Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Couverture sociale : les guides touristiques, les huissiers y auront désormais droit    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré la polémique, le film de Polanski attire le public
Publié dans Libération le 22 - 11 - 2019

En dépit des appels au boycott après une nouvelle accusation de viol, le film de Roman Polanski, "J'accuse", a pris la tête du box-office français avec plus de 500.000 spectateurs pour sa première semaine en salle, un démarrage historique dans la carrière du réalisateur.
Il s'agit du "meilleur démarrage de sa carrière", assure CBO Box Office, auteur du classement. Selon l'organisme spécialisé, les précédents étaient "La neuvième porte" (499.344 entrées la semaine de sa sortie en 1999), "Oliver Twist" (482.752 en 2005) et "Le pianiste" (379.604 en 2002). Les données ne sont toutefois pas disponibles pour les films de Polanski antérieurs à 1995.
Programmé sur 545 écrans en France, "J'accuse", consacré à l'affaire Dreyfus, a attiré 501.228 spectateurs, soit une moyenne de 920 fauteuils par salle.
Ce total prend en compte les entrées réalisées depuis sa sortie le 13 novembre ainsi que les avant-premières. "J'accuse", avec Jean Dujardin, devance le film américain à gros budget "Le Mans 66" (402.917 spectateurs en une semaine). S'il réalise un très bon démarrage par rapport aux films précédents de Polanski, il se classe au 29e rang seulement des meilleurs démarrages de l'année.
Le film est sorti en pleine polémique, après une nouvelle accusation de viol contre le cinéaste franco-polonais de 86 ans. La photographe Valentine Monnier dit avoir été "rouée de coups" et violée par le réalisateur en 1975 à l'âge de 18 ans, en Suisse. L'avocat du cinéaste a réfuté l'accusation.
Roman Polanski est en outre poursuivi depuis plus de 40 ans par la justice américaine pour des relations sexuelles illégales avec une mineure en 1977.
Depuis, il a fait l'objet de plusieurs autres accusations de viol, qu'il a réfutées. Récompensé du Lion d'argent de la Mostra de Venise en septembre, "J'accuse" y avait aussi suscité des réserves, notamment parce que Polanski avait dit à plusieurs reprises qu'il voyait dans cette affaire un écho à sa propre histoire, s'estimant "persécuté".
Après une promotion difficile, une avant-première à Paris le 12 novembre puis une séance à Rennes le 16 et une autre à Bordeaux mardi soir ont été annulées en raison de blocages et de perturbations par des militantes féministes.
Un hashtag #BoycottPolanski est apparu sur les réseaux sociaux et plusieurs personnalités ont indiqué qu'elles n'iraient pas voir le film, comme la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa ou la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.
Mardi, la collectivité Est Ensemble, qui regroupe neuf communes de Seine-Saint-Denis, a annoncé vouloir demander la déprogrammation du film de ses six cinémas publics. Le président socialiste de la collectivité, Gérard Cosme, est finalement revenu sur cette décision mercredi matin, après s'être entretenu avec les directeurs des cinémas.
"J'ai échangé avec eux sur la liberté artistique", a-t-il déclaré aux médias. "Après avoir entendu chacun, en mon âme et conscience, je maintiens la programmation de +J'accuse+", a-t-il ajouté, précisant avoir demandé que des débats accompagnent la diffusion du film. L'annonce d'une déprogrammation avait suscité de très vives réactions de directeurs des cinémas concernés et d'élus du département, y voyant une "censure".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.