Nasser Bourita : Il faut qu 'il y ait un mouvement au sein de l'Europe pour soutenir l'autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc    Une entreprise américaine investit dans le projet de développement du premier robot humanoïde marocain    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Situation sanitaire satisfaisante du cheptel national    Bank of Africa et CADFund signent une convention de partenariat    Mondial de handball. Le Sept national s'incline face au Portugal    Premier conseil d'administration de l'Agence marocaine antidopage    Le Maroc désigné pays hôte de la CAN féminine 2022    Compteur coronavirus : 806 infections et 31 décès en 24H    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    Banque mondiale : Contraction de 6,3% en 2020    Bientôt une charte architecturale et la promotion de l'éco-cité de Dakhla    Moulay Brahim El Othmani nouveau président du conseil d'administration de la MGPAP    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Lancement de la plateforme «Dakhlaconnect.com»    CHAN (Cameroun-2021) : Ce lundi à 17h00, le Maroc, tenant du titre, affronte le Togo    Mondial de handball : Le congolais Mvumbi, un pivot atypique sous les projecteurs !    Mondial de Handball : Premier match annulé à cause de la Covid-19    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Biden promet une série de décrets dès mercredi    La reconnaissance de la marocanité du Sahara: un tournant qui promet    Appel Maghrébin: Sortir des logiques de guerre importée    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    Marc Thépot, une nouvelle vie    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d'art collective    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Dans une nouvelle exposition, Living 4 Art reflète les âmes d'une vingtaine d'artistes    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    Ahssan Pâtissier débarque sur 2M à partir du 26 janvier    Se lever tôt le matin : les techniques efficaces pour se réveiller sans fatigue    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oujda accueille le 1er Salon maghrébin du livre
Publié dans Libération le 21 - 09 - 2017

Quelque 200 intellectuels issus du Maghreb, d'Europe et d'Afrique prendront part à la 1ère édition du Salon maghrébin du livre "Lettres du Maghreb", qui aura lieu du 21 au 24 septembre à Oujda, sous le thème '"Dire la jeunesse, écrire l'espoir". Différents thèmes ayant trait notamment à la jeunesse maghrébine, la migration, l'écriture, l'édition, la littérature et le vivre-ensemble seront débattus dans le cadre d'une quarantaine de tables rondes à l'occasion de cet événement culturel, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont indiqué les organisateurs lors d'un point de presse, tenu mardi soir à Oujda. Le Sénégal sera l'invité d'honneur de cette première édition, rehaussée par la présence notamment d'intellectuels et d'écrivains de renom des cinq pays du Grand Maghreb, ont-ils précisé.
Poètes, romanciers, nouvellistes, conteurs, dramaturges mais aussi les représentants d'institutions régionales professionnelles de l'édition et de la distribution du livre se donnent rendez-vous à ce salon, en vue d'échanger autour "des aspects de notre sphère culturelle littéraire et d'œuvrer à l'inscrire mieux dans les cultures du monde", souligne-t-on.
Intervenant à cette occasion, le directeur général de l'Agence du développement de l'Oriental et président du salon, Mohammed Lambarki, a souligné que cette initiative à vocation culturelle vient couronner le processus de mutation qu'a connu la région de l'Oriental à la faveur de l'initiative Royale lancée 2003, et ce au vu du rôle prépondérant de la culture et du savoir dans le développement des régions et la prospérité des populations.
Initié par l'Agence de développement de l'Oriental, la Wilaya de l'Oriental et le Conseil de la région, ce salon ambitionne de s'ériger en espace de débat libre et franc entre intellectuels et écrivains autour des thèmes d'actualité touchant les différents aspects de la vie et ceux en lien avec les préoccupations des citoyens, a-t-il assuré. Il s'agit, d'après lui, de créer un rendez-vous qui s'assigne pour mission principale de rassembler les compétences et les talents du domaine culturel issus du Maghreb, primés et reconnus à l'étranger, de manière à ce qu'ils puissent débattre en toute liberté des thèmes qui les intéressent.
"Il est temps que la région de l'Oriental devient un carrefour de débat entre intellectuels et écrivains en ce sens que la cité millénaire et sa région était depuis toujours au cœur du Maghreb et de l'Afrique par la contribution de ses femmes et ses hommes", a relevé, quant à lui, le commissaire du salon, Mustapha Kebir Ammi. Après avoir cité les grands noms ayant marqué l'histoire du Maghreb et la scène internationale dans le domaine littéraire, dont des Marocains, des Algériens et des Tunisiens, Kebir Ammi a souligné que ce salon est et sera ouvert à tous les intellectuels, abstraction faite de leurs idées et tendances.
Pour Abdelkader Retnani, président de l'Union professionnelle des éditeurs du Maroc, l'idée de la création d'un salon "Lettres du Maghreb" est plus que "pertinente", eu égard à l'écho favorable que la première édition a reçu auprès des éditeurs marocains et étrangers à la faveur de son programme à la fois riche et varié. M. Retnani, qui s'est félicité de l'importance des thèmes retenus pour les tables rondes programmées dans le cadre de cette édition, a indiqué que ce dernier offrira l'occasion pour "vendre les idées" et pas seulement les livres, et partant contribuer à l'émergence d'une génération de jeunes lecteurs.
Dans le cadre de ce salon, initié en collaboration avec plusieurs partenaires, les organisateurs ont choisi de consacrer une partie des activités programmées à la jeunesse, en consacrant trois prix "Littérature-Jeunesse" aux jeunes talents.
Parmi les thèmes retenus pour le débat lors de cette édition figurent "La littérature/jeunesse maghrébine : état des lieux, enjeux et perspectives", "Migration, le mythe du retour", "Les jeunes du Maghreb: enquête réalisée en partenariat avec l'UE", "La jeunesse du Maghreb : vivre ici ou rêve d'ailleurs", "Etre migrant au Maroc" et "Ecrire contre les murs".
En marge de cette manifestation culturelle, un vibrant hommage sera rendu à plusieurs figures de la littérature et de la pensée maghrébines, dont Fatima Mernissi, Assia Djebar, Mohamed Arekoun et Mohammed Abdel Al Jabri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.