Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    La CNSS lance l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l'environnement    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Opération Marhaba : Sebta et Melilla craignent l'exclusion    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    HUSA-RSB : Hakam pour la continuité, Benali pour le déclic !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    La FAO et l'UA publient un guide pour renforcer le commerce des produits agricoles en Afrique    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les accidents de la circulation deviennent de plus en plus meurtriers : 42 morts dans un nouveau drame de la route
Publié dans Libération le 05 - 09 - 2012

La RN 9 (route nationale) desservant le plus haut col du Maroc, Tizi n'Tichka (2300m) dans le sud-est du Haut Atlas est réputée pour sa dangerosité et mardi à deux heures du matin, elle a été le théâtre (une fois de plus serions-nous tentés de dire) d'un effroyable drame de la circulation. En effet, au moins 42 personnes ont péri et quelque 24 autres ont été blessées dont quatre grièvement et aux jours comptés, lorsqu'un autocar effectuant la liaison entre Marrakech et Ouarzazate, a fait une chute de 150 mètres, dans un ravin au niveau de la commune rurale de Zerkten dans la province du Haouz, à une centaine de kilomètres de Marrakech.
Les blessés ont été dispatchés entre l'hôpital Ibn Toufail de Marrakech et celui provincial de Ouarzazate tandis que les dépouilles des personnes décédées, étaient transférées à la morgue du principal hôpital de Marrakech. Les véritables causes de l'accident restent encore à déterminer et une commission d'enquête ainsi qu'une cellule de crise ont dans l'urgence été créées et mises sur pied afin de définir les circonstances exactes de ce drame survenu alors que le bus avait franchi le dangereux col du Tizi n'Tichka (col des pâturages en tamazight) et descendait, de nuit, sur Marrakech. C'est le pire des accidents jamais survenus sur nos routes. A l'heure où nous mettions sous presse, l'identification des victimes était toujours en cours et aux premières constatations, elles seraient toutes de nationalité marocaine. Pour ceux ayant déjà pratiqué la RN9 qui relie Marrakech à Zagora via Ouarzazate dans le grand Sud du Royaume, ils connaissent parfaitement le caractère dangereux des innombrables virages s'étendant sur des kilomètres et des kilomètres de cette route, bordée de ravins à flanc de montagne.
On ne cessera jamais de déplorer le manque de considération envers ce fléau routier qui frappe durement le Royaume. Non seulement avec nos plus de 4200 morts/an, nous faisons partie du podium des pays les plus accidentogènes au monde, mais de plus, on assiste à chaque jour que Dieu fait, à un laxisme et à une démission générale quant à la chose.
Certes on se mobilise dès lors qu'un drame survient mais, c'est pour mieux se démobiliser le jour d'après. Et les problèmes de demeurer. La responsabilité est générale. L'infrastructure routière et l'état des véhicules sont déplorables, l'inconscience des conducteurs est à son comble, la cupidité et la corruption sont, plus que jamais, de rigueur sur nos routes et tant que l'attitude n'y sera pas citoyenne, on continuera de compter nos morts. Mardi, rien qu'au premier regard sur le décompte « officiel » des passagers, nul besoin d'être expert, le véhicule incriminé roulait certainement surchargé et un accident en solitaire de nuit à deux heures du matin, suppose le manque de sommeil voire autre chose toujours tabou sur nos routes. Comme pour étayer cette réalité de tous les jours, au matin d'hier, au niveau du douar d'Ouled Khadij sur la route provinciale 3601 entre Ouled Said et la ville de Settat, on déplorait quatre morts dont la conductrice d'un véhicule léger qui avait percuté sans raison apparente un mur. C'est dire toute la désolation de nos routes.
A la suite de ces douloureuses circonstances, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a adressé des messages aux familles des victimes et aux blessés et a décidé de prendre en charge les frais de transport des dépouilles des victimes, de leur inhumation et de leurs obsèques, ainsi que les frais d'hospitalisation des blessés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.