Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Coronavirus : Vivo Energy Maroc soutient les professionnels de santé    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    La Suède rejette le confinement…    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"
Publié dans Libération le 19 - 02 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/42887880-35586351.jpg?v=1582029832" alt="Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"" title="Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/42887880-35586351.jpg?v=1582029850" alt="Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"" title="Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"" width="708" /
Une convention marquant une forte baisse des primes d'assurance «décès/invalidité totale-emprunteur» au profit des bénéficiaires du programme «Intelaka», déployé dans le cadre du Programme intégré d'appui et de financement de l'entrepreneuriat, a été signée, jeudi 13 dernier à Rabat.
Mohamed Benchaaboun, ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, Hassan Boubrik, président de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale, Mohamed Hassan Bensalah, président de la Fédération marocaine des sociétés d'assurances et de réassurance et le Groupement professionnel des Banques du Maroc ont procédé à la signature de ladite convention.
Conformément aux hautes orientations Royales exprimées lors du discours d'ouverture de la session parlementaire d'automne de l'année 2019, dans lequel Sa Majesté a exhorté le secteur bancaire et financier à soutenir les jeunes entreprises et les porteurs de projet, le secteur des assurances met en place un dispositif permettant aux bénéficiaires du programme «Intelaka» de souscrire des contrats d'assurances «décès/invalidité totale-emprunteur» à des taux très préférentiels. A travers cette convention, les assureurs s'engagent à appliquer un taux de prime maximum de 0,10% hors taxe par an calculé sur le capital restant dû pour les crédits du programme «Intelaka». Pour leur part, les banques s'engagent à renoncer à la commission d'acquisition au titre de contrats d'assurance «décès/invalidité totale-emprunteur».A cela s'ajoutent une procédure de souscription allégée permettant une mise en place rapide du crédit et une procédure d'indemnisation systématique en cas de décès ou d'invalidité de l'assuré.
Il est à rappeler que le programme intégré d'appui au financement de l'Entreprise vise à offrir une nouvelle gamme de produits de financement à destination des TPE, des jeunes porteurs de projet, du monde rural, du secteur informel et des entreprises exportatrices. L'objectif étant de lancer une nouvelle dynamique à même d'encourager l'entrepreneuriat et de favoriser l'insertion socioéconomique des jeunes, notamment dans le monde rural.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.