Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique se conclut par la « Déclaration de Laâyoune »    Résultats annuels : Un chiffre d'affaires en hausse de 3,8%, et un bon comportement de l'automobile    Plafonnement des honoraires : Une grève au menu pour les notaires    Immatriculation des véhicules : Près de 900.000 cartes grises délivrées    Dakhla : un consulat général de Djibouti sera inauguré ce vendredi    La NARSA met le paquet dans un vaste programme de sensibilisation    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'octroi de visas à sept nationalités    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Le Conseil de la concurrence se penche sur son inventaire de l'année 2019    Coronavirus / Maroc: le nombre de cas suspects en hausse    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    Raja-Mazembe: à quelle heure et sur quelles chaînes ? (Champions League)    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    Le Maroc, est-il une nation moderniste?    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Hakim Ziyech s'offre une nouvelle villa aux Pays-Bas    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    Caravane multidisciplinaire    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les recettes douanières en légère hausse
Publié dans Libération le 08 - 08 - 2016

Lenregistré une légère amélioration au terme de l'année 2015, en dépit de la baisse constatée des importations. Elles se sont établies à 86,8 milliards de dirhams contre 85,6MMDH en 2014 et 84,1 MMDH l'année d'avant.
« Ce résultat est dû à la progression de la TIC (+6%, +1,5MMDH) et plus particulièrement à la croissance de la TIC sur les produits énergétiques », a indiqué la douane dans son rapport d'activité de l'année 2015.
La répartition des recettes budgétaires par rubrique, au titre de l'année écoulée, fait ressortir une prépondérance de la taxe sur la valeur ajoutée qui a constitué 56,6% du montant global des recettes budgétaires. Elle est suivie de la taxe intérieure de consommation qui a contribué à hauteur de 31,4%. Viennent ensuite le droit d'importation et la redevance gazoduc qui ont constitué respectivement 9,5% et 2% des recettes budgétaires.
En détail, le rapport fait ressortir une stagnation des recettes au titre du « Droit d'importation » (DI). Malgré le recul des importations globales de 5,6%, par rapport à l'année précédente, elles se sont établies à 77 MMDH.
« Ce rapport est dû essentiellement à la recette exceptionnelle prélevée sur le blé tendre en 2015 qui s'est établie à 512 MDH contre 179 MDH en 2014 », indique la douane.
En ce qui concerne la taxe sur la valeur ajoutée, le rapport fait état d'une baisse des encaissements de l'ordre de 1,4% par rapport à l'année 2014, soit 45,8MMDH contre 46,4 MMDH l'année précédente. Le rapport souligne aussi une régression de la TVA sur les produits énergétiques de l'ordre de 20%(7,9MMDH en 2015 contre 9,8 MMDH en 2014) due au recul de la valeur des importations en énergie.
« Ce résultat provient de la chute des prix du pétrole puisque les importations hors produits énergétiques ont affiché une légère hausse. La TVA sur les autres produits a évolué de 3,4% par rapport à 2014 », explique le rapport qui fait état, par ailleurs, d'une légère hausse de la TVA sur les autres produits de 3,4%, ce qui correspond à +37,9 MMDH contre 36,6MMDH en 2014.
A noter que les taxes intérieures de consommation (TIC) ont enregistré une progression de 6,4% par rapport à l'année précédente, soit 25,4MMDH (contre 23,8 MMDH en 2014). La douane attribue cette évolution principalement à la bonne performance enregistrée par la TIC sur les produits énergétiques.
En effet, il ressort des données publiées par la douane que la TIC sur les produits énergétiques a progressé de 10% par rapport à 2014 pour atteindre des recettes de l'ordre de 15,3 MMDH. « Cette évolution provient de la hausse des mises à la consommation des produits pétroliers taxables notamment le supercarburant et le gasoil », souligne-t-on.
Malgré la baisse du nombre de cigarettes déclarées de 3,2% au cours de l'année précédente, la TIC sur les tabacs manufacturés a généré une recette équivalant à +108 MDH, soit une légère amélioration de +1,3 %. « Cette performance est attribuable aux effets de la troisième phase de la réforme tarifaire sur les tabacs prévue par la loi de Finances 2013 », explique le rapport.
Le rapport souligne également une très légère progression de 1% par rapport à 2014 des recettes au titre des TIC sur les autres produits. Elles se sont établies à 1,5MMDH au cours de l'année 2015.
Par contre, les recettes encaissées au titre de la redevance gazoduc ont baissé de 27,6% par rapport à l'année 2014 (2,4MMDH) pour s'établir à 1,8% MMDH.La régression de 6,8% du volume de gaz naturel transité accompagnée d'une détérioration de 33,8% du prix du gaz, seraient la cause de cette régression.
Soulignons aussi que les recettes douanières budgétaires ont contribué à hauteur de 39% dans les recettes fiscales et que « le taux de pression fiscale sur les importations a baissé significativement puisqu'il est passé de 4,1% en 2010 à 2,1% en 2015 ». Ce qui représente une réduction de 48,8% en six ans, précise le rapport.
« Si 2015 a permis la réalisation de nouvelles avancées, il n'en demeure pas moins que de nombreux espaces de progrès sont encore devant nous, ce qui exige une plus grande mobilisation des femmes et des hommes de cette administration », a estimé le directeur général de la douane, Zouhair Chorfi. Ce dernier assure, cependant, que 2016 permettra à la douane de faire le bilan de sa stratégie 2011-2015 et de se fixer de nouveaux objectifs au service du développement du Maroc et du bien-être des Marocains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.