Séance atone    Automobile: Un frémissement des ventes qui peut être salutaire    Fonds Innov Invest: Nouvel appui aux startups    Ouverture partielle des frontières: Qui pourra en bénéficier?    Covid19: 115 nouveaux cas au Maroc, ce vendredi à 10h00    Casablanca: Un inspecteur de police tombe pour falsification de documents    Tourisme : la Tunisie et l'Egypte prennent de l'avance sur le Maroc    Erdogan provoque les chrétiens    Examen du PLFR en commission à la Chambre des représentants    Nasser Bourita : L'accès au territoire national, une opération exceptionnelle    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    La chimère des espaces verts : Casablanca à l'agonie    Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Adoption de projets de loi sur les établissements de crédit et la CCG    Exceptionnelle pour les frontières et progressive pour les mosquées : La vraie réouverture se fait désirer    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    RAM: voici le programme des vols exceptionnels à partir du 15 juillet    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    L'Homme refuse d'être libre    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina
Publié dans Libération le 25 - 05 - 2020

Un total de 238 organisations de la société civile au Maroc ont été subventionnées depuis le début de l'année, suite à des appels à propositions lancés par le programme "Moucharaka Mouwatina" d'appui à la société civile, dans quatre régions du Maroc.
Financé par l'Union européenne à hauteur de plus de 143 MDH pour la période de 2018-2020, "Moucharaka Mouwatina" est mené en partenariat avec le ministère d'Etat chargé des droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement, le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), l'Institut national de formation aux droits de l'Homme (Institut Driss Benzekri) et le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), en tant que partenaire de mise en œuvre, et avec la participation de la société civile au Maroc.
Selon les responsables du programme "Moucharaka Mouwatina", ces 238 projets de promotion de la participation citoyenne dans les domaines de l'égalité, la jeunesse et l'environnement, 47 sont mis en œuvre dans la région de Casablanca-Settat, 68 dans l'Oriental, 66 à Souss-Massa et 57 à Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Parmi ces 238 projets, 116 concernent le domaine de la jeunesse, à travers la promotion de l'entrepreneuriat et de l'employabilité des jeunes, l'engagement civique et la participation engagée dans le suivi et l'évaluation des politiques publiques, la participation des jeunes via les médias sociaux et la mobilisation de la culture comme moyen d'expression des jeunes, précise-t-on dans un communiqué.
Quant à la répartition géographique de ces 116 projets, la région de Casablanca-Settat accueille 22 projets répartis sur 4 villes (16 à Casablanca, 3 à Mohammedia, 2 à Settat, et 1 à El Jadida), la région de Souss-Massa compte 33 projets répartis sur 5 villes (11 à Agadir, 8 à Tiznit, 5 à Tata, 5 à Taroudant, et 4 à Inezgane), la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, enregistre 21 projets répartis sur 4 villes (8 à Tanger, 5 à Al-Hoceima, 5 à Larache et 3 à Tétouan) et la région de l'Oriental compte 40 projets répartis sur 5 villes (17 à Oujda, 5 à Nador et 1 à Zghenghen, 6 à Berkane, 6 à Jerada et 5 à Figuig).
En matière d'égalité femmes-hommes, 72 projets ont vu le jour en faveur de la lutte contre la violence faite aux jeunes filles et aux femmes, de l'autonomisation économique des femmes, de la lutte contre les stéréotypes basés sur le sexe et de l'intégration de l'approche genre dans les politiques publiques locales, régionales et nationales.
Dans ce cadre, le décompte régional fait état de 13 projets sur la région de Casablanca-Settat répartis sur 5 villes (9 à Casablanca, 1 à Mohammedia, 1 à El Jadida, 1 à Settat et 1 à Sidi Bennour), 20 projets pour la région de Souss-Massa répartis sur 5 villes (6 à Agadir, 5 à Tiznit, 4 à Tata, 3 à Inezgane et 2 à Taroudant), 19 projets pour la région de Tanger Tétouan Al Hoceima, répartis sur 5 villes (6 à Al-Hoceima, 5 à Tanger, 5 à Tétouan, 2 à Larache et 1 à Chefchaouen) et de 20 projets pour la région de l'Oriental, répartis sur 5 villes (5 à Oujda, 4 à Nador et 1à Zghenghen, 5 à Jerada, 4 à Berkane, et 1 à Figuig).
Concernant le domaine de l'environnement, 44 projets sont axés sur l'entrepreneuriat et l'emplois verts, le tri et la valorisation des déchets, la sensibilisation, l'éducation et la promotion de l'éco-citoyenneté; ainsi que sur l'intégration de la dimension environnementale dans les politiques publiques locales, régionales et nationales.
La région de Casablanca-Settat abrite, dans ce cadre, 8 projets répartis sur 3 villes (4 à Casablanca, 3 à Mohammedia, et 1 à Settat), la région de Souss-Massa compte 12 projets répartis sur 4 villes (6 à Tata, 3 à Taroudant, 2 à Tiznit et 1 à Agadir), la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima enregistre 17 projets, répartis sur 5 villes (6 à Al-Hoceima, 4 à Tanger, 3 à Tétouan, 2 à Larache et 2 à Chefchaouen) et la région de l'Oriental compte 7 projets, répartis sur 3 villes (3 à Oujda, 3 à Berkane et 1 à Figuig). Les six autres projets restants abordent de manière transversale les trois thématiques prioritaires de l'égalité, la jeunesse et l'environnement et mobilisent les mécanismes de démocratie participative, afin de motiver les citoyens à s'engager dans le développement de leur région. Ces projets sont situés dans les villes de Mohammedia (2 projets), Azemmour, Sidi-Bennour, Oujda et Agadir (1 projet par ville).
Le programme "Moucharaka Mouwatina" vise à améliorer l'environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile marocaine et à promouvoir leur implication dans la définition, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation des politiques publiques. Ce programme appuie les initiatives de la société civile dans les domaines de la jeunesse, de l'égalité femmes-hommes et de l'environnement et se déploie au niveau régional, à travers quatre bureaux dans les régions pilotes de Casablanca-Settat, l'Oriental, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le programme dispose, par ailleurs, d'un bureau de coordination nationale à Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.