Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le boxeur Mohamed Assaghir vise le podium aux Olympiades deTokyo
Publié dans Libération le 16 - 12 - 2020


Le boxeur marocain Mohamed Assaghir (81 kg) trace son chemin avec délicatesse dans le monde du noble art, les yeux rivés sur Jeux olympiques (Tokyo 2020), prévus l'été prochain, dans l'espoir d'y laisser son empreinte. Assaghir, qui a chaussé les gants dès son plus jeune âge, partageait avec ses pairs dans son quartier sa passion pour ce sport qui lui a permis de forger sa personnalité et de s'imposer sur les rings. Il a, également, montré au fil des années qu'il faisait partie des jeunes boxeurs prometteurs avec un avenir encourageant. Lors de sa deuxième année de collège alors qu'il n'avait que 15 ans, son désir ardent l'a amené à rejoindre le club sportif marocain de boxe au quartier Tarrast à Inezegan pour participer au premier tournoi régional à Safi en 2010, avant de disputer des compétitions régionales et nationales (catégorie de 69 kg), qui lui ont permis de rejoindre la sélection nationale en 2014 après une prestation honorable, se rappelle le boxeur marocain. Dans un entretien accordé à la MAP, Mohamed Assaghir a confié que le soutien constant de sa famille et les encouragements de ses amis l'incitaient à continuer à pratiquer la boxe. Toutefois, le mérite de mettre en avant son talent revient à ses entraîneurs Hicham Elkabli et Khaled Hamoucha, qui croyaient en ses capacités à participer aux compétitions régionales et continentales, a-t-il ajouté. Assaghir a souligné que "les Jeux olympiques sont le rêve de tous les athlètes du monde", ajoutant qu'il a trouvé du mal à réconcilier entre la boxe et les études, ce qui l'a poussé à quitter l'école en première année du baccalauréat à continuer à s'entraîner et à se concentrer sur la réalisation de son rêve. Le champion du Maroc à trois reprises (2010, 2013 et 2019) a précisé que les stages de préparation et de formation et les programmes prescrits par les entraîneurs et les cadres techniques, ainsi que les entraînements de groupe et une bonne préparation mentale sont tous des facteurs qui ont joué un rôle majeur dans son parcours sportif et l'ont aidé à développer son niveau et à obtenir des résultats honorables. Par ailleurs, le boxeur a souligné qu'en dépit de la conjoncture liée à la crise sanitaire, ses préparatifs aux échéances internationales se sont poursuivis au même rythme, afin de préserver la forme physique et d'éviter le surpoids, et ce grâce au soutien de ses coachs tout au long de la période du confinement. Les bonnes conditions mises en place dans les camps d'entraînement à l'intérieur et en dehors du Maroc ont joué un rôle important dans l'amélioration de son niveau, a assuré Mohamed Assaghir, ajoutant que les boxeurs marocains possèdent de grandes qualités qui leur permettront d'obtenir des résultats positifs. Dans ce sens, il a considéré que les éléments de l'équipe marocaine se sont particulièrement illustrés au niveau continental notamment en terminant en tête du tableau des médailles au championnat qualificatif (Dakar) pour les Jeux olympiques de Tokyo ainsi que lors des Jeux africains (Rabat 2019) dans les différentes catégories. Il a, dans le même contexte, appelé tous les boxeurs qui souhaitent exceller dans la boxe à faire preuve de confiance en soi et de persévérance dans l'entraînement, car "c'est le seul moyen d'atteindre les objectifs souhaités". Le boxeur a affirmé qu'il suit un entraînement ardu et qu'il se concentre entièrement sur le podium pour offrir au Royaume une médaille aux JO de Tokyo. "Le chemin sera semé d'embûches", admet Mohamed Assaghir, mais il ne ménagera aucun effort pour prendre le dessus sur ses adversaires. Le boxeur marocain (81 kg) a validé son billet de qualification pour les JO de Tokyo, le 29 février à Dakar, après avoir battu aux points (5-0) le Ghanéen Shakul Samed, en match de classement pour la troisième place du championnat qualificatif.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.