10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grand succès du stage africain international d'arbitrage et des entraîneurs de sambo
Publié dans Libération le 01 - 05 - 2017

Le Bayern Munich a été sacré champion d'Allemagne pour la 27è fois, la cinquième consécutive, samedi après sa victoire à Wolfburg 6-0 en match de la 31è journée du championnat d'Allemagne de football.
Aucune équipe n'avait jamais remporté la Bundesliga cinq fois de suite. Le "Rekordmeister" se succède à lui-même, avec 73 points, alors qu'il reste encore trois journées à disputer. Mais avec désormais 10 unités d'avance sur leur dauphin Leipzig (63 points), les Bavarois ne peuvent plus être rejoints.
Le Bayern Munich a décroché samedi son 27e titre de champion au terme d'une saison difficile, voire décevante pour la 1re de Carlo Ancelotti, où tout n'a pas marché comme prévu pour un club qui ambitionne chaque année de remporter tous les trophées, y compris la Ligue des champions.
Lewandowski, le buteur polonais de 28 ans a été à la hauteur de son nouveau salaire, estimé à 15 millions d'euros annuels. A trois journées de la fin, il domine le classement des buteurs avec 28 réalisations en Bundesliga, et 41 toutes compétitions confondues.
Sans lui, le Bayern n'est plus la même équipe, comme l'a démontré le match aller contre le Real Madrid en quart-de-finale de C1. Seul problème: personne ne peut le remplacer dans l'effectif en cas de blessure.
Les "anciens" ou les "papys" trentenaires ont été les piliers du club cette saison. Le départ du capitaine Philipp Lahm, qui prend à 33 ans sa retraite sportive, sera difficile à compenser, tant sur le terrain que dans le vestiaire. Quant au duo offensif Robben-Ribéry, 33 et 34 ans, il reste sans équivalent en Allemagne. Gros bémol cependant : les deux joueurs sont fragiles, et le Bayern n'est jamais sûr d'avoir les deux à 100% dans les grandes échéances. Si l'on ajoute Neuer (31 ans) et Arturo Vidal (29) ans, la moyenne d'âge des "indispensables" ne baisse pas beaucoup.
Sur le plan de la gestion, après presque deux ans de prison pour fraude fiscale, le charismatique Uli Hoeness a retrouvé en novembre son poste de président du Bayern. Grande gueule, mais sans égal pour flairer les bonnes affaires et attirer les meilleurs joueurs, il porte une vision qui sera sans doute plus que bienvenue pour donner une direction nouvelle après la saison en demi-teinte qui s'achève. Les jeunes pousses du Bayern manquent de temps de jeu, et sans doute de confiance pour s'épanouir sous Ancelotti. Le Français Kingsley Coman, brillant la saison dernière, est passé totalement à côté cette année. Longtemps blessé, l'attaquant de 20 ans a fini relégué sur le banc. Renato Sanches, le Portugais de 19 ans acheté 35 millions d'euros, annoncé comme un petit prodige après son titre de meilleur espoir de l'Euro-2016, a été transparent. Il a peu joué (23 apparitions toutes compétitions confondues), et n'a jamais marqué le moindre but ni donné aucune passe décisive.
Avril a été un cauchemar pour les Munichois, une seule victoire en sept matches, et deux éliminations en coupe et en C1. Le Bayern s'est effondré au moment crucial, lors des grosses échéances qui déterminent la réussite ou l'échec d'une saison. Deux défaites contre le Real Madrid (1-2 et 2-4 a.p.) ont scellé son destin européen. En coupe, le Bayern a subi l'humiliation d'une élimination à domicile contre le grand rival Dortmund (2-3) en demi-finale. Les seules explications qu'ont trouvées les dirigeants sont les blessures de joueurs clés et les erreurs d'arbitrage, notamment contre le Real.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.