Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mardi 11 août à 18h    Bientôt une usine de production d'acide phosphorique à Jorf Lasfar    En soutien aux petites entreprises et au commerce : La BERD accorde un financement de 40 millions d'euros au Maroc    Mia la sainte, Mia « la salope »    Les joueurs du club tangérois en confinement : Le match IRT-RSB reporté à une date ultérieure    Cluster de Safi : Des poursuites judiciaires contre les responsables    Coronavirus : l'UE va soutenir de nouveaux projets de recherche    Les Eaux Minérales d'Oulmès se renforce en profils internationaux    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Alerte météo : rafales et chute de grêle dans des régions du Maroc    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    Chahrazad Akroud quitte le groupe Chada    La Fondation Ali Zaoua organise le 1er Festival HipHop On-line    L'AS FAR et le Difaâ se neutralisent    Ça commence à bouger...    Damane Relance hôtellerie : les critères d'éligibilité    Les parents d'élèves rencontrent le Conseil de concurrence    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    El Ouafi appelle à un mécanisme participatif de dialogue et de concertation    Officiel: Villarreal s'offre le prodige Kubo    Les salles obscures en berne, le milieu s'inquiète    La Méditerranée Jubile d'exultation!    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Fatalisme et fatalité    Hommage aux acteurs de la lutte contre la Covid-19    Wafa Assurance : Un chiffre d'affaires de 4,69 milliards de dirhams au premier semestre    Lahoucine Echaabi, le panthéon éclairé!    Une malade Covid dénonce    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Les images de l'incendie mortel à Vincennes, en banlieue parisienne (VIDEO)    Quart de final de l'Europa League : Des matchs couperet avec unité de temps et de lieu    Une protéine suspectée de jouer un rôle dans les formes graves de Covid-19    Maigre salaire et grosse déconvenue    Report imminent du match IRT-RSB    Deux cas de Covid-19 à l'Atlético : Premiers remous à la Ligue des champions    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    Algérie: trois ans de prison ferme pour le journaliste Khaled Drareni    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Gad Elmaleh de retour sur scène    France Télévisions prépare un concert caritatif pour le Liban    Une rentrée des classes sous le signe du mystère    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme
Publié dans Libération le 10 - 07 - 2020

La 9ème édition des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme se tiendra les 17 et 18 juillet sur le thème droit à l'environnement, ont annoncé les organisateurs. Organisée chaque année par l'Association des Rencontres Méditerranéennes du Cinéma et des Droits de l'Homme (ARMCDH), la neuvième édition sera virtuelle et profitera à tout le Maroc, précisent les organisateurs dans un communiqué. Il s'agit d'un événement exclusivement sur internet et accessible en ligne gratuitement sur la plateforme virtuelle de l'ARMCDH, relève le communiqué, notant que pour la première fois au Maroc, les R'batis ainsi que tout le Maroc pourront profiter de la programmation de la Nuit Blanche du cinéma durant 48h en s'inscrivant dès à présent, via le lien : nuitblanche.armcdh.ma. L'objectif de la digitalisation de cette Nuit blanche est de faire de la transformation digitale de cette édition une force, en recréant un environnement connu des participants, et une opportunité originale garantissant la continuité de l'événement annuel phare de l'ARMCDH, expliquent les organisateurs, faisant savoir que la nuit blanche sera caractérisée cette année par le lancement de la capsule de sensibilisation sur le droit à l'environnement. La capsule qui est disponible sur la chaîne Youtube de l'ARMCDH, s'inscrit également dans le cadre du projet "le cinéma plateforme de la sensibilisation aux droits de l'Homme et à la citoyenneté", selon la même source.
L'événement culturel débutera le 17 juillet à 20H30 sur la plateforme virtuelle de l'ARMCDH avec une première soirée qui connaîtra de lives avec un certain nombre d'acteurs: acteurs associatifs et réalisateurs.
La deuxième soirée connaîtra l'organisation d'un débat virtuel sur "le rôle de la société civile dans la protection de l'environnement et le monitoring des politiques publiques".
L'ARMCDH a identifié une programmation riche en documentaires et fictions originaires de six pays : le Chili, la Suisse, la France, la Belgique, la Tunisie et le Maroc, précise le communiqué, ajoutant que les films dont les dates de production vont de 2015 à 2020 seront accessibles sur inscription à partir du 17 juillet à 21H00.
Au programme de cette édition figurent "A Sunny Day" de Faouzi Bansaïdi (Maroc, 2020), Amussu de Nadir Bouhmouch (Maroc, 2019), "La Cordillère des songes" de Patricio Guzmàn (Chili, 2019) et "Le vent tourne" de Bettina Oberli, (Suisse, France et Belgique, 2018). Il s'agit aussi de: "Couscous les graines de la dignité" de Habib Ayeb, (Tunisie, 2017), "L'Odyssée" de Jerome Salle (France, 2016) et "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurant (France, 2015). Pour le débat virtuel, il portera sur deux axes: "Environnement et société civile : défis et attentes des acteurs" et "Politiques publiques environnementales : quelles synergies ?"
La Nuit blanche du cinéma et du droit de l'Homme est organisée avec l'appui de la Fondation Heinrich Böll, l'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des Femmes (ONU Femmes) et l'Ambassade de Suisse au Maroc; et en partenariat avec Hit Radio.
Le projet "le cinéma plateforme pour la promotion des droits de l'Homme et de la citoyenneté" est financé par l'Union Européenne et l'Ambassade des Pays-Bas au Maroc, rappelle le communiqué.
L'ARMCDH est la première association au Maroc à faire du cinéma un moteur de la promotion de la culture des droits de l'Homme. Elle organise plusieurs événements principaux par an: les "Jeudis Cinéma et des droits de l'Homme" et les "Matinée enfants" tous les mois (à Rabat, Casablanca, Kénitra, Khouribga, et Agadir), Les Master class du cinéma et des droits de l'Homme (trimestriellement), la Nuit du court métrage des droits humains ainsi que la Nuit Blanche du cinéma et des droits de l'Homme (annuellement).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.