Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Coronavirus : une prolongation de l'échéance de dépôt des situations comptables pour les établissements publics    Coronavirus : 54 nouveaux cas, 7.697 au total, vendredi 29 mai à 10h    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    CGEM : le plan de relance loué par Benchaâboun    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Covid-19 : deux nouvelles régions dépassent la barre de 1.000 contaminations    Un salon virtuel pour les recrutements    Conseil national de la presse: Le règlement intérieur au BO    Réouverture des mosquées: Le ministère de Habous dément    Sebta: Les binationaux continuent de souffrir    Article 1062580    Mort de Guy Bedos    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Grosse menace sur l'entreprise et l'emploi en France    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    Réunion du Bureau politique de l'USFP    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    La sélection 2020 du Festival de Cannes bientôt dévoilée    Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    L'ennemi n° 1    HCP: Le Maroc se retrouve très proche de la zone de succès    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le WAC et le Raja à 90 minutes du dernier carré de la Ligue des champions
Publié dans Libération le 07 - 03 - 2020

Le WAC et le Raja chercheront à décrocher, ce samedi loin de leurs bases, le ticket du dernier carré de la Ligue des champions, tout comme la RSB et le HUSA qui, le lendemain à domicile, sont bien partis pour baliser leur chemin pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération.
Ainsi en C1, les Verts seront, à partir de 14 heures au stade de Lubumbashi, à la rude épreuve du club congolais du TP Mazembe, quintuple lauréat de l'épreuve. Vainqueur du match aller par 2 à 0, le Raja, au grand complet, est outillé pour bien négocier ce cap, en dépit de certains facteurs défavorables: pelouse synthétique, chaleur et humidité, public de l'adversaire…
Il y a eu le fâcheux épisode de Ben Malango qui, apparemment, n'a eu aucune conséquence sur le groupe, arrivé jeudi à bord d'un vol direct à Lubumbashi et qui se dit déterminé à regagner la maison avec la qualification dans la poche.
A noter que cette confrontation, quatrième face-à-face entre les deux équipes, sera sifflée par le célébrissime referee éthiopien Bamlak Tessema, qui avait déjà sifflé pour le Raja son match de Super Coupe d'Afrique remporté à Doha contre l'Espérance de Tunis.
Dans la même enseigne que le Raja, l'on peut placer le WAC qui sera certainement attendu de pied ferme, ce samedi à 20 heures au stade de Radès par la formation tunisienne de l'Etoile Sportive du Sahel.
Les Rouges qui restent sur un probant résultat obtenu lors de la première manche, victoire par 2 à 0, auront à cœur de conserver cet élan menant tour droit au tour suivant. Sous la conduite de leur nouveau coach, l'Espagnol Juan Carlos Garrido qui connaît mieux que quiconque l'équipe adverse après l'avoir coachée en ce début de saison, les Wydadis sont conscients que la tâche sera âpre face à une ESS qui ne manquera pas de jouer son va tout.
Au cours de la conférence d'avant match tenue jeudi, quelques heures après le débarquement du Wydad à l'aéroport de Carthage, l'entraîneur-adjoint du club, Moussa Ndaw, a affirmé dans une déclaration rapportée par la MAP : que «Nous venons en conquérants et en étant confiants de notre capacité à s'imposer à Tunis ». Ajoutant qu'après s'être adjugé le gain du premier acte, le second sera «une autre paire de manches et une nouvelle confrontation que nous négocierons en étant confiants de nos moyens et de notre capacité à préserver, voire consolider l'avantage acquis à domicile».
Pour l'ex-gloire du Wydad, le mot d'ordre doit être la «vigilance», précisant qu' «il s'agira de maintenir la pression sur les joueurs adverses pour les pousser à la faute. Il s'agira, également, de bien défendre et de jouer les contres avec notamment des attaquants qui vont très vite devant»
Pour ce match qui sera arbitré par le Sénégalais Maguette N'Diaye, Moussa Ndaw a rappelé que l'effectif dépêché ne souffrira que d'une seule absence, celle « de Yahia Attiyat Allah qui s'est blessé la veille à la cheville lors de la séance d'entraînement ».
Du côté tunisien, la conférence a été l'occasion pour l'entraîneur de l'ESS, Kaïs Zouaghi, de se montrer confiant, faisant part de « la capacité de l'Etoile à réagir pour renverser la vapeur et décrocher la qualification, comme en atteste la fameuse remontada face à Asante Kotoko ».
Par ailleurs, en Coupe de la Confédération, si la sortie s'annonce formelle pour le HUSA, pour la RSB, il faudrait tout de même se méfier de l'équipe égyptienne d'Al Masry qui jouera, dimanche à 20 heures au stade municipal de Berkane, son va tout dans l'espoir de renverser la tendance.
Le résultat de deux partout forcé à l'aller est favorable à la RSB mais gare à l'excès de confiance des finalistes de la précédente édition qui, en l'absence de leur public, doivent assurer leur passage au dernier carré, tour où ils affronteraient le Hassania qui vient de s'attacher les services de l'entraîneur français René Lobello.
Comme précité, le HUSA, sauf surprise de taille, a mis déjà les deux pieds au tour suivant après avoir surclassé à l'aller au Caire le club libyen d'Al Nasr sur le score fleuve de 5 à 0. Le coup d'envoi de cette confrontation sera donné à 17 heures au Grand stade d'Agadir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.