L'Unesco et l'Association mondiale des éditeurs de presse s'unissent en faveur de la survie des médias    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Microsoft : La cybercriminalité coûte à l'Afrique plus de 4 billions USD par an    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    Grande émotion aux obsèques de Maradona (VIDEO)    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Vaccin anti-covid: nouvelles précisions d'Ait Taleb    Sidaction Maroc 2020 : lancement de la campagne à partir du 1er décembre    « Les parents tortionnaires ont souvent des antécédents de maltraitance »    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Formation : l'Université Mohammed VI Polytechnique lance une School of Computer Sciences    MAROC-MAURITANIE : L'AXE CONSTRUCTIF    Madrid fait craquer l'Inter Milan, le Bayern et City qualifiés, Liverpool à la ramasse    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    Le HCP liste les répercussions de la violence conjugale sur le développement psychosocial des enfants    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 26 novembre    PJD: Itimad Zahidi accuse la direction du parti de « mensonge »    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Musée Mohammed VI: L' art de découvrir Rabat autrement    Beyoncé en tête des nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Grande manifestation des marocains à Tarragone pour dénoncer les actes criminels du "polisario"    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    Migration: Le Maroc joue un rôle constructif et fédérateur sur les plans régional et international    El Guerguerat: les Marocains du Danemark à bras le corps pour la patrie    Yto Berrada expose au Mathaf de Doha    FLDF : Les violences faites aux femmes exposent !    Equipe nationale : Le Maroc participera à la Coupe Arabe de la FIFA (Qatar 2021)    Ligue des champions: les 4 clubs déjà en huitièmes    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Polisario reconnaît sa défaite à Guerguerate
Publié dans Libération le 18 - 12 - 2017

Malgré le fait que le Front Polisario ait affirmé avoir enregistré une «victoire» sur la question de Guerguerate, et après des mois de silence sur ce dossier, il est revenu sur cette question. Cette fois, c'est à travers un message adressé au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.
On se rappelle que quelques heures avant l'adoption, le 28 avril dernier par le Conseil de sécurité de la résolution 2351 sur la situation du Sahara, le Polisario avait cédé à la pression internationale et retiré ses milices de Guerguerate. Depuis, la tension a nettement baissé. L'activité commerciale a repris.
Le ballet des camions marocains en direction de la Mauritanie, du Sénégal et même du Mali se déroule dans des conditions, tout à fait normales. Mais comme à chaque fois que le Polisario est confronté à la fronde dans les camps de Tindouf, il tente de détourner l'attention de ses détracteurs en inventant une crise avec le Maroc.
Dans sa énième lettre adressée au secrétaire général des Nations unies, Brahim Ghali affirme que son mouvement «ne peut accepter et n'acceptera jamais la présence du Maroc dans la zone tampon». C'est ce que rapporte SPS, la prétendue agence de presse du Polisario qui indique que pour le séparatiste en chef, cette présence constitue, «une violation directe du cessez-le-feu et une modification illégitime et unilatérale de l'ordre qui prévaut sur le terrain». Par conséquent, il demande à Antonio Guterres une «solution urgente à la situation», sans en préciser les contours.
En réalité, ce message apporte par lui-même un sérieux démenti aux précédentes assertions colportées par le même Brahim Ghali au lendemain du vote de la résolution 2351 par le Conseil de sécurité selon lesquelles le Polisario aurait réalisé une soi-disant «victoire».
Sa missive de doléances s'inscrit en fait dans un contexte particulier pour le Polisario. Et pour cause, les quinze membres du Conseil de sécurité n'ont programmé aucune réunion sur le dossier du Sahara en ce mois de décembre. La lettre serait plutôt un appel de pied aux Etats soutenant ses positions pour qu'ils soulèvent la question de la présence marocaine sur ce corridor, sachant que depuis le 29 avril, le dossier de Guerguerate appartient au passé.
Parallèlement à l'envoi de ce message au secrétaire général de l'ONU, des médias mauritaniens rapportent que des milices du Polisario effectuent des manœuvres à la frontière nord de ce pays. Ces manœuvres, si elles se confirmaient, constitueraient une nouvelle provocation à l'égard du Maroc et une manière d'alimenter la tension dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.