Sahara marocain: ce qu'il faut retenir de la dernière réunion du Conseil de sécurité    SM le Roi adresse un message de condoléances au Général Mahamat Idriss Deby Itno suite le décès de son père    Le Raja en promenade à Dar Essalam (0-3) : Chabbi devra remercier Sellami pour son bel héritage !    Nafsa Stars-RSB (1-0) : Les Berkanais quittent la compétition par la petite porte    Liga: En-Nesyri s'illustre et relance Séville dans la course pour le titre (Vidéo)    Mise en échec d'une tentative de trafic de plus 600kg de drogues à Agadir    Covid-19: un grand centre de vaccination ouvre samedi à Disneyland Paris (autorités locales)    Bourita s'est entretenu avec son homologue qatari    Le projet de liaison fixe via le détroit de Gibraltar au cœur d'une réunion maroco-espagnole    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Procédures administratives : Le portail «Idarati» sur les rails    Microsoft réaffirme son engagement à soutenir les entreprises au Maroc    Le gouvernement et le chef de l'armée du Liban expriment leur gratitude à SM le Roi    Le PPS apprécie hautement le lancement par Sa Majesté le Roi de la mise en œuvre effective du projet de la protection sociale généralisée    Pour une alimentation saine et équilibrée    Awacer TV : Une programmation qui renforce les liens des Marocains du monde avec leur pays d'origine    Tifyur, la chanteuse à la voix d'or    Dans l'hospitalité de Nizami Ganjaoui    Maroc/Violence: Les femmes sont plus victimes que les hommes (HCP)    25 nouveaux consuls nommés en Europe : Du sang neuf dans la diplomatie Marocaine    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue indonésienne    Covid-19 : 669 nouveaux cas, plus de 4,2 millions de Marocains ont reçu au moins une dose    La Bourse de Casablanca finit en baisse    Coupe de la CAF: Le Raja s'impose en Tanzanie face à Namungo    Journée internationale des monuments: Le passé a de l'avenir    Covid-19 : les Etats-Unis atteindront leur objectif de 200 millions d'injections de vaccin cette semaine    Maroc-Israël : la ligne aérienne opérationnelle après le ramadan    La Chambre des représentants approuve 5 conventions internationales    Le Basket, section mythique du MAS de Fès, fait peau neuve (Photos)    Aéroport de Nador: baisse importante du trafic passagers    Rachid Show: Gad EL MALEH comme vous ne l'avez jamais vu, vendredi à 22h50 sur 2M    Professionnels et non-salariés : le Régime de retraite approche à grands pas    Hausse des cas de covid au Maroc: les explications d'un expert    CNSS/CPU: lancement de l'opération d'immatriculation    France : une victoire de la droite nationale à la présidentielle n'est pas impossible    Mort de George Floyd : l'ex-policier Derek Chauvin condamné, Minneapolis explose de joie    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 21 avril    Le musée Docteur Leila Meziane Benjelloun bientôt inauguré à Casablanca    Décès du président tchadien: l'ONU perd "un partenaire essentiel" dans la région (Guterres)    5ème journée de la Coupe de la CAF : Le Raja à 13 heures, la RSB à 16 heures    La création de l'Agence nationale des registres actée par le gouvernement    Lancement des préparatifs de l'Aïd Al Adha    Un journaliste algérien écroué après un article sur le mécontentement desTouaregs    Une exposition célèbre les créations artistiques des enfants autistes à Fès    La chanteuse Taylor Swift à nouveau la cible d' un harceleur    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les virologues de l'IPM mobilisés 24 heures sur 24
Publié dans Libération le 26 - 03 - 2020

Aguerri à la gestion des crises sanitaires, l'Institut Pasteur du Maroc (IPM) se trouve, à nouveau, sur le pied de guerre depuis le déclenchement de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Faisant partie des trois laboratoires habilités officiellement à effectuer les analyses pour confirmer la contamination au coronavirus, l'IPM s'est organisé pour que les équipes se relaient tout au long de la journée afin de s'acquitter convenablement, selon les meilleures conditions de biosécurité.
C'est dans le laboratoire de virologie médicale de l'Institut où se déroule l'activité de diagnostic de ce virus. Durant cette période de crise, l'unité travaille 24H/24 et 7J/7 avec quatre binômes de deux experts, voire parfois plus, pour améliorer davantage le rendu des résultats.
Ainsi, en cas d'un prélèvement testé positif, l'analyse est confirmée par une autre technique pour s'assurer définitivement du résultat.
Doté des équipements de pointe dans le domaine de la virologie, d'unités de biosécurité de niveaux 2 et 3, ainsi que des moyens de protection nécessaires comme les postes de sécurité microbiologique (PSM) et les équipements de protection individuelle (combinaisons intégrales, sur blouses, masques FFP2 ou FFP3 et lunettes de protection), le personnel de ce laboratoire veille à respecter à la lettre le processus minutieux depuis la réception des prélèvements jusqu'à l'aboutissement au résultat final.
"Nous sommes désignés par le ministère de la Santé comme laboratoire agréé pour faire des analyses du coronavirus pour le centre et le sud du Maroc", a rappelé le Dr. Jalal Nourlil, médecin responsable du laboratoire virologie médicale de l'IPM. Pour le dépistage, il a expliqué que des cellules de veille et des hôpitaux ont été désignés pour faire les investigations afin de détecter d'éventuels cas suspects.
Une fois les critères de définition d'un cas suspecté de coronavirus sont vérifiés et satisfaits, le patient est placé en isolement au niveau d'un hôpital et des prélèvements, nasopharyngé ou oro-pharyngé, sont effectués, a-t-il poursuivi.
Par la suite, les autorités compétentes préviennent l'IPM sur un envoi de prélèvements via un transport ambulancier dans les normes de transport de prélèvement biologique.
"Dès l'acheminement de ces prélèvements, nos équipes les récupèrent pour entamer les manipulations. Nous utilisons la technique de référence pour le diagnostic du Covid-19 selon des protocoles recommandés par l'Organisation mondiale de la santé, à savoir la réaction de polymérisation en chaîne (Polymerase Chain Reaction – PCR) de telle façon à avoir des millions de copies du génome du virus", a détaillé le Dr. Nourlil.
Dans un laboratoire dédié, les équipes commencent par l'extraction du génome du virus pour purifier son matériel génétique, avant de passer à un autre laboratoire où se déroule une étape consistant à mélanger les réactifs avec l'acide ribonucléique (ARN) du virus extrait.
Par la suite le mélange est déposé dans un thermocycleur, qui permet l'amplification des gènes viraux et leur détection grâce à une caméra qui permet de détecter la fluorescence.
S'agissant de la durée de l'analyse, "elle reste très variable et dépend du nombre de cas à traiter", fait savoir le Dr. Nourlil, estimant que ça oscille entre 3 heures et demie et 5 heures dès le début des séries."Parfois, nous avons besoin de faire une deuxième confirmation", a-t-il fait observer, indiquant que le total des échantillons traités quotidiennement varie entre une vingtaine et une cinquantaine.
Opérant dans "les conditions de biosécurité recommandées à l'échelle internationale", l'IPM est habitué à ce genre de situations, du fait qu'il a été sollicité pour la grippe aviaire, la grippe H1N1, Ebola, etc.
"Nous disposons de deux niveaux de sécurité. Un niveau de sécurité 3 dans lequel nous avons pu faire le diagnostic de cas suspecté d'Ebola, tandis que le Covid-19 est à un niveau de sécurité 2", conclut le Dr. Nourlil.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.