Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Coronavirus : Vivo Energy Maroc soutient les professionnels de santé    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    La Suède rejette le confinement…    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'appel de l'USFP aux partis de la majorité et de l'opposition à un débat sur la réforme du système électoral
Publié dans Libération le 19 - 02 - 2020

Le Bureau politique de l'USFP a tenu lundi 17 février 2020 au siège central du parti à Rabat, sa réunion ordinaire sous la présidence du Premier secrétaire, Driss Lachguar, et dont l'ordre du jour comprenait des questions d'actualité politique et organisationnelle.
Dans son exposé devant les membres du Bureau politique, le Premier secrétaire a évoqué les développements politiques importants et les mutations sociétales qui marquent la scène au niveau national, soulignant l'importance des prochaines échéances électorales dans le processus démocratique de notre pays.
Il a, dans ce sens, mis en lumière les enjeux de la représentativité politique en matière d'émergence d'institutions réelles et d'élites compétentes et intègres, mettant en exergue le rôle historique joué par l'USFP dans l'évolution démocratique, ainsi que l'ensemble des propositions qu'il a formulées en vue de la réforme du système électoral et du renforcement de la probité et de la transparence des élections.
Le Premier secrétaire a, par ailleurs, évoqué les questions organisationnelles, soulignant l'importance de l'organisation partisane pour que la chose politique soit une affaire locale, provinciale et régionale, en vue de susciter une mobilisation partisane capable de conforter la place du parti dans la société. Il a, en ce sens, relevé la nécessité de renforcer la communication entre les groupes de travail au sein du Bureau politique et les différentes instances organisationnelles dans toutes les régions du Royaume.
Ensuite, le Bureau politique a examiné les différents défis du champ politique et partisan, affirmant la nécessité d'être vigilant et de veiller à suivre les changements actuels tant dans le cadre des relations partisanes au sein de la majorité que dans le cadre des concertations partisanes bilatérales. A cet égard, le Bureau politique a mis l'accent sur l'importance d'accélérer le rythme du plaidoyer politique sur tous les fronts de la coordination, en vue d'aboutir à une réforme institutionnelle effective à même de permettre au Maroc de répondre aux différentes aspirations démocratiques et développementales.
Le Bureau politique a aussi appelé à la participation du Conseil national des droits de l'Homme et de l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption au processus de réforme des lois électorales et au renforcement de la transparence des élections, et ce, conformément à la mission qui leur incombe sur les plans constitutionnel et juridique. Il a également insisté sur l'importance de l'approche participative dans la concrétisation de l'esprit de coopération et la solidarité institutionnelles dans le but d'une réforme globale à même de mettre un terme à tous les dysfonctionnements entachant le processus électoral et consistant essentiellement en l'instrumentalisation de la religion ou l'utilisation de l'argent et de l'influence.
Sur le plan organisationnel, le Bureau politique a également examiné la décision de tenir le Conseil national des femmes ittihadies le 29 février 2020, en insistant sur la participation des militantes membres du Conseil national du parti et de celles du Conseil national de l'OSFI, ainsi qu'une représentante pour chaque province.
Il a aussi examiné les travaux des commissions organisationnelles et d'orientation et la dynamique qu'elles ont créée dans toutes les régions en vue de rétablir le rayonnement de l'organisation de la Chabiba au niveau des sections et des provinces dans la perspective de la tenue du congrès de celle-ci.
Le Bureau politique a également évoqué les différentes questions politiques et organisationnelles qui constitueront les principaux points de l'ordre du jour du Conseil national prévu mi-mars prochain.
A la fin de sa réunion, le Bureau politique a félicité l'ensemble des Ittihdies et les Ittihadis pour l'élection de Mohammed El Alami, membre du Bureau politique, à la Cour constitutionnelle, rappelant dans ce sens son militantisme au sein de l'USFP aux niveaux provincial, régional et national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.