Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir
Publié dans Libération le 12 - 12 - 2019

Une réunion préparatoire des Assises de la régionalisation avancée, prévues les 20 et 21 décembre à Agadir, s'est tenue vendredi matin à Laâyoune.
Pour le wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, ces Assises réuniront des élus, des responsables politiques et des experts marocains et étrangers,
Une réunion similaire s'est tenue lundi à Dakhla. S'exprimant à cette occasion, le wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d'Oued Eddahab, Lamine Benomar, a indiqué que ces premières Assises nationales ont pour objectif de faire le bilan de l'expérience marocaine quatre ans après le lancement du chantier de la régionalisation avancée et de mettre l'accent sur les réalisations, tout en proposant des mesures pratiques concrètes susceptibles d'améliorer la bonne mise en oeuvre de ce projet structurant.
La régionalisation avancée, a-t-il poursuivi, constitue un chantier de réforme structurelle qui contribue à l'accélération du développement local et ce, dans le cadre des principes de coopération, de solidarité et de participation, et des mécanismes de la nouvelle organisation territoriale, en particulier après les échéances électorales communales et régionales de septembre 2015.
Il a ajouté que pour réussir ce chantier, les pouvoirs publics ont adopté une approche participative qui accorde un grand intérêt aux citoyens, aux élus, aux acteurs économiques et politiques au niveau territorial local.
Une autre réunion préparatoire de cet évènement a été également tenue mardi à Guelmim.
Le wali de la région de Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim, Mohamed Najem Abhay, a relevé dans ce cadre que le chantier de la régionalisation avancée, prévue dans la Constitution de 2011, constitue un saut qualitatif pour l'amélioration et la modernisation des structures de l'Etat s'agissant de la gestion territoriale du Royaume, ajoutant que le chantier de la régionalisation avancée est un moyen pour maîtriser le rythme du développement, réduire les disparités et répartir de façon équitable les bénéfices de la croissance et de la richesse ainsi que pour garantir l'implication de la société civile dans la lutte contre toutes les formes de précarité et de marginalisation.
Il a également noté que l'objectif de ce chantier est la restructuration de la gestion territoriale de nature à permettre au citoyen d'exprimer librement leurs besoins dans un cadre institutionnel et à renouveler les missions de l'Etat sur le plan régional.
Quant à la présidente de la région Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida, elle a indiqué, à cette occasion, que la régionalisation avancée est un saut qualitatif sur la voie de la consécration de la décentralisation et de la déconcentration administrative et la promotion de la démocratie représentative et participative.
Elle a ajouté que les premières Assises nationales de la régionalisation avancée visent à faire le bilan de ce grand chantier auquel les pouvoirs publics accordent une grande importance et le considèrent comme un choix stratégique pour l'élaboration des politiques publiques selon une approche intégrée.
Organisée lundi au siège du Conseil de la région de Marrakech-Safi, la réunion préparatoire consacrée à cet évènement a été tenue en présence du wali de la région Marrakech-Safi, du président du Conseil de la région, des membres dudit Conseil, des chefs de services extérieurs, des présidents des conseils provinciaux et des membres des Chambres professionnelles.
Lors de cette rencontre, il a été convenu de tenir six ateliers thématiques se rapportant au développement régional intégré en vue de formuler des recommandations pertinentes en harmonie avec les spécificités de la région de Marrakech-Safi, qui seront présentées lors de ces Assises nationales de la régionalisation avancée.
Ces ateliers, qui seront organisés du 11 au 13 courant à la Maison de l'élu, porteront sur «La réduction des disparités territoriales et l'enjeu de la compétitivité et de l'attraction des investissements», «La gouvernance financière des régions» et «La déconcentration administrative et la contractualisation, fondements de la bonne gouvernance pour la gestion de la chose publique au niveau territorial».
Ils seront aussi axés sur «Les attributions de la région : processus de la régionalisation avancée» ainsi que sur «la démocratie participative : un levier pour la mise en œuvre participative de la régionalisation avancée» et «L'administration régionale et le nouveau modèle de gestion».
A noter que la concrétisation du chantier de la régionalisation avancée avait démarré avec les élections d'octobre 2015 et la mise en place des nouveaux conseils régionaux dans le cadre de la loi organique n° 111-14 relative aux régions, promulguées en juillet 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.