Kia Maroc. Un Flagship et des ambitions nouvelles    Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Le RNI convoque son «parlement»    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Premier League : City fond sur Leicester et Tottenham sur Chelsea
Publié dans Libération le 17 - 12 - 2019

Manchester City et Tottenham, qui sont allés battre Arsenal (3-0) et Wolverhampton (2-1), dimanche pour la 17e journée de Premier League, reviennent sur Leicester et Chelsea qui les devancent au classement et qu'ils reçoivent la semaine prochaine.
Dans le sillage d'un Kevin de Bruyne auteur d'un doublé et d'une passe décisive, Manchester City n'a mis que 40 minutes à couler Arsenal chez lui.
Grâce à ce succès, les hommes de Pep Guardiola pourraient revenir à un point de Leicester (2e), qu'ils reçoivent à l'Etihad samedi prochain.
Côté Gunners, le sursaut à West Ham (3-1) la semaine passée a fait long feu et ils ne pouvaient rien espérer en affichant aussi peu d'intensité défensive face à City.
Dès la 2e minute, Fernandinho a trouvé bien trop facilement Gabriel Jesus dans la surface dont le centre en retrait a été expédié de demi-volée dans la lucarne par de Bruyne (1-0, 2e).
Au quart d'heure de jeu, les Citizens ont remonté la balle en 5 ou 6 passes pour permettre au Belge de trouver Raheem Sterling au deuxième poteau (2-0, 15e).
Et dans les 5 dernières minutes du premier acte, "KDB" a trouvé deux positions de tirs à une vingtaine de mètres.
La première a fini dans le petit filet (3-0, 40e), la seconde a été déviée par Bernd Leno sur son poteau au prix d'une belle détente (43e).
Tottenham a réalisé une excellente opération en ramenant trois points absolument pas mérités de Wolverhampton.
Dominés pendant presque tout le match, mais réalistes, les Spurs reviennent à 3 longueurs de Chelsea et des places qualificatives pour la Ligue des champions avant de recevoir les Blues dimanche prochain.
"Ce sont trois points incroyables. On a résisté à leur état d'esprit (...) Les Wolves sont une équipe fantastique. C'est une grande victoire. C'est très difficile de contrôler le match face à eux", a souligné José Mourinho après le match.
Lucas avait rapidement mis son équipe sur la bonne voie en inscrivant son troisième but en 5 matches de championnat depuis l'arrivée de Mourihno (0-1, 8e).
Mais Wolverhampton n'était pas invaincu depuis 11 journées pour rien et les Wolves se sont créé une foule de bonnes situations.
Il a fallu attendre une frappe limpide d'Adama Traoré, intenable tout le match, pour égaliser (1-1, 67e).
Alors que les Wolves tentaient d'arracher un succès qui les aurait fait revenir à 2 unités de Chelsea, Jan Vertonghen a profité d'une erreur de marquage énorme pour offrir aux Spurs une victoire importante à la fin du temps réglementaire.
Après deux victoires probantes contre Tottenham et Manchester City, United est retombé dans ses travers face à un club moins huppé, Everton (1-1), devenu bien plus accrocheur depuis que l'Ecossais Duncan Ferguson assure l'intérim sur le banc après le limogeage du Portugais Marco Silva.
"Nous sommes déçus de ne pas avoir les trois points. Nous n'avons pas trouvé les bonnes solutions pour remporter le match à la fin. On les a fait reculer et si une équipe méritait de gagner, c'était nous", a pesté Solskjaer.
Everton est pourtant passé pas loin d'un exploit à Old Trafford en ouvrant le score sur un but contre son camp de Victor Lindelöf.
Sur un corner, David De Gea a manqué d'autorité dans sa sortie au poing - même si la VAR aurait pu considérer que le bras de Dominic Calvert-Lewin traînait un peu sur son visage-, ratant le ballon qui est venu rebondir sur la jambe du Suédois et rentrer dans le but (0-1, 36e).
C'est le 12e match consécutif que le gardien mancunien n'arrive pas à garder sa cage inviolée, sa pire série en Premier League.
United est monté d'un cran en intensité lors du second acte et a été récompensé par une frappe chirurgicale du jeune Mason Greenwood (18 ans), pur produit de la formation mancunienne, pour revenir au score (1-1, 77e).
Un point qui laisse tout de même United à la 6e place à 4 longueurs de Chelsea.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.