières, valves: L'impression 3D à la rescousse des hôpitaux    DOC- Port du masque de protection: Voici ce que dit la circulaire du Parquet général    Tanger: Mobilisation pour la place d'Espagne    D'après Moulay Hafid Elalamy : Plus de 5,3 millions de masques ces dernières 48h    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement     Montée des défaillances et double choc d'offre et de demande    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    L'hôpital militaire d'instruction Mohammed V de Rabat consolide ses structures dédiées à la lutte contre le Covid-19    L'hôpital Moulay Youssef de Casablanca renforce sa capacité litière    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Direction du Trésor et des finances extérieures : Rachat de BDT pour un montant de 1 MMDH    Fonds de soutien : Le message de Crédit Agricole du Maroc aux ménages bénéficiaires    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Le port des masques de protection est obligatoire depuis hier    Coronavirus : l'UIR développe des solutions innovantes    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Enquête auprès des entreprises :Le HCP recourt aux e-mail et fax    Changement de modèle ?    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





12 grands noms du cinéma mondial en conversation libre avec le public du FIFM
Publié dans Libération le 21 - 11 - 2019

Douze grands noms du cinéma mondial seront en conversation libre avec le public de la cité ocre lors de la 18ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), prévue du 29 novembre au 7 décembre, annonce mercredi un communiqué des organisateurs.
Pour cette édition, le FIFM a décidé de reconduire la section "Conversation with", devenue l'un des temps forts du Festival pour des échanges encore plus intenses et passionnants avec celles et ceux qui font la magie du cinéma à travers le monde, souligne-t-on, rappelant que ces discussions libres et à bâtons rompus avec de grands noms du cinéma mondial sont gratuites et accessibles à tous : professionnels du cinéma, médias et grand public.
Lors de la précédente édition, le lancement de cette nouvelle section avait suscité un engouement inédit chez les cinéphiles marocains et étrangers. En tout, plus de 3.000 personnes ont assisté aux 7 conversations animées par des légendes et des professionnels reconnus du cinéma.
Pour cette édition, les organisateurs indiquent avoir décidé de rééditer l'expérience de ce concept en passant de 7 à 11 conversations, notant que quelques-uns des plus grands noms du cinéma international ont confirmé leur participation à ce rendez-vous majeur.
Il s'agit notamment du cinéaste, acteur et producteur américain Robert Redford, l'actrice française oscarisée Marion Cotillard, le multi-récompensé réalisateur palestinien Elia Suleiman, le producteur britannique indépendant Jeremy Thomas ou encore l'acteur américain culte Harvey Keitel. Les réalisateurs français Bertrand Tavernier et ukrainien Sergei Loznitsa viendront aussi partager leurs longues carrières et leur érudition cinéphile avec le public de Marrakech à travers un voyage cinématographique et culturel qui s'annonce captivant, précise le communiqué, ajoutant que les nombreux amateurs de cinéma indien auront rendez-vous avec l'icône de Bollywood Priyanka Chopra Jonas.
Autre grand moment de cette série de conversations, l'échange croisé entre les passionnantes et engagées actrices Golshifteh Farahani (Iran) et Hend Sabry (Tunisie), fait-on savoir, ajoutant que le très estimé réalisateur italien Luca Guadagnino et le grand acteur français d'origine marocaine Roschdy Zem viennent clôturer cette liste prestigieuse.
Il est enfin à rappeler que le Festival international du film de Marrakech a été créé en 2001 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI afin de promouvoir et de développer l'art et l'industrie cinématographique au Maroc. L'ambition était de créer un pont entre les cinémas du Nord et ceux du Sud, de révéler des films et des talents de genres différents, mais également de favoriser la promotion du film marocain.
Après 15 ans d'existence, le Festival constitue aujourd'hui un lieu d'expression et de découverte qui relève très haut le pari de la diversité, de l'échange et de l'enrichissement. C'est aussi l'opportunité pour le Maroc d'accueillir et de rendre hommage à de grandes personnalités du monde du cinéma. L'évènement a pu s'approprier un large public tant sur la scène nationale qu‘internationale, et bénéficie d'une forte notoriété ainsi que d'une image prestigieuse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.