Frontière de Bab Sebta: où en est la situation ?    Change. Le dirham s'apprécie face à l'euro du 25 février au 3 mars    VIDEO. Ksar Sghir : dégâts très lourds après les inondations    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Google ne se servira plus des cookies pour la publicité    Déclaration de la Contribution Professionnelle Unique (CPU) : la date limite, c'est avant le 1er avril 2021    Sebta et Mellilia: quelles alternatives pour mettre fin à la contrebande ?    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Le Maroc reçoit 500.000 doses du vaccin Sinopharm    Hauteurs de pluie: jusqu'à 43 millimètres au Maroc    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Congrès des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale : le Maroc élu à la vice-présidence    Maroc : Les barrages remplis à 50%    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    Présidence de la CAF: un candidat se retire de la course    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Fès : saisie de 500 Kg de chira, une personne interpellé    Suède: Ibrahimovic de retour en sélection ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Albert II et Charlene se marient religieusement à Monaco
Publié dans Libération le 04 - 07 - 2011

Point d'orgue du mariage princier de Monaco, Albert II et Charlene Wittstock se sont unis religieusement samedi dans la principauté lors d'une messe en plein air devant près d'un millier d'invités.
L'office, qui s'est tenu dans la cour d'honneur du palais princier, a été retransmis sur écrans géants dans la principauté, l'un des plus petits Etats du monde, et par des télévisions du monde entier.
En se disant oui civilement, la veille, le prince Albert, 53 ans, et la nouvelle princesse de Monaco, 33 ans, ont mis fin aux rumeurs qui planaient sur leur union, offrant un moment de faste à un Rocher à la recherche d'un second souffle.
Le palais princier compte sur l'événement pour recréer un peu de la magie qui a longtemps entouré la famille Grimaldi.
Une quarantaine de têtes couronnées et de familles régnantes, ainsi qu'une vingtaine de chefs d'Etat, dont le président français Nicolas Sarkozy, assistaient à la messe de mariage entre le prince et l'ancienne nageuse sud-africaine.
Charlene, habillée d'une robe blanche en satin Armani avec une longue traîne évoquant une sirène, et Albert, portant son uniforme blanc de carabinier, ont foulé le monumental tapis rouge et blanc recouvrant le sol de la cour d'honneur.
L'échange des alliances, devant l'archevêque de Monaco, Mgr Bernard Barsi, a été suivi d'un chant sud-africain.
Dans la foule qui suivait la messe sur des écrans, Asdrubal Medina, un touriste néerlandais, a raconté que son épouse suivait tous les faits et gestes de la famille Grimaldi depuis Grace Kelly.
"C'est notre 37e anniversaire de mariage et je lui ai dit : Il n'y a pas de meilleur cadeau que de t'emmener au mariage'" de Charlene et Albert, a-t-il expliqué.
L'arrivée des invités dans une noria de limousines a donné lieu à un festival d'élégance. Nicolas Sarkozy est arrivé sans Carla Bruni, tandis que Bernadette Chirac, l'épouse de son prédécesseur, était saluée par des applaudissements.

Emotion dans la chapelle

"Cette messe de mariage était très recueillie, très priante, très élégante", a dit cette dernière sur France 2. "L'idée de refaire la cathédrale dans la cour intérieure du palais, avec toutes ces fleurs blanches et la robe de la mariée était magnifique", a-t-elle ajouté.
Après la messe, les mariés ont traversé la ville à bord d'une limousine décapotable, salués par une foule de Monégasques et de visiteurs du monde entier.
Ils se sont ensuite rendus à la chapelle Sainte-Dévote où la princesse a déposé son bouquet de mariée comme l'avait fait 55 ans auparavant Grace Kelly. Là, Charlene de Monaco, très émue, a versé quelques larmes.
Après ce moment intime, des hourras ont été lancés par une petite foule de jeunes du pays, près d'un parterre de fleurs représentant les drapeaux monégasque et sud-africain.
Les festivités devaient se poursuivre par un dîner de gala préparé par le chef Alain Ducasse, avant que le "feu d'artifice du siècle", selon l'expression du maire de Monaco, n'embrase le ciel.
Plus de 100.000 personnes se sont rendues depuis vendredi dans la petite principauté, qui espère des retombées économiques importantes de ce mariage.
Certains habitants n'ont pas caché leur nostalgie pour le mariage du prince Rainier avec l'ancienne actrice de cinéma Grace Kelly en 1956.
La principauté reste marquée par la mort brutale de la princesse Grace, lors d'un accident de voiture en 1982 sur la corniche.
Albert II de Monaco, qui a mis du temps à surmonter une certaine timidité, règne depuis six ans avec fermeté sur sa principauté.
Depuis les fiançailles, le 23 juin 2010, Charlene, au caractère bien trempé, a appris son rôle de princesse. Selon Albert, les principales qualités de l'ex-championne de natation sont sa sensibilité, son humour et sa curiosité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.