Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    La justice française saisie par des femmes marocaines agressées par des pro-polisario    Vidéo de la fillette torturée par sa mère à Larache: nouveau rebondissement    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Une proposition de loi pour le transfert des actifs de la Samir à l'Etat    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    Le Maroc, un partenaire «très fiable» avec lequel l'UE souhaite poursuivre le partenariat    Décès de Mohamed Abarhoun: ce que l'on sait    Total Maroc a vu son activité baisser à afin septembre    L'heure du bilan !    Ylva Johansson et le patron de l'Anapec font le point sur l'évolution du projet Palim (vidéo)    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    ENTRETIEN / Crédit du Maroc se met au vert    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Trafic de tests PCR : trois médecins arrêtés à Fès    Covid-19 : Une enquête de CNN révèle les erreurs de Pékin    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Provinces du Sud : El Otmani optimiste, à mi-chemin du programme de développement    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    Oscars 2021. Le Miracle du Saint Inconnu représente le Maroc    Merendina parle le langage de l'amour    Covid-19: voici le premier pays européen à approuver le vaccin Pfizer/BioNTech    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Nouveau revers pour Donald Trump    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





100 œuvres originales de Picasso au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain
Publié dans Libération le 17 - 05 - 2017

Les événements se suivent et ne se ressemblent pas au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain de Rabat (MMVI). Dernier en date et pas n'importe lequel : la toute première exposition marocaine consacrée au maître du XXe siècle, Pablo Picasso, révélée, lundi, en avant-première aux médias.
Après Alberto Giacometti et Ave César, c'est au tour de l'inclassable Pablo Picasso de s'inviter aux cimaises et venelles du MMVI, avec, en bonus et pas des moindres, une centaine d'œuvres originales dépeignant l'œuvre, mais, en filigrane, la vie de cet inégalable artiste peintre, allant de "La Fillette aux pieds nus" (1895), à "Le Jeune peintre" (1972), en passant par "La Femme aux mains jointes" (1907), "La Lecture" (1932), "La Femme assise au chapeau" (1939), "La Cuisine" (1948) ou encore "La Femme enceinte" (1959).
Ventilée en 11 sections explorant chacune un pan du génie de Picasso, l'exposition (17 mai-31 juillet) se veut, foncièrement, un périple à la fois chronologique et thématique qui condense, avec une savante pondération, le meilleur de Picasso, entre peintures, sculptures, dessins, gravures, céramiques, estampes et photographies. Aux allures de rétrospectives et aux relents biographiques, cette exposition, où s'enchevêtrent classicisme, surréalisme, abstrait, réel, surréel et cubisme, entre autres, explore, séquentiellement, les périodes de la vie de Picasso ainsi que les techniques et matériaux qu'il affectionnait.
Lors d'une conférence de presse, le président de la Fondation Nationale des Musées, Mehdi Qotbi a précisé qu'avec cette exposition "exceptionnelle", organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, de SM le Roi Felipe VI d'Espagne et du Président de la République française, le mot "événement" prend toute sa dimension, le MMVI vivant un véritable moment d'histoire en accueillant l'artiste peintre le plus célèbre du XXe siècle. Agrégeant ce qui a de pur dans l'œuvre picassienne, "Face à Picasso" constitue un panorama des techniques et styles que Picasso s'appropriait, à travers la question du "modèle", qu'il a constamment explorée et revisitée tout au long de sa vie, a-t-il fait valoir.
C'est une exposition pluridisciplinaire qui, en faisant dialoguer peintures, sculptures et gravures, donne, somme toute, un aperçu complet de tout ce que Picasso a pu créer tout au long de sa vie, a déclaré à la MAP, la commissaire de cette exposition, Coline Zellal. Même avec une physionomie chrono-thématique, cette exposition revient sur tous les domaines de création de Pablo Picasso, son entourage et l'ensemble de sa vie. Le long des 11 sections aménagées pour l'occasion, ce sont autant de petites expositions sur ce que Picasso a créé, a enchainé Mme Zellal, également conservatrice du patrimoine au Musée national de Picasso de Paris.
Selon elle, "Face à Picasso" est aussi un voyage dans la notion de "modèle picassien", des années de jeunesse jusqu'à ses derniers autoportraits. Si les portraits de famille et des proches hantent les premières œuvres de l'artiste, sa jeunesse exhale un vif intérêt pour le traitement de la figure humaine, a-t-elle étayé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.