Oussama Tannane dans le viseur de clubs allemands et italiens    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    L'Algérie pleure ses morts emportés par les inondations, Tebboune pleure la mère de Brahim Ghali    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    10 millions DH pour réhabiliter la zone industrielle Moghogha à Tanger    Déclarer et payer l'impôt sont deux obligations distinctes    Les femmes fortement impactées par la pandémie    Hausse de plus de 17% du parc des abonnés Internet en 2020    Covid-19 : Les femmes frappées de plein fouet par le chômage    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Le Maroc élu à la vice-présidence    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    5 millions DH pour faire de Dakhla capitale mondiale du foil    Barça: Laporta déclare la guerre au PSG à cause de Messi    Accès aux soins-confinement : Un parcours du combattant pour les ménages dirigés par des femmes    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Harcèlement sexuel : accusé à nouveau et isolé, Andrew Cuomo écarte une démission    ANRT : croissance soutenue du parc de l'internet    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Oujda : Un individu placé sous surveillance médicale met fin à ses jours    Maroc-USA Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Le Maroc, deuxième partenaire commercial africain du Mexique    Voici le nouveau président du FC Barcelone !    Guinée équatoriale : 15 morts et 500 blessés dans des explosions accidentelles dans un camp militaire    Prévisions météorologiques pour le lundi 8 mars 2021    Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle à de nouvelles manifestations    Manifestants asiatiques et rêve américain    Rencontre avec Mustapha Jmahri autour de la mémoire d'El Jadida    Fatma El Ghalia Charradi, la férue du théâtre et de l' action associative    Ahlam Aboulamal, Une vie rythmée par le monde des arts et du spectacle    Le Raja Casablanca et le Youssoufia Berrechid se quittent sur un nul (VIDEO)    Abdelouafi Laftit : L'étape actuelle exige l'implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin du tournage du long métrage marocain "Bye bye la France "
Publié dans Libération le 11 - 12 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/52249518-39898551.jpg?v=1607714155" alt="Fin du tournage du long métrage marocain "Bye bye la France "" title="Fin du tournage du long métrage marocain "Bye bye la France "" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/52249518-39898551.jpg?v=1607714156" alt="Fin du tournage du long métrage marocain "Bye bye la France "" title="Fin du tournage du long métrage marocain "Bye bye la France "" /
Le tournage du long métrage marocain "Bye bye la France", réalisé par la jeune Doha Moustaquim,s'est achevé jeudi soir, à Marrakech.
Ce film comique, d'une durée de 1H36, co-produit par Nour Ayatallah et Taha Khaled, raconte l'histoire burlesque d'un jeune homme dans la trentaine, riche et narcissique, Moulay Al Mahdi. Cet immigré cupide et arrogant, qui déteste les pauvres, va se retrouver dans la rue du jour au lendemain, sans argent ni identité, et tente de découvrir ce qui lui est arrivé. Ilse retrouve confronté à plusieurs situations problématiques et drôles.
Les premiers rôles dans cette œuvre cinématographique sont détenus par des acteurs marocains de renommée nationale. Ils'agit notamment de Nasser Akabab, Rafik Boubker, Tarik Boukhari, Fatima Zahra Lahrech, Nabil Atif, Sanaa Mezgui, Chafik Bisbis, Abdeltif Chegra, Lamseyeh et bien d'autres.
Dans une déclaration à la MAP, le coproducteur du film, Taha Khaled, a souligné que le tournage de cetteœuvre cinématographique, réalisée par la plus jeune réalisatrice au Maroc, Doha Moustaquim, âgée d'à peine 21 ans, a duré 3 semaines, dont une semaine de tournage à Casablanca et deux semaines à Marrakech.
Ce film est dédié en hommage à la mémoire de tous ceux qui sont morts des suites du nouveau coronavirus (Covid-19), a-t-il fait savoir, relevant que le choix de Marrakech pour le tournage des deux tiers des séquences du film s'explique par la richesse et la singularité du patrimoine de cette ville qui cadre parfaitement avec le sujet traité. M. Khaled a indiqué que le budget prévisionnel de ce film tournait autour de 380 millions de centimes (3,8 millions de DH) alors que la projection du film sera programmée pour mars-avril prochains suivant l'évolution de la situation épidémiologique dansle Royaume.Et de faire observer que le tournage du film s'est déroulé dans le respect strict et scrupuleux des mesures préventives adoptées en vue d'enrayerla propagation du nouveau coronavirus(Covid-19). Pour rappel, la direction photographique du film a été confiée à Grégory Turbellier, alors que Saïd Mniouli s'est chargé de la direction artistique, du casting, du coaching aux côtés de sa mission de dialoguiste du film


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.