El Guerguarat: l'ambassadeur du Maroc à Genève recadre la délégation de la Namibie    Fonds Mohammed VI pour l'investissement : Benchaâboun promet un déploiement rapide    Le bel hommage des joueurs de Naples à Maradona    Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Imilchil se pare d'un manteau blanc (PHOTOS)    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Arbitrage de la finale de Ligue des Champions : L'Algérien Rharbal au centre, le Marocain Jayed à la VAR    Le Fonds Mohammed VI pour l'Investissement, c'est pour bientôt !    Respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires : Gare aux défaillants    Contribution sociale. La vision du patronat.    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux sur Tanger    Conseil de gouvernement : voici les nominations à de hautes fonctions    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Belle opération de la Marine royale à Nador    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle
Publié dans L'observateur du Maroc le 25 - 10 - 2020

Abu Wael al-Rifi lève le voile sur des scandales sexuels de droit-de-l'hommiste et de journalistes «donneurs de leçons».

En préambule, l'auteur de «Baou7 al A7ad» (Confessions dominicales) affirmer que certains militants auraient capitalisé sur leur réhabilitation après les années de plomb, pour transformer leur militantisme en fonds de commerce. Sur cette base, il auraient, d'après le chroniqueur, non seulement assuré leurs arrières, mais se seraient constitué un harem formé non seulement de certaines militantes de leur époque, mais aussi de jeunes adolescentes du Mouvement du 20 février.
«Les cadors révolutionnaires ont transformé leur appel à la juste répartition des richesses en appel à la bonne répartition de jeunes filles du Hirak», ironise Abu Wael al-Rifi. Il affirme que ce faisant, des «cheikhs du militantisme ont profité de l'indigence de certaines victimes».

Exploitation sexuelle et « sextape »
Abu Wael al-Rifi cite nommément Fouad Abdelmoumni. Selon le chroniqueur, ce dernier aurait exploité sexuellement l'ex-épouse du membre dirigeant de l'AMDH Youssef Raissouni alors que le couple était encore marié. Ce serait, d'après l'auteur, l'une de ses plus récentes aventures. Le chroniqueur rapporte qu'une vidéo des ébats sexuels d'Abdelmoumni avec sa «maîtresse» aurait fuité. La «sextape» circulerait ces jours-ci via WhatsApp. C'est pour cela, écrit le chroniqueur, que le couple se serait activé pour blanchir sa relation par un acte de mariage. D'autres vidéos de jeunes victimes circuleraient aussi de la même façon. L'une de ces vidéos serait parvenue dans une enveloppe aux mains d'Abdelmoumni, rapporte Abu Wael al-Rifi.
On est bien loin de la liberté sexuelle chère à certains défenseurs des droits de l'Homme, mais d'exploitation sexuelle par un puissant d'une femme mariée ayant trois enfants, écrit-il. Une exploitation dont se plaindrait, à travers un groupe virtuel fermé, d'autres victimes en incriminant des vétérans dans la défense des droits de l'Homme au Maroc, poursuit le chroniqueur. Il révèle que l'une des victimes membres de ce groupe, qui serait passée par le Centre Ibn Rochd des études et aurait subi les folies de Omar Radi, aurait révélé comment, dans son cas, le sexe a pu servir à la caser dans le pays des Lumières.
Abu Wael al-Rifi affirme, au passage, que Fouad Abdelmouni, aurait eu une généreuse aide de la part du ministère de l'Agriculture dont il se serait servi pour équiper sa ferme à Benslimane.
En donnant quelques détails sur les dégâts que peut provoquer la liberté sexuelle quand elle n'est pas assumée par ceux-là mêmes qui la défendent, le chroniqueur termine ses confessions par l'annonce de nouveaux scandales sexuelles cette fois-ci sur Souleiman Raissouni. Ce dernier aurait fréquenté la femme de son propre neveu. Abu Wael al-Rifi affirme attendre juste que l'enquête dont S. Raissouni fait actuellement l'objet soit terminée pour qu'il donne de nouvelles révélations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.