La Chambre des conseillers adopte le PLF 2019    Le groupe Attijariwafa bank remporte à Londres deux prix d'excellence    Le taux de croissance au Maroc devrait s'établir à 3,6% en 2019, selon le CMC    Glamour, stars et paillettes sont au rendez-vous    En vertu d'une convention entre la FNM et Renault : Un véhicule Renault Master pour transporter les toiles en toute sécurité    Le road show de la CCG au profit des banquiers fait escale à Laâyoune    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste composée de trois «Daechiens» à Kénitra    Real Madrid.. 63 millions de livres sterling sur la table pour Hazard    Accord agricole : Les eurodéputés disent oui    Lutte contre la spoliation immobilière : Aujjar s'attaque à la mafia du foncier    Les droits sociaux et juridiques de l'artiste à l'ordre du jour    Espagne : Pedro Sanchez annonce une hausse de 22% du SMIC    Malgré l'adoption formel, le combat se poursuit    Fès-Meknès. Dardouri communique autour de l'INDH    Attentats de Strasbourg : Qu'est-ce qu'un fiché S ?    La Cour des comptes pointe l'inefficacité de la hausse budgétaire de l'éducation    Où en sont les pourparlers de paix inter-yéménites?    PLF 2019 en phase finale chez les conseillers    L'Africa Gaming Fest, c'est ce weekend à Casablanca    «L'autisme est un prétexte pour parler de nos différences»    Le gel des biens de Hosni Moubarak maintenu par l'UE    L'ES Tunis souhaite rencontrer River Plate au Carré d'AS    Ligue des Champions : Messi, Salah, Kane et Hakimi disputeront les huitièmes    Apple. Voici les meilleures applications de 2018    Royal Air Maroc réceptionne à Seattle un nouveau Boeing 787-9 Dreamliner    Championnat arabe des Clubs: le Raja rallie les 1/4 de finale, après sa victoire face à Al-Ismaïly d'Egypte    Réfugiés. Le Maroc réactive les régularisations    E-Commerce : Le Maroc cinquième en Afrique    Un couple marocain meurt dans l'incendie d'un bâtiment en Italie    Noël endeuillé pour Strasbourg    Le transfert des compétences toujours en stand-by    Entreprises : De nouveaux textes législatifs approuvés par la Chambre des représentants    Le taux de mortalité infantile a baissé à 2,9% en 2018 au Maroc    Effet de dissuasion    Madrid menace d'assumer le maintien de l'ordre en Catalogne    Carlos Ghosn, l'empereur déchu de l'automobile    L'Iran déterminé à poursuivre ses essais de missiles    Le secret de la longévité des tortues géantes des Galapagos    Rencontres de concertation au sujet des colonies de vacances    Lancement à Kénitra d'un modèle de classes d'enseignement préscolaire    Marcelo Gallardo Stratège et idole de River Plate    Valverde : Nous voulons aider Dembélé    Ronaldo : J'aimerais que Messi vienne en Italie    Abdelali Hamieddine de nouveau rattrapé par l'affaire Aït Ljid    La Cour béninoise de répression des infractions économiques et du terrorisme menacerait-elle l'Etat de droit ?    Insolite : Bague perdue    L'OCP Policy Center devient le "Policy Center For The New South"    Azoulay appelle les Souiris à s'enquérir des intérêts de leur cité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





“Témoignages et chuchotements”, l'histoire de Casablanca de Robert Chastel
Publié dans Libération le 21 - 01 - 2010

Robert Chastel vient de publier une nouvelle édition de son ouvrage “Témoignages et chuchotements: Histoire de Casablanca, des origines à 1952”, qui offre, selon l'auteur, “un apport nouveau en images, avec un traitement meilleur”.
“Témoignages et chuchotements: Histoire de Casablanca, des origines à 1952” offre une compilation de témoignages, de récits et de photographies sur l'histoire de la métropole. Les photographies proviennent de la collection personnelle de l'auteur et de documents parus dans les revues et journaux de l'époque.
En 319 pages, contant la saga d'une histoire pleine de rebondissements, on apprend que les premières diligences sont apparues à Casablanca dès 1910, les premiers avions en 1912, le premier télégraphe en 1908, l'installation du premier téléphone en 1913 et que l'organisation des postes au Maroc a commencé dès 1885.
Dans ce livre réédité après épuisement de la première édition (parue en 2006), Robert Chastel, un médecin français exerçant à Rabat depuis 1966, et passionné d'histoire et de photographies anciennes, livre une anthologie du “vécu casablancais” illustré de photographies en noir/blanc et en couleurs, et qui repose sur un travail de mémoire depuis l'antique cité d'Anfa du XIème siècle jusqu'à la veille de l'indépendance en 1950.
En effet, dans une chronique mêlant récits inédits et anecdotes insolites, l'auteur reconstitue l'évolution d'”une ville pas comme les autres” qui était auparavant “une rade foraine dont on ne prédisait aucun avenir” et qui est devenue au fil du temps la “capitale économique du Maroc et un des plus grands ports d'Afrique”.
Avec Casablanca, poursuit l'auteur, l'histoire, toujours prolixe, s'est permise toutes les extravagances. De même, des épisodes d'une destinée riche en événements tels le débarquement américain de 1942, la signature du manifeste de l'indépendance en 1944 et “les craquelures” de la présence française en 1952 sont narrées.
“D'Anfa saccagée en 1468 par une invasion portugaise, mise à feu et à sang par une escadre française en 1907, bombardée par l'escadre américaine en 1942 que d'événements firent d'une médiocre rade foraine dont on ne prédisait aucun avenir, la capitale économique du Maroc et un des plus grands ports de l'Afrique”, écrit Robert Chastel dans son avant-propos.
Des extraits d'écrits d'époque d'écrivains tels Jean Potocki, William Lempière ou encore le docteur Frédéric Weisgerber, Christian Houel, Henri Croze et Louis de Chenier, sont repris et commentés par l'auteur.
Passionné de l'histoire du Maroc et de photographies anciennes, Robert Chastel, qui se définit comme un “Rbati de cœur”, est également auteur de “Rabat-Salé vingt siècles de l'Oued Bouregreg” paru en 1993, et “Une Histoire d'eau Rabat Salé et l'Oued Bouregreg” (2009).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.